Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie de la messe de Noël du Père Jérôme PAYRE

Homélie de la nuit de NOEL 2018 – 24 décembre 2018 Pullay – La Madeleine

Un enfant nous est né, un Fils nous est donné !
En arrivant cette année dans la paroisse, je trouve cette belle tradition de célébrer les 3 messes de Noël : celle de la nuit, de l’aurore et du jour. Les textes bibliques de Noël nous font contempler Dieu fait homme, nous invitent à suivre les bergers. Ils vont vers Jésus et se laisser transformer pour adorer le Fils de Dieu, Parole qui gouverne le monde et dirige nos vies.

1) Noël, le don de Dieu pour les hommes
Marie, la jeune fiancée de Joseph, est enceinte, grâce au don de l’Esprit saint. Dieu intervient dans notre monde, pour faire une création nouvelle, pour sortir l’humanité de la ténèbre du péché. A Dieu, rien n’est impossible ! C’est une invitation à prier pour les jeunes qui cherchent à fonder une famille, à l’image de la sainte Famille. Prions pour les jeunes qui comme saint Joseph cherchent à faire la volonté de Dieu, prêts à tout donner pour étendre le règne du Christ.
Les Anges annoncent aux Bergers que le Sauveur attendu est né. Il est emmailloté, lié dans une mangeoire. Noel inaugure la vie offerte de Jésus. A Jérusalem, Jésus sera livré par Judas, renié par Pierre, lié sur la Croix. De la Crèche au crucifiement, Dieu nous livre un profond mystère.
Dans la mangeoire, Jésus s’offre comme le pain de vie descendu du ciel, pour que nous puissions demeurer en Lui ! Dans la sainte Eucharistie, nous recevons l’amour jaloux, purifiant et sanctifiant du Dieu de l’univers. Elle est une force, la joie de notre coeur.
La lumière est venue dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas arrêtées. Jésus, l’enfant Dieu de Bethléem est la Lumière des Hommes, lumière qui jaillira dans la nuit de Pâques au jour de la Résurrection. En cette nuit très sainte, le silence s’impose dans nos coeurs pour se laisser envahir de la lumière de Dieu, pour contempler son action pour nous les hommes ! Dieu vient nous visiter !
2) Noël, avec les bergers qui accueillent la joie de Dieu
Dans la nuit de Noël, à Bethléem, le silence est rompu par la louange des anges qui chantent : Gloire à Dieu au plus haut des Cieux ! Que ce verset devienne la prière du matin, chaque jour !
Les bergers vont jusqu’à la mangeoire. Ils parlent avec la sainte Mère de Dieu et saint Joseph. Les bergers se sont mis en route, ils ne sont pas restés immobiles devant cette si grande annonce. Nous pouvons demander les uns pour les autres et surtout pour les jeunes cette curiosité, ce désir profond de rencontrer Dieu, Lui qui se fait si proche de nous à Noël.
Soyons comme les bergers qui repartent transformés : ils glorifiaient et louaient Dieu pour ce qu’ils avaient vu : Dieu parmi les hommes. Laissons-nous entrainer par la louange, par la prière de l’Eglise, devenons ces témoins de la venue de Dieu, de sa présence en nos vies. Car est vraie cette parole du pape François dans la Joie de l’Evangile : Ton coeur sait que la vie n’est pas la même sans lui, alors ce que tu as découvert, ce qui t’aide à vivre et te donne une espérance, c’est cela que tu dois communiquer aux autres. (EG121). Je pense aux jeunes qui partiront aux JMJ de Panama en janvier. Ils ont l’exemple de la Vierge Marie, l’humble servante du Seigneur. Le Saint Père vient d’écrire un message en leur demandant de mettre en oeuvre la révolution du service !
3) Avec l’Eglise, adorons l’Enfant qui nous est donné
L’Eglise depuis le 4ème siècle a repris ce chant des anges Gloire à Dieu et paix aux hommes qu’il aime ! et poursuit : Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons ! Glorifions Dieu le Père qui nous aime tant. Il envoie son propre Fils pour nous révéler cet amour. Son amour remplit le coeur de chacun, quel que soit notre histoire, notre péché, nos ratés et nos réussites. “Jésus Christ t’aime, il a donné sa vie pour te sauver, et maintenant il est vivant à tes côtés chaque jour pour t’éclairer, pour te fortifier, pour te libérer” (François, EG 164).
C’est Lui, Jésus, lumière des hommes, Verbe fait chair, Pain de vie, l’unique Sauveur que nous adorons en cette fête de Noël.

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O