Messes du 6 au 12 avril 2020

Lundi 6 avril – Lundi Saint

  <

Mardi 7 avril –  Mardi Saint

  <

Mercredi 8 avril –  Mercredi Saint

  <

Jeudi 9 avril – Jeudi Saint

  < 

Vendredi 10 avril – Vendredi Saint

  <

Samedi 11 avril – Samedi Saint

  <

Dimanche 12 avril – Résurrection du Seigneur

  <

Je donne à la quête

Je donne au denier

Messes du 30 mars au 5 avril 2020

Lundi 30 mars – De la Férie

  <

Mardi 31 mars –  De la Férie

  <

Mercredi 1 avril –  De la Férie

  <

Jeudi 2 avril –  S. François de Paule, ermite

  < 

Vendredi 3 avril – De la Férie

  <

Samedi 4 avril – S. Isidore, évêque, docteur de l’Église, † 636

  <

Dimanche 5 avril – Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur

  <

Je donne à la quête

Je donne au denier

Homélie de la messe des Rameaux du Père Jérôme PAYRE

Homélie Rameaux 5 avril 2020

Tu as du prix à mes yeux, je t’aime, je t’ai gravé sur la paume de mes mains, dit Jésus sur la Croix
Qui est cet homme, demande jusqu’au bout les foules, les juifs, notre humanité ?
Qui est cet homme qui entre à Jérusalem, monté sur un ânon tel un roi qui apporte la paix ?
Qui est cet homme qui est acclamé triomphalement : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna au plus haut des cieux ! »
Qui est cet homme qui sera arrêté, renié, trahi, abandonné par les siens ?
Qui est cet homme qui meurt sur la croix ?
Cet homme, c’est Jésus, le Roi des Juifs, conçu de l’Esprit saint, né de la Vierge Marie, qui est descendu du ciel, pour nous les hommes et pour notre salut. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il est mort et a été enseveli. Le troisième jour, il est ressuscité !

Paroisse : Horaires des offices de la semaine sainte pour vous y unir (confinement oblige)

Dimanche des Rameaux et de la Passion,
– 18 h 30 Samedi
– 10 h à Rugles Dimanche 5 avril
– 18 h 30 Dimanche Notre Dame
Jeudi saint, messe de la Cène du Seigneur
– 19 h : Rugles
– 20 h : Notre Dame, et temps d’adoration
Vendredi saint : chemin de croix à 15h 30
avec les soeurs
Vendredi saint, célébration de la Passion
– 18 h à Notre Dame
– 18h à Rugles
Samedi saint, vigile pascale
– 20 h à notre Dame et à Rugles
Dimanche de Pâques
– 10 h Rugles,
– 11 h Notre Dame

Pour vivre la semaine sainte

Chers paroissiens,

En ce vendredi, nous sommes presque à la porte de la semaine sainte, et nous nous apprêtons à la vivre de manière très singulière, dans le silence, et je l’espère, la prière et la paix.
Vendredi dernier, nous étions nombreux à prier en communion avec le saint Père, depuis la place saint Pierre, très vide, mais prière et paroles si intenses….

Offices Semaine Sainte célébrés par Mgr Nourrichard

Voici les liens qui vous permettront de suivre les offices de la Semaine Sainte que Mgr Nourrichard va célébrer à la Cathédrale, en commençant par les Rameaux :

Rameaux – 10h30  https://youtu.be/gnGfcBbX4wE

Jeudi Saint – 19h00 https://youtu.be/WO5sPDy0A-U

Vendredi Saint – 19h00 https://youtu.be/VRb-gz81tkk

Vigile Pascale – 21h00 https://youtu.be/X4812dmpusA

Pâques – 11h00 https://youtu.be/km-B_WoQFi8

Pour ceux qui le souhaitent, les homélies seront accessibles sur le site internet du diocèse : https://evreux.catholique.fr/je-me-documente/le-diocese/le-peuple-des-baptises/leveque/homelies

En savoir +

Dimanche 5 avril : Fête des Rameaux

Durant cette période de confinement et de pandémie du coronavirus Covid-19 , il n’y aura pas de messe des Rameaux public, ni procession et bénédiction

Messe des Rameaux par Mgr Christian Nourrichard à 10h30
En direct sur la chaîne Youtube du diocèse ►cliquer ici

►Lectures de la célébration

France 2 – Le Jour du Seigneur – Messe à 10:45

Regardez cette icône, elle salue le travail des soignants

Les médecins et l’ensemble du personnel soignant sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie de covid-19. Une superbe icône contemporaine reprenant les canons de l’iconographie byzantine a été réalisée afin de leur rendre hommage.

Note pastorale au sujet des célébrations de la Semaine Sainte 2020

Le contexte épidémique et les dispositifs de confinement des personnes ont des conséquences importantes sur l’ensemble des célébrations de la Semaine Sainte et particulièrement du Triduum pascal. Autrement dit, en dehors des communautés religieuses ou monastiques, la majorité des prêtres célébreront ces offices en tout petit comité voire seul.

Pour télécharger la note pastorale  ► cliquer ici

Pour lire le note pastorale ► cliquer ici

Coronavirus : Ni baptême, ni mariage, ni messe, le covid-19 bouleverse la religion dans l’Orne et dans l’Eure

Face à la crise sanitaire sans précédent, les paroissiens de l’Église catholique dans l’Eure et Orne, doivent s’adapter aux bouleversements, aux interdictions et aux annulations.

La crise sanitaire du coronavirus paralyse également le monde religieux. « Nous vivons au jour le jour en essayant de nous adapter à la situation grave qui se passe en France, explique Thérèse Corbin, chrétienne, membre de la paroisse Sainte-Marie du Pays de Verneuil dont dépend la communauté Saint-Germain de Rugles (Eure). Pour cela, nous suivons les consignes et directives du diocèse d’Évreux ».

Lire la suite

Le Réveil

Homélie du 5ème dimanche de Carême du Père Jérôme PAYRE

Dimanche 28-29 mars 2020 – 5e Dimanche de Carême A

“Le Maître est là, il t’appelle !” (Jn 11).
C’est le dernier signe de Jésus, avant sa propre résurrection. Elle est le sommet de la
révélation de l’amour et de la fidélité de Dieu à son Alliance : “Je vais ouvrir vos tombeaux, et
j’en ferai sortir…” (Ez 37). En ce temps de confinement, laissons le Seigneur venir à nous et
ouvrons-lui notre coeur, notre vie, nos projets….

Survint une violente tempête (Mc 4), mais Il est ressuscité et Il vit à nos côtés.

Chers paroissiens,

Plusieurs d’entre vous auront pris le temps de prier avec le Saint Père hier en direct ou en différé…Cette prière, simple, sobre et remplie d’émotion nous apporte cette paix que le monde désire.Je vous livre le texte de l’homélie prononcée par le saint Père hier soir; je me suis permis de mettre en relief certains aspects, vous en découvrirez les codes !
Devant un si beau texte, devant une prière si intense pour notre monde, je n’ose pas en faire plus pour ce dimanche, où nous serons au tombeau de Lazare, avec ces 3 paroles : Le Maitre est là, Il t’attend ; Viens dehors !

Je vous laisse avec ces quelques perles de cette homélie : Jésus, plus que personne, tient à nous ! Déclare le saint Père.La prière et le service discret : voilà nos armes Nous avons une ancre, un gouvernail, une espérance : La Croix !
Restons bien unis dans la foi et la prière

Père Jérôme PAYRE

Bénédiction Urbi et Orbi exceptionnelle du 27 mars 2020

Supplication au Seigneur pour la guérison d’un monde blessé et souffrant

Le Pape François a présidé ce vendredi soir, depuis le parvis puis l’atrium de la basilique Saint-Pierre, un temps de prière marqué par l’écoute de la Parole de Dieu, suivi d’une homélie, d’une adoration du Saint-Sacrement et d’une bénédiction Urbi et Orbi à destination des personnes affectées par la pandémie actuelle de coronavirus. ..suite

La communion spirituelle

Voici la prière du pape François pour une communion spirituelle. Soyons encore plus en communion les uns et les autres au Seigneur qui nous rassemble !

Qu’il me soit fait selon ta parole !

Belle fête de l’Annonciation.
> Je célébrerai la messe à 18 h 15 aujourd’hui.
> La méditation du chapelet proposé par nos évêques sera un soutien pour chacun de nous.
> Et à 19 h 30, nous entendrons les cloches sonner, avec les villes et villages qui s’illumineront par les petites bougies.
> Nous serons très unis dans la prière et je vous confierai au Seigneur, venu pour faire la volonté de son Père !

Père Jérôme PAYRE

Devant l’inquiétude et une certaine forme de paralysie… quelques pistes pour lever la tête

Chers paroissiens,
Notre paroisse est désormais enveloppée de votre prière, de notre prière, sachant que de nombreuses personnes prient sans s’être « inscrites ».
Ce témoignage de la prière et dans la prière porte du fruit. « Demandez et vous recevrez » (Mt 7,7).
La prière est cette relation vive et vivante avec le Seigneur qui nous aime.

Suite ci-dessous

Le 25 mars, illuminons l’Annonciation !

L’ensemble des évêques de France invite les Français à un geste commun ce mercredi 25 mars.

Les catholiques lui donneront une signification particulière en raison de la fête de l’Annonciation, mais tout le monde peut s’y joindre :

►Déposer une bougie sur sa fenêtre au moment où les cloches sonneront

Homélie 3ème dimanche de Carême 14 et 15 mars 2020

Si tu savais le don de Dieu…
Après le désert et la montagne du Thabor, nous rencontrons Jésus au bord d’un puits. Et nous
sommes témoins d’une rencontre étonnante. Jésus parle avec une femme, qui est une samaritaine.
En effet, depuis le retour de l’exil à Babylone (6ème siècle), juifs et samaritains sont ennemis.
Cette femme vient puiser de l’eau à midi, l’heure la plus chaude. Au moins, elle ne rencontrera pas
les villageois. Elle pensait être tranquille. Et Jésus est là : « Donne-moi à boire ! ».
1) Il est midi et Jésus a soif
C’est la sixième heure. C’est l’heure à laquelle le vendredi saint Jésus sera mis en croix. Et de
nouveau, sur la croix, notre Sauveur dira ; J’ai soif ! (Jn 19).
L’Evangile de saint Jean nous fait donc marcher du puits de Jacob en Samarie au pied de la croix.
Nous sommes en Carême, et nous cherchons à aimer toujours plus Jésus. Et cet amour est possible,
car l’amour de Dieu a été répandu en nos coeurs par l’Esprit saint qui nous a été donné (Rm 5,5). Le
carême invite chacun à revenir de tout son coeur vers Jésus (mercredi des cendres) et à vérifier
notre relation profonde à Jésus. Pour Benoît XVI, le Carême est une invitation à donner davantage
de temps à Dieu, dans la prière, la lecture de sa Parole et les sacrements (17 février 2013).
Quelle est notre volonté de rencontrer Jésus dans la prière personnelle ou liturgique (même si
l’épidémie actuelle pourrait nous ralentir ou nous effrayer), par la lecture de l’Evangile, la
méditation du chapelet ou l’adoration eucharistique.
Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, mon Père l’aimera et nous viendrons à Lui (Jn 14, 23).
2) Un drôle de dialogue, Jésus est fatigué
Jésus est fatigué par la route, par la chaleur, les tensions qui déjà émergent autour de sa
prédication, de sa personne. Plus encore, Jésus passe du temps à prier, à guérir les malades, à
enseigner. Ma nourriture est de faire la volonté de mon Père. Cette volonté, c’est de nous chercher,
de nous attendre, de nous sauver… et nous sommes lents à nous convertir. Jésus est fatigué de
notre lenteur. Cette femme dialogue avec Jésus. Elle se moque de Jésus au début (tu n’as rien pour
puiser… serais-tu plus grand que Jacob ?), mais elle se laisse aimer par le Seigneur qui ne la juge
pas. Elle découvre que Jésus est le Messie. Jésus parle en vérité avec cette femme, qui a soif
d’aimer et d’être aimée. Mais le dialogue devient surprenant. S’il y a une soif d’aimer dans le coeur
de cette femme comme dans le nôtre, Jésus nous révèle que Dieu a lui aussi soif d’aimer et d’être
aimé. Il y a dans le coeur de Dieu comme un manque, une soif d’aimer à l’infini, soif d’amour gratuit,
soif d’adorateurs. J’ai voulu répondre, en ce temps de carême, voire de peur, à une demande de
prière, à la soif qui habite nos coeurs en vous invitant à venir adorer le Seigneur. C’est facile. Le
Père cherche des adorateurs. Le Père nous attire, nous attend. Puisons à la source de l’Eucharistie.
3) Elle laisse sa cruche, Jésus est Sauveur
Cette femme vient puiser de l’eau et rencontre Jésus. La foi nait dans son coeur. L’eau vive que
Jésus promet coule en elle. Dans sa joie, elle laisse sa cruche et elle devient amphore, source pour
son village : Venez voir ! Cette femme est devenue apôtre. Venir à Jésus, marcher avec Jésus est
la première attitude de la foi (Jn 1). Croire, c’est vivre avec le Seigneur et se laisser enseigner,
illuminer. Le disciple voit autrement. Il regarde avec les yeux de Dieu. La 3ème attitude, c’est de
demeurer avec Jésus, ce que les Samaritains font. Jésus demeure avec eux, avec nous encore ce
matin dans sa Parole et la sainte Eucharistie. Jésus nous devance, veut nous combler. Il a soif que
nous ayons soif de Lui ! Laissons Jésus, par son coeur transpercé sur la Croix, répandre son Amour
infini, gratuit, transformant et nous devenons des sources, des amphores.
La joie de l’Evangile remplit le coeur et la vie de tous ceux qui rencontrent Jésus (François, EG 1

Contact rapide

PAGES (en construction)