Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie de la messe de la Fête de la Présentation de Jésus au Temple du Père Julien PALCOUX

+

Fête de la Purification de Marie

Fête de la Présentation de Jésus au Temple

Jeudi 2 Février 2017

Chers frères et sœurs,

Dans cette fête appelée aujourd’hui « Fête de la Présentation de Jésus au temple » nous fêtons en réalité 3 évènements : nous fêtons la purification de Marie au quarantième jour de sa nativité, le « rachat du premier-né Jésus » par un sacrifice prescrit par la Loi, et la « Présentation » de Jésus au Temple.

Après la circoncision de l’enfant, 8 jours après sa naissance, qui est aussi en même temps le moment où l’on donne le prénom à l’enfant, la femme qui a accouché doit rester selon la Loi mosaïque encore 33 jours à la maison pour être purifié de son sang. (Lv 12, 1-4). Ensuite elle doit offrir un sacrifice de purification : un agneau comme holocauste et une colombe ou une tourterelle pour le péché. Marie, en tant que fille d’Israël, accomplit cette prescription.

Le deuxième aspect de cette fête est le rachat de Jésus, premier-né. Cette prescription a été édictée en mémorial du rachat par Dieu de tout premier né au moment de la sortie d’Egypte, lorsque les premiers nés de l’homme et du bétail égyptiens avaient trouvé la mort dans le bras de fer opposant Pharaon et les Hébreux. Cependant le récit de St Luc passe sous silence ce rachat et glisse immédiatement vers la Présentation de Jésus au Temple. On en comprend la signification : Jésus n’a pas besoin d’être racheté puisque c’est Lui qui vient racheter le monde. Il ne retourne pas à la propriété de ses parents, mais est offert à Dieu. Du reste le verbe grec utilisé (présenter) signifie aussi offrir. Jésus devient ainsi l’offrande, le sacrifice offert à Dieu de la Nouvelle Alliance.

La fête de ce jour, par ses multiples aspects, renvoie au cycle de Noël que nous achevons ce soir. Jésus, bébé, est présenté et offert à son Père. Il est manifesté au monde, à Israël et aux nations, comme le prophétisera le vieillard Syméon : « Lumière qui se révèle aux nations et gloire de ton peuple Israël. » ; tout comme dans la fête de l’Epiphanie où Jésus est adoré par les Mages venus d’Orient.

Tout comme dans la fête de l’Epiphanie, la croix est présente auprès de Jésus. Les Mages apportaient des présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. L’or confessait le Roi, l’encens Dieu, la myrrhe la mort. Lors de la présentation de Jésus au Temple, nous retrouvons l’annonce de la mort dans la bouche de Syméon : « Vois, ton Fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division. Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. »

Cette fête liée aux mystères de Noël nous redit que la Lumière de Dieu vient rejoindre tous ceux qui vivent fidèlement à Dieu et qui l’attendent. Dieu n’abandonne jamais ceux qui lui sont fidèles comme le vieillard Syméon ou la prophétesse Anne. Dieu accomplit toujours ses promesses. Dieu bénit le grand âge ; dans une société où il faut toujours être jeune, en pleine forme, Dieu honore les personnes avancées en âge.

Et puis, cette fête liée à la consécration et à l’offrande de Jésus, est la fête de tous ceux qui lui sont consacrées. Le Saint Pape Jean-Paul II a fait de cette fête la fête de la vie consacrée. Rendons grâce, frères et sœurs, pour tous les religieux et religieuses que Dieu donne à son Eglise pour la faire tenir, pour la porter, pour la sanctifier. Prions pour tous les religieux et religieuses que nous connaissons, prions pour celles de notre paroisse et pour les vocations religieuses dont notre Eglise et notre monde ont besoin. Que Notre-Dame qui présente aujourd’hui son Fils au Père présente aussi ses enfants religieux et religieuses et qu’Elle leur accorde sa protection et sa bénédiction maternelle. Amen !

(lire plus)
⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r