Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie de la messe du 4ème dimanche de l’Avent du Père Jérôme PAYRE

Homélie 4ème dimanche de l’Avent 22-23 décembre 2018 – C

Heureux celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur ! (Lc 1, 45)
A quelques jours de Noël, la rencontre de ces deux femmes, de ces deux mamans, de ces deux enfants, est source de joie et de lumière. Mais on peut se demander ce qui s’est passé ? Quelles sont les paroles dites à Marie ? Pourquoi cette rencontre entre Marie et Elisabeth ? Trois mots nous aident à ouvrir notre coeur à Jésus, le Verbe de Dieu.

1 – Joie
L’Avent est un temps de joie ; joie, Dieu est venu nous visiter et nous avançons vers le jour où le Seigneur viendra dans sa gloire. Marie est à Nazareth. Elle vient d’être visitée par l’Ange Gabriel qui lui demande d’être la Mère du Sauveur. L’Ange a dit : Réjouis-toi, le Seigneur est avec toi.
La joie chrétienne est le fruit de la rencontre avec Jésus, l’Emmanuel, Dieu avec nous. Quand nous vivons avec Jésus, avec sa Parole, avec ses sacrements (spécialement le Pardon et l’Eucharistie), quand on est saisi par l’Esprit Saint (l’Esprit Saint viendra sur toi) alors nous courons, nous nous mettons au service des autres. L’ange a dit à Marie qu’Elisabeth, femme âgée, sa cousine, attendait un enfant. Marie va auprès de sa cousine, avec empressement.
La joie chrétienne est le fruit de l’Amour reçu de Dieu. Si Marie a été bouleversée par l’annonce de l’Ange, nous constatons que l’Esprit Saint la transforme. Ce sera le cas des Apôtres au soir de Pâques ou à la Pentecôte. Croyons en l’Esprit Saint qui nous rend sensibles aux visites de Dieu dans notre vie. Nous voyons Marie remplie de l’Esprit Saint, pleine de grâce, elle est saisie par la grâce, l’amour du Père. « En Marie, rien n’arrête le mouvement de l’Amour ». (Père Marie Eugène). Nous aimons prier la Vierge Marie, pour apprendre à vivre dans une grande disponibilité à notre Dieu. Le coeur de la prière de Marie, de Jésus, la seule vraie prière, c’est de dire : Me voici Seigneur, je suis venu faire ta volonté (Hb) C’est ce que nous disons dans la prière Katorin : Rends-nous disponibles pour servir ceux qui ont besoin de notre aide, de notre sourire, de nos mains.
2 – Bénédiction
Marie est bénie. Jésus est béni ! n ous retrouvons les paroles de cette prière : « Tu es bénie entre toutes les femmes et ton enfant est béni ». Marie est bénie et aimée par le Père, elle est choisie et aimée du Père. Dieu ne veut, ne peut, que nous bénir, dire du bien de nous, vouloir notre bien, notre bonheur, notre réussite. Dieu est Père et il nous comble de toute bénédiction, de tous biens, de son Esprit Saint, de son fils Jésus, de son Église, des saints, pour que nous réussissions notre vie, pour que nous devenions des saints, des images vivantes de son Fils Jésus. Pensons à bénir ceux qui nous entourent, en reconnaissant le travail de Dieu en eux !
3 – Venue du Sauveur
Dans quelques heures, nous célébrerons la venue du Fils de Dieu à Bethléem. Elisabeth, guidée par l’Esprit Saint, l’affirme, le crie : « D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? ». Nous voyons que nous avons besoin de l’Esprit Saint pour connaître Jésus. Jean Baptiste, ce futur bébé réagit avec joie à la présence de Jésus. Jean Baptiste tressaille d’allégresse !
La Confirmation nous donne l’Esprit Saint, ce n’est pas facultatif. Bien sûr, Dieu peut se révéler en dehors des sacrements, Quelle est notre joie profonde de fêter Jésus, de le rencontrer à la messe ? Quelle est notre foi, notre attitude, notre préparation à cette rencontre ? Par nos chants, par la propreté de nos églises, par notre tenue, par la disponibilité de notre coeur, nous accueillons Jésus, le Sauveur, le Seigneur. Noël, ce n’est pas seulement une fois à Bethléem, Noël, c’est à chaque messe, nous venons adorer le Fils de Dieu venu nous guider et nous transformer. Laissons-nous saisir par l’Esprit Saint, pour
découvrir l’Amour de Jésus, sa présence. Jésus vient nous remplir de sa joie ; Oui, heureux les invités au repas du Seigneur !

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O