Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie de la messe du 6ème Dimanche de Pâques du Père Julien PALCOUX

+

6ème dimanche de Pâques

Premières Communions

Chers enfants,

 

            Vous allez vivre aujourd’hui votre première Communion alors que nous entendons dans les textes de ce jour de très belles paroles de Jésus sur l’Amour. Le sacrement de la Communion est effectivement le sacrement de l’Amour par excellence. C’est le sacrement qui provient de l’Amour de Dieu et qui nous donne l’Amour.

Jésus dit d’abord à ses disciples dans l’Evangile : « Demeurez dans mon Amour. » Cette question de demeurer dans l’Amour de Dieu, vous la retrouverez tout au long de votre vie. Comment rester fidèle à Dieu ? Comment rester fidèle à la messe le dimanche ? Comment rester fidèle à mes amis ? et plus tard, comment rester fidèle à mon mari ou à ma femme ? Jésus donne la réponse : « Demeurez dans mon Amour ». Jésus est la source de la fidélité. On s’étonne aujourd’hui que la fidélité soit de plus en plus difficile à vivre…mais, c’est logique ; dans la mesure où l’on met de plus en plus Dieu à l’écart dans sa vie…

Le sacrement de la Communion est par excellence le sacrement de la fidélité, de l’Amour, parce que l’on reçoit l’Amour total de Dieu qui s’est donné en Jésus-Christ. Vous voyez les enfants, si les adultes comprenaient mieux cela, alors les couples, les parents, mais aussi les amis, viendraient d’eux-mêmes plus facilement à la messe pour communier ! Et leur vie n’en serait que mieux, que plus heureuse…

En faisant aujourd’hui votre première Communion, vous allez recevoir dans vos petits cœurs l’Amour total de Dieu. Demandez donc cette grâce, les enfants, de demeurer fidèles à Dieu toute votre vie. Vous avez un cœur naturellement ouvert à Dieu. C’est à votre âge que Dieu fait les plus belles choses dans vos cœurs, les plus profondes et les plus solides.

 

La Communion est aussi le sacrement qui va vous aider à aimer les autres. Vous savez que ce n’est pas toujours facile d’aimer les autres. Or Jésus nous dit qu’un chrétien doit aimer ses frères et sœurs. En communiant, vous recevez l’Amour de Jésus qui va vous aider à aimer comme Lui aime, à aimer en vérité. Et quand on aime quelqu’un, on est prêt à se donner soi-même pour aider l’autre ; c’est ce que Jésus nous dit et c’est ce qu’il nous a montré par sa vie : « Il n’y a pas de plus grand Amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » La Sainte Communion va vous aider aussi à vous ouvrir aux autres en vérité et va vous aider à vous transformer de telle sorte que cela soit toujours plus Dieu qui vive en vous. Voilà encore un autre effet de la Communion : nous transformer de plus en plus en Dieu.

            Et puis Jésus dit une dernière parole importante pour vous : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure. » Vous voyez, vous avez l’impression que c’est vous qui souhaitez communier, et derrière cette impression, il est vrai que vous en avez le désir. Mais, en fait, c’est Jésus qui, à travers votre désir, vous choisis et vous demande de porter du fruit. Jésus vous demande, à travers ce don de la Communion qu’Il vous fait, vous demande d’être des évangélisateurs autour de vous. En fait, on réfléchit beaucoup aujourd’hui dans l’Eglise, dans la paroisse, à la manière d’annoncer l’Evangile, de transmettre la foi aux autres. Je crois que la réponse, nous l’avons en partie : c’est par vous, les enfants ! C’est vous qui parlez entre vous naturellement de la foi, qui posez des questions innocentes sur Dieu ou sur l’Eglise à des adultes souvent embarrassés ou bien parce qu’ils ont rejeté la foi de l’Eglise, ou bien parce qu’ils ne l’ont plus entretenue et qu’ils se trouvent démunis… C’est vous qui souvent ré-évangélisez vos parents, vos proches, vos familles, quand parfois ce sont malheureusement vos parents qui freinent et bloquent votre foi…Vous avez une force d’attraction formidable en vous qui est la force même de Dieu. En communiant, Jésus vient fortifier votre foi pour que vous la transmettiez aux autres. C’est votre mission. Et vous, chers parents, les enfants ont besoin que vous les souteniez dans leur foi ; ils ont besoin que vous les accompagnez pour venir à la messe, et pas que vous leur rendiez les choses plus difficiles ! Les enfants ont besoin que vous les aidiez dans leur choix. Il n’est pas juste que Dieu vienne à la dernière place, après le foot, le judo, l’équitation, que sais-je encore ! Aidez vos enfants à faire le choix de Dieu ! C’est ça qui les construira et les rendra heureux pour le reste de leur vie !

            Chers enfants, je vous dis une dernière chose : demandez dans votre prière que Jésus vous garde fidèles à Lui et à l’Eglise.  Amen !

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

T e x t e s   d u   j o u r