Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Category Archives: canonisation de Mère Teresa

Mère Teresa, « une sainte pour tous »

Le pape François a canonisé dimanche 4 septembre Mère Teresa devant 120 000 fidèles rassemblés place Saint-Pierre à Rome.

À l’occasion du jubilé des volontaires de la miséricorde, le pape a insisté sur l’engagement désintéressé en faveur des pauvres qui ne doit attendre « aucune reconnaissance ni aucune gratification ».

Voilà donc Mère Teresa « sainte ». Dimanche matin, sur une place Saint-Pierre bien remplie, le pape François a, 19 ans après sa mort, canonisé « la sainte des caniveaux » de Calcutta. Mais pour beaucoup de ceux qui étaient rassemblés pour célébrer l’événement, Mère Teresa était sainte depuis longtemps déjà.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

7 choses à savoir sur Mère Teresa

À quelques jours de sa canonisation, Aleteia vous révèle quelques secrets sur la religieuse de Calcutta.

1. De son vrai nom Anjezë (Agnès) Gonxha Bojaxhiu, Mère Teresa s’est baptisée ainsi en l’honneur de la petite Thérèse de l’Enfant Jésus.

2. Avant de partager le quotidien des plus miséreux, celle que l’on appelle alors sœur Agnès a vécu pendant de longues années en contact avec la haute société indienne. Pendant vingt ans en effet, elle a enseigné la géographie aux jeunes filles des hautes castes qui fréquentent le collège Sainte-Marie à Calcutta.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Mère Teresa, la sainte des « ténèbres »

La canonisation de Mère Teresa (1910-1997) à Rome, le 4 septembre 2016, sera un temps fort de l’Année de la Miséricorde. L’occasion de mieux connaître la spiritualité qui a porté cette figure moderne de la Compassion, activiste infatigable de la charité évangélique et mystique. Par Chantal Joly.

Celle qui ne voulait être qu’ « un petit crayon dans la main de Dieu » a réussi à écrire une page marquante de l’histoire caritative. À tel point qu’en 1985, Javier Perez de Cuellar, alors secrétaire général des Nations Unies, déclara qu’elle était « la femme la plus puissante du monde ». Et que le Dalaï-Lama, qui l’admirait, affirma qu’elle était « un bodhisattva, un être accompli ».

Si, de son vivant, les superlatifs concernant l’humble religieuse albanaise, née Agnès Gonxha Bojaxhin, ont atteint des sommets ; son sourire, sa frêle silhouette voûtée et son sari blanc aux liserés bleus continuent d’habiter la mémoire populaire.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami
T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O