Homélie de la messe de la Sainte Famille du Père Julien PALCOUX

+

Fête de la Sainte Famille

Frères et Sœurs,

Aujourd’hui nous prolongeons la Fête de la Nativité du Fils de Dieu en contemplant la famille dans laquelle Dieu a voulu naître. Je dis bien, « dans laquelle Dieu a voulu naître » et non « dans laquelle Dieu est né ». Car la naissance de Jésus dans une famille d’Israël est voulue par Dieu. Dieu, qui est tout-puissant, aurait pu procéder différemment. Mais il n’en a pas été ainsi. Il en va comme pour l’Institution de l’Eucharistie par Jésus. L’Institution de l’Eucharistie aurait pu ne pas avoir lieu au soir du Jeudi Saint, cela ne changeait rien au mystère pascal. Mais, il n’en a pas été ainsi. Donc, à travers ces faits, ces actes, Dieu nous dit quelque chose. Que nous dit-Il ? (suite…)

Continuer la lecture Homélie de la messe de la Sainte Famille du Père Julien PALCOUX

Bonne année 2018

Message du Pape François pour la célébration de la Journée Mondiale de la PAIX – 1er janvier 2018  : “Les migrants et les réfugiés : des hommes et des femmes en quête de paix”.

1. Meilleurs vœux de paix

Que la paix soit sur toutes les personnes et toutes les nations de la terre ! Cette paix, que les anges annoncent aux bergers la nuit de Noël, [1] est une aspiration profonde de tout le monde et de tous les peuples, surtout de ceux qui souffrent le plus de son absence. Parmi ceux-ci, que je porte dans mes pensées et dans ma prière, je veux une fois encore rappeler les plus de 250 millions de migrants dans le monde, dont 22 millions et demi sont des réfugiés. Ces derniers, comme l’a affirmé mon bien-aimé prédécesseur Benoît XVI, «sont des hommes et des femmes, des enfants, des jeunes et des personnes âgées qui cherchent un endroit où vivre en paix». [2] Pour le trouver, beaucoup d’entre eux sont disposés à risquer leur vie au long d’un voyage qui, dans la plupart des cas, est aussi long que périlleux ; ils sont disposés à subir la fatigue et les souffrances, à affronter des clôtures de barbelés et des murs dressés pour les tenir loin de leur destination. (suite…)

Continuer la lecture Bonne année 2018

Homélie de la Messe du Jour de Noël du Père Julien PALCOUX

+

Solennité de Noël

Messe du Jour

Frères et sœurs,

La naissance du Fils de Dieu dans notre monde est une Bonne Nouvelle, c’est La Bonne Nouvelle. Les Anges annonçaient aux bergers cette nuit : « Je vous annonce une grande joie : aujourd’hui nous est né un Sauveur ! » Certes, il y a plusieurs degrés dans la Bonne Nouvelle. Le premier est la certitude que Dieu nous aime, qu’Il s’intéresse à nos vies et qu’Il intervient dans nos vies. Le deuxième degré est celui qui correspond à la fête de Noël : Dieu nous rejoint ; Il devient l’un de nous. Par la médiation de Marie, Il assume notre nature humaine, mais sans la faute. Le troisième degré de la Bonne Nouvelle, le plus haut degré, c’est la Résurrection de Jésus, qui est la réponse et la victoire définitive de Dieu sur les forces du mal, sur le péché et sur la mort. (suite…)

Continuer la lecture Homélie de la Messe du Jour de Noël du Père Julien PALCOUX

Homélie de la Messe de la Nuit de Noël du Père Julien PALCOUX

+

Solennité de Noël

Messe de la Nuit

Frères et Sœurs,

L’Evangéliste St Luc place le récit de la naissance de Jésus dans un contexte politique bien particulier : celui du recensement de « toute la terre ». Pas de l’empire, romain, mais de « toute la terre ». La prétention de l’empereur à être le maître de toute la terre est flagrante.

Le recensement chez les Hébreux n’est pas un acte anodin : c’est un péché. Le Roi David en a fait les frais. La Bible, et derrière Dieu, condamne la pratique du recensement, parce qu’il révèle l’orgueil de l’homme, la volonté de savoir, de tout maîtriser. Savoir combien de personnes peuplent un territoire, c’est se mettre à la place de Dieu qui, Lui seul, sait tout. Le Roi David va ordonner un recensement que Dieu va condamner : de ce fait, David devra choisir entre 3 fléaux : la peste, la famine ou la guerre. (suite…)

Continuer la lecture Homélie de la Messe de la Nuit de Noël du Père Julien PALCOUX

Homélie de la Messe de la Vigile de Noël du Père Julien PALCOUX

+

Solennité de Noël

Messe de la Vigile

Frères et sœurs,

Avec cette longue généalogie que nous venons d’entendre, l’évangéliste St Matthieu nous montre que le Fils de Dieu se fait fils de l’homme. Le Fils de Dieu s’inscrit dans une généalogie humaine, Il entre dans notre temporalité, dans notre histoire humaine, dans l’histoire d’un peuple : le peuple Hébreu. Dieu entre dans le tréfonds de notre humanité.

Tous les noms que nous venons d’entendre ne vous disent certainement pas grand-chose, mis à part quelques-uns comme Abraham, Isaac, Jacob, David, Salomon, Joseph et Marie. Ceci-dit, outre le fait de rattacher la naissance de Jésus à l’origine du peuple Hébreu avec la figure d’Abraham et de faire descendre Jésus de la tribu royale d’Israël avec la figure du Roi David, il y a 4 discrètes petites particularité dans cette généalogie. On y trouve mentionnées 4 femmes dans une généalogie exclusivement masculine : Thamar, Rahab, Ruth et Betshabée. Ces 4 femmes n’arrivent pas par hasard dans la généalogie humaine de Jésus, Fils de Dieu. Qui sont-elles ? (suite…)

Continuer la lecture Homélie de la Messe de la Vigile de Noël du Père Julien PALCOUX