Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie de la messe du mercredi des Cendres du Père Jérôme PAYRE

Homélie mercredi des Cendres 6 mars 2019

Au nom du Christ !
Aujourd’hui, nous commençons le saint temps du Carême. Le Carême est une longue retraite (40 jours) pour choisir à nouveau Jésus le Seigneur, à la Vigile pascale.
Nous allons recevoir les Cendres. Les Cendres, c’est la poussière qui reste après le feu. On lit dans le livre de la Genèse : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras poussière ». Cette parole éclaire notre condition humaine très fragilisée par le péché ou les épreuves. Nous sommes si fragiles. Par notre baptême, nous sommes « coopérateurs de Dieu », Dieu travaille en nous, il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour (Joel 2).
Le Carême nous aide à redécouvrir la joie de notre baptême, la joie de croire en Jésus. Oui, convertissez-vous et croyez à l’Evangile, à la victoire de Jésus sur le mal, tout mal.

1 – Justes mais pas hypocrites
Revenez à moi de tout votre coeur (Jl). Pour revenir à Dieu, suivons Jésus au long du Carême. Jésus veut faire de nous des justes, Il veut nous accorder, nous ajuster à son Père.
L’hypocrite se cache derrière les apparences, le paraître. Il veut plaire aux hommes plus qu’à Dieu. Le jeûne du Carême fait avoir faim de tas de choses (nourriture, boisson, écrans, cinéma, rumeurs, téléphone, réseaux sociaux, musique, propos inutiles ou méchants…)
Parce que nous avons faim ou que nous ressentons ce manque, nous comprenons que nous ne sommes pas aussi puissants que nous le laissons paraître, lorsque nous voulons les premières places, être bien vus des hommes. Retrouvons l’essentiel et non le superflu ou le superficiel, car heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, ils seront rassasiés.
2 – Pécheurs et pardonnés
Au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu. Laissez-vous guérir, c’est-à-dire aimer par Dieu ! Nous sommes pardonnés, plongés dans l’Amour infini du Père.
Nous sommes touchés par l’Amour infini de Jésus : il a lavé les pieds de ses Apôtres, institué l’Eucharistie et les prêtres, a été trahi et abandonné, est monté sur la Croix en pardonnant à ses bourreaux, a fait entrer le bon larron dans son royaume. Il meurt en donnant la Vierge Marie et son Esprit Saint. Nous pouvons recevoir le sacrement du pardon qui ravive notre fidélité à Jésus.
Prie ton Père dans le secret. Prenons au sérieux cette demande de Jésus. Prier, c’est, après avoir fait lentement le signe de la croix, croire à la victoire du Christ. Nous nous réjouissons d’être devant Dieu, dans le silence, dans le secret. Le Seigneur sait ce qu’il nous faut. Il connaît nos besoins, et nous lui exprimons notre faiblesse en lui demandant pain, pardon, force dans la tentation… (Cf. Notre Père). Le Sauveur nous guérit de notre péché, de notre égoïsme et nous libère de l’esclavage du péché.
Dans notre prière, laissons aussi le Seigneur illuminer notre vie et nos missions, nos responsabilités. Est-ce que je vis pour le Seigneur ou pour être vus des hommes (Mt 6) ?
3 – Ambassadeurs et coopérateurs
Au nom du Christ ! C’est le cri de Saint Paul. C’est la devise des chrétiens !
Nous sommes baptisés au nom du Père, du Fils, du Saint Esprit. Nous appartenons au Seigneur, nous sommes le peuple qu’il a choisi. Il nous envoie parmi les hommes, selon notre vocation, pour répandre son Amour, pour servir ceux qui « ont besoin de notre aide, de nos mains, de notre sourire » (prière Katorin). La véritable aumône, le vrai partage, c’est de se tourner vers notre prochain dans la misère, dans la peine, dans le doute, pour lui apporter l’Amour du Christ.
Pendant ce carême, cherchons à retrouver la joie de la foi, dans la prière, le jeûne et le partage de notre foi. Dieu travaille pour faire de nous ses enfants bien-aimés.
Bonne marche vers Pâques. Au nom du Christ et avec le Christ.

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O