Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Category Archives: Synode famille 2015

Synode sur la famille : exhortation prévue pour mars

L’exhortation apostolique issue du synode sur la famille devrait être publiée en mars : c’est ce qu’a annoncé mercredi 27 janvier le président du Conseil pontifical pour la famille, Mgr Paglia. Très attendu, ce document devrait encourager à « être proche des familles blessées, pour les fortifier ».

En marge d’un cours de formation pour le clergé au Portugal, Mgr Vincenzo Paglia a confirmé les conjectures en assurant la presse locale de la proche parution de l’exhortation du pape François. Elle sera « un hymne à l’amour », annonce-t-il, un encouragement pour l’« amour en sortie, qui sache s’émouvoir, pleurer avec ceux qui pleurent, se réjouir avec ceux qui célèbrent, un amour qui désire prendre soin du bien des enfants, […] un amour qui veuille être proche des enfants comme des personnes âgées et toute l’humanité qui en a besoin ». L’archevêque italien a également souligné la responsabilité de la famille dans la formation chrétienne des enfants, appelant les parents à ne pas se contenter « de les faire baptiser », mais aussi à les emmener à l’église « tous les dimanches ».

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Rapport final du Synode sur la famille

L’intégralité du texte du rapport final du Synode sur la famille est désormais disponible. La Croix -La Documentation catholique vous propose ici la traduction française, téléchargeable gratuitement.

Au terme du Synode ordinaire des évêques sur la famille qui s’est déroulé au Vatican du 4 au 25 octobre 2015, les Pères synodaux ont adopté la Relatio synodi, un texte qui vient clore leurs débats et échanges sur « La vocation et la mission de la famille dans l’Église et le monde contemporain ».

Rapport final du Synode

Ce rapport est composé de trois grandes parties :

1/L’Église à l’écoute de la famille

2/La famille dans le plan de Dieu

3/La mission de la famille

Ces thèmes reprennent la trame de l’Instrumentum laboris. Ce rapport final a été remis au pape François après avoir été adopté par les 265 votants.

Les nombres à la fin de chaque paragraphe correspondent au résultat du vote des Pères synodaux « oui-non ». Les abstentions ne sont pas précisées.

La Croix

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Synode sur la famille : ce que dit le rapport final

Réaffirmant la doctrine sur l’indissolubilité du mariage, le rapport final publié le 24 octobre ouvre aussi certaines pistes « pastorales » pour aider et soutenir les familles.

Concluant samedi 24 octobre le Synode sur la famille, le pape François s’est livré à un tout premier bilan. Avec prudence, car comment évoquer en quelques mots ces trois semaines qui ont réuni, au Vatican, 270 responsables de l’Église venus des quatre coins du monde, ces 328 interventions en congrégations générales (54 heures…), ces 39 rapports de groupes de travail (36 heures de travaux) ? Ce Synode, déclare entre autres le pape, a « incité tout le monde à comprendre l’importance de l’institution de la famille et du mariage entre un homme et une femme, fondée sur l’unité et l’indissolubilité, et à l’apprécier comme base fondamentale de la société et de la vie humaine ». Une clé de lecture qui, si elle semble assez éloignée de la version médiatique du Synode (pour mémoire, 80 % des journalistes accrédités venaient d’Europe), fait écho pour une large part au rapport final, remis au pape par les Pères synodaux au terme de leurs travaux.

Lire la suite

Synode Famille 2015

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Synode des évêques : entretien avec Mgr Georges Pontier

Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France et archevêque de Marseille revient sur cette expérience de trois semaines de Synode à Rome. Il est interrogé par La Croix.

Quel est l’axe fort du rapport final du synode sur la famille voté au terme de trois semaines de discussions ?

Lire la suite

Synode Famille 2015

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Les évêques français décryptent le synode sur la famille

Pour les évêques français qui ont participé au Synode sur la famille, clôturé samedi 24 octobre au Vatican, l’assemblée a atteint son ambition d’ouvrir des perspectives de croissance pour toutes les familles, quelle que soit leur situation.

Au dernier jour du synode sur la famille qui a mobilisé leurs énergies pendant trois semaines, les évêques français présents à Rome ne cachaient pas leur satisfaction, dimanche 25 octobre, devant le rapport final adopté la veille par les 270 pères synodaux. « Ce texte reflète bien nos débats », a salué le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président délégué de cette assemblée, qui évoque non « une révolution » mais « un approfondissement de l’enseignement de l’Église ». « Nous avons voulu donner des lignes d’attention pour que les Églises soient davantage attentives à la réalité de la vie des familles. On ne peut imposer depuis Rome une solution universelle à des situations qui sont très différentes », précise-t-il.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Conclusion du Synode : François appelle à « lire les réalités avec les yeux de Dieu »

Le Pape François a délivré en conclusion du Synode sur la Famille un discours très incisif, revenant sur les divisions survenues entre évêques mais aussi remerciant les « pasteurs de l’Église qui sont venus à Rome en portant sur leurs épaules les poids et les espérances, les richesses et les défis des familles de toutes les parties du monde »

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Synthèses des cercles mineurs sur la 3e partie du Synode publiées

Les travaux du synode sur la famille touchent à leur fin. Ce mercredi 21 octobre, la commission chargée de présenter le rapport final au Pape François, samedi prochain, est la seule à travailler. Mardi après-midi, les rapports des treize groupes linguistiques sur la troisième partie du synode, « la mission de la famille aujourd’hui » ont été présentés lors de la quatorzième congrégation générale.

En voici un résumé

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

De la sexualité aux divorcés-remariés, les travaux du Synode se poursuivent

11ème jour de Synode. Au total, 247 pères synodaux se sont exprimés depuis le début de l’assemblée.

Lors de la congrégation générale de jeudi après-midi, il a de nouveau été question de la préparation au mariage, compris comme un itinéraire de foi conduisant à une rencontre avec Jésus. Les fiancés devraient pouvoir bénéficier d’une formation concernant la vision chrétienne de la sexualité et de l’amour, sans avoir peur de parler des vertu de la chasteté et de sa valeur. Aujourd’hui, l’éducation sexuelle se réduit trop souvent au contraceptif.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Pape ouvre le synode sur la famille

Le Pape François a ouvert ce dimanche matin en la basilique Saint-Pierre, la XIV° assemblée ordinaire du Synode des évêques consacrée à la famille. Dans son homélie, le Saint-Père a commenté les lectures bibliques du jour qui, a-t-il souligné, « semblent choisies spécialement pour l’événement de grâce que l’Eglise est en train de vivre ». « Elles sont centrées sur trois thèmes : le drame de la solitude, l’amour entre l’homme et la femme, et la famille ».

 Le Pape a rappelé que « le rêve de Dieu » se réalisait dans « l’union d’amour entre l’homme et la femme ». Dieu qui « les unit dans l’unité et l’indissolubilité ». Pour Dieu, a précisé le Saint-Père, « le mariage n’est pas une utopie propre à l’adolescence, mais un rêve sans lequel sa créature sera destinée à la solitude ! ».  

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

« Au cœur de nos existences : la famille » par Mgr Pontier

Réflexion sur la famille par Mgr Georges Pontier,Archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France.

Pour tout être humain et depuis toujours, la relation avec « les « siens », comme nous disons, est une relation unique, fondatrice, essentielle. Nous savons que cette relation fut et demeure diverse dans ses formes. Elle s’est profondément modifiée ces dernières décennies en Europe.

Le Pape François, en proposant que l’ensemble de l’Eglise examine à la lumière de l’évangile et de l’enseignement de l’Eglise cette réalité humaine fondamentale a ainsi réaffirmée cette place essentielle de la famille dans la vie des hommes et dans la vie de l’Eglise qui a reconnu le mariage entre un homme et une femme comme sacrement.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Synode : une ouverture très «politique»

Le Synode sur la famille qui s’ouvrira dimanche abordera en premier lieu tous les facteurs sociaux et politiques qui nuisent à la famille

Nommer le mal pour mieux le combattre : c’est la tonalité que devraient revêtir les travaux de la première semaine du Synode sur la famille, qui s’ouvrira dimanche à Rome. Une semaine consacrée aux « défis » qui pèsent sur la famille dans le monde contemporain. Dans cette perspective, c’est un véritable petit catalogue des difficultés particulières, menaces et conditions hostiles à l’égard de la famille que propose à la réflexion le « document de travail » (instrumentum laboris) de l’assemblée qui réunira quelque trois cent soixante Pères synodaux en présence du pape pendant trois semaines, jusqu’au 25 octobre.

PMA, GPA, « gender »…

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Vingt-six théologiens éclairent les questions du Synode sur la famille

Alors que se prépare la deuxième session du Synode sur la famille en octobre 2015, un ouvrage important est publié aujourd’hui chez Bayard, qui devrait alimenter la réflexion au sein de l’Église.

Il regroupe les contributions de 26 théologiens francophones, sollicités par la Conférence des évêques de France, qui ont accepté de répondre avec une grande liberté de ton.

« L’Église peut-elle annoncer sans pour autant imposer un modèle unique qui serait sans considération pour la richesse indigène ? » « L’engagement à vie et la fidélité sont essentiels en christianisme et il faut en maintenir l’exigence tant ils disent le sérieux de la démarche, mais impliquent-ils pour autant un lien juridiquement indissoluble ? »

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Instrumentum laboris : les questions du synode

L’instrumentum laboris (instrument de travail), feuille de route des membres du synode sur la famille à venir, reprend en le déployant le rapport de l’assemblée extraordinaire d’octobre 2014 consacré aux défis pastoraux de la famille dans la nouvelle évangélisation. Cet instrument de travail est nourri de 400 réponses issues des consultations menées dans le monde entier au sein des diocèses, des paroisses, associations, mouvements, congrégations, institutions académiques…

Ce travail sur la famille s’inscrit dans un temps long propice à la maturation des propositions et au discernement comme le souhaitait le pape François. Ce document qui porte un regard réaliste et large sur la famille s’interroge sur « la vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et le monde contemporain ».

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le synode sur la famille en préparation au Vatican

Le Conseil ordinaire du Secrétariat général du Synode des évêques s’est réuni ce lundi 25 et mardi 26 mai 2015, sous la présidence du Pape François. Deux jours de réflexion pour préparer la XIV Assemblée générale ordinaire des évêques sur la vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et dans le monde contemporain, qui se tiendra du 4 au 25 octobre prochain. Par sa présence, peut-on lire dans un communiqué, le Pape a voulu souligner l’importance qu’il accorde au processus synodal en cours.

Le Conseil a examiné, dans le détail, le projet d’Instrumentum Laboris, qui résulte de la Relatio Synodi de l’Assemblée extraordinaire qui s’est tenue en octobre dernier. Il a pris en considération et intégré de nombreux apports parvenus au secrétariat général du Synode : les réponses aux demandes des Lineamenta envoyées aux Conférences épiscopales et à d’autres organismes officiels, mais aussi celles provenant de diverses réalités ecclésiales et de simples fidèles.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Synode sur la famille 2015 : Les défis du couple

Mois après mois, Pèlerin propose un panorama des grandes questions qui devraient être débattues lors du synode. Ce mois-ci : le mariage chrétien.

Tout le monde en convient : la société change, et les réalités familiales au même rythme. Les documents de préparation au synode d’octobre 2015, Relatio et Lineamenta en latin, les réponses et contributions diverses, ainsi que les statistiques, font écho des mêmes évolutions.

Le mariage, civil ou religieux, remis en cause

En France, l’union libre, ou cohabitation sans mariage, se généralise : la grande majorité des jeunes couples (environ 90 %) commence leur vie commune par une période de concubinage, d’une année au moins.

Lire la suite

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Ce dimanche, des prières pour le synode sur la famille

Pour la fête de la Sainte Famille, ce dimanche 28 décembre, le cardinal Baldisseri demande de prier pour le prochain synode sur la famille.

À l’occasion de la fête de la Sainte Famille, traditionnellement célébrée le dimanche qui suit immédiatement Noël, donc le 28 décembre cette année, le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode des évêques, a demandé aux évêques de « promouvoir des moments de prière et de célébration pour la famille ».

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Synode sur la famille, et maintenant, que faire ?

 Il y a deux mois, le pape François clôturait le premier synode qu’il avait convoqué à Rome. La seule manière dont ont été conduits les débats sur la famille au cours de cette assemblée témoigne d’évolutions ecclésiologiques en cours. S’il faut attendre le Synode d’octobre 2015 pour obtenir des éléments de repère face aux évolutions que connaissent nos familles, c’est dès maintenant que le pape François met en œuvre la réforme de l’Église dont il parle dans son exhortation apostoliqueEvangelii gaudium.

Il est donc déjà possible de repérer quelques éléments de ces innovations voulues par le pape François, au titre de la primauté que l’Église lui reconnaît comme évêque de Rome. Il faut reconnaître que la première de ces innovations, et non la moindre, n’est pas directement de lui, mais de son prédécesseur qui a posé un acte de liberté en renonçant à la charge qu’il avait acceptée en 2005. Par là, Benoît XVI a signé son ultime acte de réception du concile Vatican II auquel il avait participé comme expert dès 1962. Comme professeur de théologie, comme archevêque de Munich, comme préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi puis comme pape, il a joué un rôle à la fois considérable et unique dans la réception de Vatican II. Prenant, en conscience, la décision qu’il a estimée la plus juste pour la responsabilité qu’il exerçait et pour lui, Benoît XVI a montré les effets d’une liberté intérieure donnée par l’Évangile, ce qui aujourd’hui encore reste une leçon spirituelle, pour tous les responsables politiques ou religieux, et pour tous les chrétiens. Ce n’est donc pas seulement sur le plan juridique que cet acte de renonciation relève de l’exercice de la primauté romaine, mais aussi comme enseignement sur la liberté chrétienne et sur la nature du ministère singulier d’évêque de Rome.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Pape François : « Je vais vous raconter ce qu’a été le synode »

Opération transparence, place Saint-Pierre, où le Pape a pris le temps d’éclairer et rassurer les fidèles… et de rectifier un tir souvent faussé par les médias.

Un Pape qui explique par le menu à des fidèles comment une assemblée synodale s’est déroulée, dans quel climat, et ce qu’elle a produit, c’est du jamais-vu. En se livrant à un tel exercice de transparence, François a donc une nouvelle fois surpris son monde : celui des pèlerins massés place Saint-Pierre à l’occasion de l’audience générale du 10 décembre, et, par extension, les fidèles qui, dans le monde, suivent avec intérêt ses « catéchèses du mercredi ». 

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Synode sur la famille : le Vatican envoie ses questions aux diocèses

Le document de préparation du prochain Synode sur la famille a été adressé à toutes les conférences épiscopales du monde. Aux évêques maintenant de se saisir de la réflexion. Ils ont jusqu’au 15 avril 2015.

La balle est dans le camp des diocèses. Le Vatican a adressé mardi 9 décembre aux conférences épiscopales du monde entier, ainsi qu’aux départements de la curie romaine, les Lineamenta (document de préparation) en vue de la prochaine assemblée générale des évêques, du 4 au 25 octobre 2015, sur le thème : « La vocation et la mission de la famille dans l’Église et dans le monde ». Composé de la Relatio synodi d’octobre dernier et d’une série de 46 questions, ce texte a pour objectif « d’assurer la réception et l’approfondissement du rapport final du synode extraordinaire sur la famille ». Les résultats de cette consultation, qui seront transmis au secrétariat général du synode des évêques avant le 15 avril 2015, seront étudiés et exploités afin de rédiger, avant l’été, l’Instrumentum laboris du prochain synode.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami
T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O