Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Category Archives: Épiphanie

Homélie de la Solennité de l’Épiphanie du Père Julien PALCOUX

+

Solennité de l’Epiphanie

Frères et Sœurs,

Le terme  signifie en grec apparition, manifestation. A la suite des bergers qui ont été les premiers adorateurs du Fils de Dieu, Jésus est manifesté comme le Roi du Monde, comme le Messie, comme Dieu aux yeux du monde païen, c’est-à-dire aux yeux des non-juifs.

La Solennité de l’Epiphanie nous redit que le Messie est venu pour sauver tout le monde et pas seulement un peuple, en l’occurrence, le peuple juif. Ce point concernant la question du salut nous distingue particulièrement du peuple juif. Car qui sont les Mages ? Ce sont des non juifs. On pense qu’ils étaient plutôt des prêtres, des sages, des savants issus du monde Perse. La question du salut offert en Jésus-Christ n’est pas à comprendre de manière restrictive. Rien n’empêche Dieu de préparer en même temps le peuple qu’Il a élu à accueillir son Fils et en même temps les nations païennes à accueillir le Sauveur. Il est d’ailleurs intéressant de garder en mémoire que le monde païen a été aussi préparé à l’accueil du Salut. On n’en parle moins et c’est dommage. Il y a d’une part toute la pensée philosophique grecque qui conduit progressivement les Sages et les peuples à la croyance en un Dieu unique, source de tout bien. Mais il y a aussi des prophéties dans le monde païen. J’en retiens deux parmi les plus connues. Il y a le fameux oracle de Balaam, le prophète païen, que la Bible évoque comme étant au service du Roi de Moab. Ce devin était réputé prononcer des oracles de chance et de malchance. On trouve ainsi dans sa bouche un oracle de bénédiction pour Israël : « Je le vois, mais non pour maintenant- je l’aperçois, mais non de près : un astre issu de Jacob devient chef, un sceptre se lève, issu d’Israël. » Nb 24, 17. Continue reading “Homélie de la Solennité de l’Épiphanie du Père Julien PALCOUX” »

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Prière pour l’Épiphanie

Avec l’Épiphanie, l’Église célèbre la manifestation de Dieu aux hommes, en la personne de Jésus-Christ. L’évocation des mages venus d’Orient rappelle la dimension universelle du message évangélique. A cette occasion, nous vous proposons de prier avec cette hymne de l’office du soir du jour de l’ Épiphanie.

Tout le ciel s’emplit
D’une joie nouvelle :
On entend la nuit
Dire la merveille,
Fête sans pareille :
Le Sauveur est né,
L’Enfant-Dieu nous est donné.

Le Seigneur paraît,
Verbe de lumière :
L’univers connaît
La bonté du Père.
Dieu sur notre terre
Vient tracer la voie
Où chemineront nos pas.

Avec les bergers,
Avec tous les sages,
C’est le monde entier
Qui vers lui s’engage
Pour voir le visage
De l’Amour vivant
Qui pour nous s’est fait enfant.

Gloire à Jésus Christ,
Gloire au Fils du Père !
Gloire à son Esprit
Dont l’amour éclaire
L’éclatant mystère
Qui remplit le ciel :
Gloire à l’Homme-Dieu, Noël !

source

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami
T e x t e s   d u   j o u r