Messes du 30 mars au 5 avril 2020

Lundi 30 mars – De la Férie

  <

Mardi 31 mars –  De la Férie

  <

Mercredi 1 avril –  De la Férie

  <

Jeudi 2 avril –  S. François de Paule, ermite

  < 

Vendredi 3 avril – De la Férie

  <

Samedi 4 avril – S. Isidore, évêque, docteur de l’Église, † 636

  <

Dimanche 5 avril – Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur

  <

Je donne à la quête

Je donne au denier

Messes du 23 au 29 mars 2020

Lundi 23 mars – S. Turibio de Mogrovejo, évêque 

  <

Mardi 24 mars –  De la Férie

  <

Mercredi 25 mars –  Annonciation du Seigneur 

  <

Jeudi 26 mars –  De la Férie

  < 

Vendredi 27 mars – De la Férie

  <

Samedi 28 mars – De la Férie

  <

Dimanche 29 mars – 5ème Dimanche de Carême  

  <

Je donne à la quête

Dimanche 5 avril : Fête des Rameaux

Durant cette période de confinement et de pandémie du coronavirus Covid-19 , il n’y aura pas de messe des Rameaux public, ni procession et bénédiction

Messe des Rameaux par Mgr Christian Nourrichard à 10h30
En direct sur la chaîne Youtube du diocèse ►cliquer ici

►Lectures de la célébration

France 2 – Le Jour du Seigneur – Messe à 10:45

Note pastorale au sujet des célébrations de la Semaine Sainte 2020

Le contexte épidémique et les dispositifs de confinement des personnes ont des conséquences importantes sur l’ensemble des célébrations de la Semaine Sainte et particulièrement du Triduum pascal. Autrement dit, en dehors des communautés religieuses ou monastiques, la majorité des prêtres célébreront ces offices en tout petit comité voire seul.

Pour télécharger la note pastorale  ► cliquer ici

Pour lire le note pastorale ► cliquer ici

Coronavirus : Ni baptême, ni mariage, ni messe, le covid-19 bouleverse la religion dans l’Orne et dans l’Eure

Face à la crise sanitaire sans précédent, les paroissiens de l’Église catholique dans l’Eure et Orne, doivent s’adapter aux bouleversements, aux interdictions et aux annulations.

La crise sanitaire du coronavirus paralyse également le monde religieux. « Nous vivons au jour le jour en essayant de nous adapter à la situation grave qui se passe en France, explique Thérèse Corbin, chrétienne, membre de la paroisse Sainte-Marie du Pays de Verneuil dont dépend la communauté Saint-Germain de Rugles (Eure). Pour cela, nous suivons les consignes et directives du diocèse d’Évreux ».

Lire la suite

Le Réveil

Homélie du 5ème dimanche de Carême du Père Jérôme PAYRE

Dimanche 28-29 mars 2020 – 5e Dimanche de Carême A

“Le Maître est là, il t’appelle !” (Jn 11).
C’est le dernier signe de Jésus, avant sa propre résurrection. Elle est le sommet de la
révélation de l’amour et de la fidélité de Dieu à son Alliance : “Je vais ouvrir vos tombeaux, et
j’en ferai sortir…” (Ez 37). En ce temps de confinement, laissons le Seigneur venir à nous et
ouvrons-lui notre coeur, notre vie, nos projets….

Survint une violente tempête (Mc 4), mais Il est ressuscité et Il vit à nos côtés.

Chers paroissiens,

Plusieurs d’entre vous auront pris le temps de prier avec le Saint Père hier en direct ou en différé…Cette prière, simple, sobre et remplie d’émotion nous apporte cette paix que le monde désire.Je vous livre le texte de l’homélie prononcée par le saint Père hier soir; je me suis permis de mettre en relief certains aspects, vous en découvrirez les codes !
Devant un si beau texte, devant une prière si intense pour notre monde, je n’ose pas en faire plus pour ce dimanche, où nous serons au tombeau de Lazare, avec ces 3 paroles : Le Maitre est là, Il t’attend ; Viens dehors !

Je vous laisse avec ces quelques perles de cette homélie : Jésus, plus que personne, tient à nous ! Déclare le saint Père.La prière et le service discret : voilà nos armes Nous avons une ancre, un gouvernail, une espérance : La Croix !
Restons bien unis dans la foi et la prière

Père Jérôme PAYRE

Bénédiction Urbi et Orbi exceptionnelle du 27 mars 2020

Supplication au Seigneur pour la guérison d’un monde blessé et souffrant

Le Pape François a présidé ce vendredi soir, depuis le parvis puis l’atrium de la basilique Saint-Pierre, un temps de prière marqué par l’écoute de la Parole de Dieu, suivi d’une homélie, d’une adoration du Saint-Sacrement et d’une bénédiction Urbi et Orbi à destination des personnes affectées par la pandémie actuelle de coronavirus. ..suite

La communion spirituelle

Voici la prière du pape François pour une communion spirituelle. Soyons encore plus en communion les uns et les autres au Seigneur qui nous rassemble !

Qu’il me soit fait selon ta parole !

Belle fête de l’Annonciation.
> Je célébrerai la messe à 18 h 15 aujourd’hui.
> La méditation du chapelet proposé par nos évêques sera un soutien pour chacun de nous.
> Et à 19 h 30, nous entendrons les cloches sonner, avec les villes et villages qui s’illumineront par les petites bougies.
> Nous serons très unis dans la prière et je vous confierai au Seigneur, venu pour faire la volonté de son Père !

Père Jérôme PAYRE

Devant l’inquiétude et une certaine forme de paralysie… quelques pistes pour lever la tête

Chers paroissiens,
Notre paroisse est désormais enveloppée de votre prière, de notre prière, sachant que de nombreuses personnes prient sans s’être « inscrites ».
Ce témoignage de la prière et dans la prière porte du fruit. « Demandez et vous recevrez » (Mt 7,7).
La prière est cette relation vive et vivante avec le Seigneur qui nous aime.

Suite ci-dessous

Le 25 mars, illuminons l’Annonciation !

L’ensemble des évêques de France invite les Français à un geste commun ce mercredi 25 mars.

Les catholiques lui donneront une signification particulière en raison de la fête de l’Annonciation, mais tout le monde peut s’y joindre :

►Déposer une bougie sur sa fenêtre au moment où les cloches sonneront

Homélie du 4ème dimanche de Carême du Père Jérôme PAYRE

Dimanche 21-22 mars 2020 – 4e Dimanche de Carême

“Crois-tu au Fils de l’homme ?” (Jn 9).
Jésus a enseigné au Temple, il a pardonné à la femme adultère. Alors que les Pharisiens veulent le
lapider (Jn 8, 59). Jésus passe au milieu d’eux. Il voit un aveugle de naissance. Jésus a l’initiative.
Jésus ne vient pas répondre à la question du mal. Il apporte la lumière de sa Passion, de sa mort et
de sa Résurrection. Cet aveugle guéri nous guide dans le parcours de la foi.
1 – Voir et être vu par Jésus
Jésus voit l’aveugle. Il regarde cet homme, en train de mendier. La miséricorde de Jésus est à
l’oeuvre. L’aveugle va être guéri par une action de Jésus (salive, boue) et une parole : “Va te laver”.
Parole et action du Seigneur, c’est la définition du sacrement. Tout sacrement est une rencontre
avec Jésus. La guérison est racontée en quelques lignes seulement. Le signe sera l’occasion d’un
dialogue, d’un chemin de foi. Cet homme, aveugle de naissance, est conduit à la lumière de la foi,
par la rencontre avec Jésus Sauveur. Non seulement il voit, mais il croit. Déjà se réalise la
béatitude : “Bienheureux ceux qui croiront sans avoir vu”. (Jn 20).
2 – Connaître ou savoir ?
Tout l’Evangile de saint Jean est un procès. Qui est Jésus ? Est-il le témoin fidèle, le véritable
envoyé du Père, le Sauveur des hommes ? La Passion arrive. Les Pharisiens s’opposent à cet homme
guéri, et à travers lui à Jésus. Les Pharisiens savent ce que Dieu doit faire : Celui-là ne vient pas
de Dieu, puisqu’il n’observe pas le Sabbat”.
Les Pharisiens ne peuvent découvrir qui est Jésus, conçu de l’Esprit Saint qui fait toute chose
nouvelle, et né de la Vierge Marie, une fille de leur peuple. La découverte de Jésus demande du
temps. Les démons, les esprits savent qui est Jésus : le Fils de Dieu. Dès le début du Carême, Satan
tente Jésus au désert. Si tu es le Fils de Dieu. La vraie tentation porte sur l’identité, la mission
de Jésus. A ses disciples, Jésus demande : Pour vous, qui suis-je ? Et Pierre. dira : Tu es le Messie,
le Fils du Dieu vivant. (Mt 16, 16). En Jn 6, Pierre ajoute : A qui irions-nous Seigneur Jésus, tu as
les Paroles de la vie éternelle. (Jn 6, 70).
C’est en fréquentant Jésus dans la prière, les sacrements (qui nous manquent ces jours-ci) et la
Parole, que l’Esprit Saint nous fait connaître Jésus comme le Seigneur Ressuscité qui illumine nos
vies, en chassant les ténèbres de nos raisonnements et de nos idées sur Dieu.
3 – Croire
Nous montons vers Jérusalem, et nous rencontrons le mal voulu, conscient (i.e le péché, c’est quand
on préfère un bien à Dieu ou à sa volonté) et le mal subi. Jésus reconnaît que le mal existe. Il vient
le combattre, il en sera victime et surtout vainqueur en s’offrant avec tant d’amour. Il est l’Agneau
de Dieu qui enlève le péché du monde. Dans ce monde marqué par l’égoïsme et l’avidité, la lumière
de Dieu est obscurcie par les préoccupations du quotidien. Nous trouvons souvent des excuses pour
ne pas prier, pour ne pas rendre service ou répondre aux besoins des autres. Mais nous ne devons
pas oublier que le baptême et la confirmation que nous avons reçus ont fait de nous des témoins,
non en raison de nos capacités, mais grâce au don de l’Esprit (François 8/3/20)
Dieu qui nous a créés sans notre avis nous recrée avec notre collaboration. “Va te laver à Siloé”.
L’aveugle obéit à Jésus, son chemin de foi commence. Il passe de “l’homme Jésus” au prophète qui
agit au nom de Dieu, du Messie qui pose les signes de Dieu au Seigneur qu’il adore en se prosternant.
Cette semaine, nous entamons notre deuxième partie du Carême (jeudi 19 était la fête de Saint
Joseph, l’anniversaire de l’inauguration du Pontificat de François et la mi-carême).
L’épidémie du Coronavirus oblige à changer notre mode de prière. Mais nous pouvons, devons prier
même en dehors de la messe. Laissons-nous regarder par Jésus et avec l’aveugle, adorons le
Seigneur, confessons notre foi, notre joie, de connaître Jésus Seigneur

Pour rester unis dans la prière (suite)

Chers paroissiens,
Votre réactivité permet de vous donner la grille horaire pour les jours qui viennent ! Quelle joie et quel réconfort de savoir que nous sommes enveloppés de cette prière personnelle, amicale, familiale.
Que ce soit la sainte Ecriture, le chapelet, la prière de l’eglise (laudes, milieu du jour, vêpres, complies), le coeur à coeur avec Jésus dans la louange l’oraison…. Et bien sûr la messe, que vous suivez à la télévision ou que je célèbre chaque jour, souvent à 15 h 30 ou le matin, à 8 h 30… mais je vous présente tous au Seigneur.

Et je sais que certains n’ont pas eu le temps de s’inscrire, ni ne le souhaitent pas pour des raisons que je comprends. Rien ne peut se faire sans la prière, et je pense aux fiancés qui sont inquiets sur le maintien de leur mariage (prier en coupole est difficile, mais si important, juste un Notre Père pour commencer), ainsi que les parents qui désirent faire baptiser leur enfant. Je réfléchis pour ces derniers à une proposition qui leur sera faite d’ici la fin de semaine prochaine.

L’homme est un pauvre qui a besoin de tout demander à Dieu (saint Curé d’Ars).
Vivons dans cette pauvreté, prêt à recevoir ce que le Seigneur veut nous donner, qui sera au delà de notre espérance.

Je vous partage aussi ce texte reçu de l’une de vous ce matin.

Saint dimanche.
Vous trouverez l’homélie sur le site de la paroisse.

Donnons pendant le confinement !

Pour pallier aux conséquences du confinement, la paroisse propose aux paroissiens, afin de ne pas rompre les dons reçus lors des messes, un don par internet.

L’application « La Quête », une application pour smartphone, 100% sécurisée, permet de faire un don directement à votre paroisse (à télécharger gratuitement sur le Play Store ou l’App Store)

Toutes les infos sur : www.appli-laquete.fr

Mais également le site de don à la quête de sa paroisse depuis son ordinateur : Faire un don (Sainte-Marie du Pays de Verneuil)

Pour rester unis dans la prière

Chers paroissiens,

Ce soir, je viens vers vous avec une proposition très simple.
Plusieurs d’entre vous me disent prendre le temps de prier, se contactent pour prier avec d’autres, en famille, entre amis…tout en restant chez soi (nous l’avons bien intégré !).
En vous écoutant, je me suis dis que nous pourrions sans doute arriver à remplir une journée entière et entourer la paroisse et l’Eglise et le monde de notre prière, heure après heure.

Avec des exemples (bien réels, je vous rassure 😉), voici une grille, avec des créneaux de 30 mn, de 6 h à minuit.
Je vous propose de me répondre par mail ou sms en m’indiquant votre créneau horaire et votre mode de prière (chapelet, lecture méditée de la parole, louange, oraison, chemin de croix, laudes, vêpres, complies…)
Je remplirai la grille et vous la renverrai régulièrement. L’enjeu est que d’ici 3 ou 4 jours, nous puissions avoir l’ensemble bien rempli…. Même s’il sera possible de s’inscrire après.
N’ayez pas peur de proposer des créneaux horaires qui vous conviennent… il y aura forcément des heures plus propices à la prière, et je les indiquerai.

Il va de soi que si vous désirez prier la nuit, j’ajouterai votre créneau.
Pour la nuit du jeudi au vendredi saints, je vous ferai une proposition d’inscription pour que nous puissions veiller avec notre Seigneur une heure, pour ne pas entrer en tentation.

Je vous remercie de votre coopération à l’oeuvre de Dieu, car la prière est la force du chrétien qui participe ainsi à l’avènement du Règne de Dieu.
Je confie ce petit projet à Notre Dame de la Confiance !

Père Jérôme PAYRE

3 décembre – Saint François-Xavier, Jésuite missionnaire † 1552 sur l’île San-Choan en Chine. patron des missions

4 décembre – Saint Jean de Damas, dit le « Damascène ». Arabe chrétien né à Damas en Syrie vers 676

6 décembre – Saint Nicolas de Myre, évêque de Myre en Asie Mineure, † v. 350.

9 decembre – Saint Juan Diego Cuauhtlatoatzin, ermite  (1474-1548)

11 décembre – Saint Damase 1er, 366 – 384 à Rome

12 décembre – Notre-Dame de Guadalupe (1531)

13 décembre – Sainte Lucie, vierge et martyre à Syracuse, 1ers siècles (P, O, T)

13 décembre – Ste Odile, patronne de l’Alsace, † 13 décembre 722

1er dimanche après Noël : Fête de la Sainte Famille

31 décembre – Saint Sylvestre 1er, pape.

3 janvier – Sainte Geneviève

7 janvier – St Raymond de Penyafort, 1175 / † 7/ 01/1275

10 janvier – Saint Guillaume de Bourges, évêque. 10 janvier 1209

13 janvier – Saint Hilaire, évêque de Poitiers, Docteur de l’Église (315 – 367)

15 janvier – Saint Remi, archevêque de Reims, apôtre des Francs : v 437 – 537

17 Janvier – Saint Antoine le Grand, abbé, ermite ; v 250 – 356.

17 Janvier – Apparition de Notre Dame à Pontmain

20 Janvier – Saints Fabien, 20è pape et Sébastien, martyrs : † 250, † v. 300

21 Janvier – Sainte Agnès, † 304

22 Janvier – Saint Vincent de Saragosse, diacre et martyr, † 304

24 janvier – Saint François de Sales : docteur de l’Eglise et fondateur de l’Ordre de la Visitation, 21 août 1567 – 28 décembre 1622.

26 janvier – Saint Timothée et saint Tite, compagnons de voyage et amis de saint Paul, furent choisis par l’Apôtre pour gouverner, l’un l’Eglise d’Ephèse et l’autre l’Eglise de Crète. Autrefois, le premier était fêté le 24 janvier et le second le 4 janvier.

27 janvier  – Sainte Angèle Merici, vierge, fondatrice des Ursulines : 21 mars 1474 –  † le 27 janvier 1540

28 janvier – Saint Thomas d’Aquin,  Dominicain, Docteur de l’Eglise, 1225 – † 7 mars 1274. (P, O, T 7 mars)

29 janvier – Saint François de Sales : docteur de l’Eglise et fondateur de l’Ordre de la Visitation,  21 août 1567 – 28 décembre 1622.

29 janvier – Saint Gildas, abbé de Bretagne, v 504 – 29 janvier v 570

30 ou 31 janvier – Saint Gaud ( Originalité : il est normalement fêté le 30 janvier dans l’ordo de tous les diocèses “Normands”, mais normalement il est fêté le 31 janvier dans le diocèse d’Evreux )

30 janvier – Sainte Bathilde, reine de France, vers 630- 30 janvier 680, fondatrice de l’Abbaye de Chelles et de Corbie.

31 janvier – Saint Jean Bosco, prêtre fondateur des Salésiens et des Filles de Marie Auxiliatrice :  15 août 1815 – 31 janvier 1888 à Turin

3 février – Saint Balise, évêque et martyr à Sébaste au III siècle

3 février – Saint Anschaire, évêque de Brême et Hambourg :  8 sept 801 à Corbie en Picardie – 3 février 865 à Brême en Allemagne.

4 février – Sainte Véronique ou Bérénice

4 février – Sainte Jeanne de Valois, reine et veuve, 23 avril 1464 – 4 février 1505

5 février – Sainte Agathe, vierge et martyre à Catane en Sicile, sous l’empereur Dèce, le 5 février 251

6 février – Saint Paul Miki et ses compagnons martyrs, 1597

10 février – Sainte Scholastique : vierge,  v 480 – v 10 février 543,

11 février – Apparition de Notre-Dame de Lourdes : 11 février au 16 juillet 1858

14 février – Saint Valentin prêtre et martyr vers 270.

14 février – Saints Cyrille, moine et Méthode archevêque [né il y a 1200 ans en 815], co-patron de l’Europe, IXe s.

15 février – Saint Claude La Colombière, Jésuite, confesseur de sainte Marguerite-Marie  (2 février 1641 – 15 février 1682)

17 février – Les sept saints fondateurs des Servites de la Bienheureuse Vierge Marie,  religieux à Florence au 14e siècle.

18 février – Sainte Bernadette Soubirous : 7 janvier 1844 – 16 avril 1879

21 février – Saint Pépin de Landen,  duc de Brabant (v 580- 21 février 640) considéré comme un saint bien qu’il n’ait été ni moine, ni prêtre, ni évêque, ni ermite.

21 février – Saint Pierre Damien, cardinal-évêque d’Ostie, docteur de l’Eglise, (v 1005-1072)

22 et 24 février, bienheureuse Isabelle de France, religieuse clarisse, sœur de Saint Louis (23 février 1270). Fêtée au propre de France le 22 février et que Paris fête le 24 février…

23 février – Saint Polycarpe, évêque de Smyrne et martyr, v 70 – 166

25 février – Bx Robert d’Arbrissel (v. 1047 – v.1117), confesseur, fondateur de l’ordre de Fontevraud.

3 mars – Saint Guénolé, moine fondateur de l’abbaye de Landévennec (504)

7 mars – Sainte Perpétue et saintes Félicité, et leurs Compagnons, martyres : 203

8 mars – Saint Jean de Dieu, religieux. Protecteur des Malades. Patron des Infirmiers. 8 mars 1495 – 8 mars 1550

9 mars  – Sainte Françoise Romaine, veuve, 1384 – 9 mars 1440

15 mars – Sainte Louise de Marillac, fondatrice des Filles de la Charité : 12 août 1591 – 1660

17 mars – Saint Patrick (ou Patrice), évêque d’Irlande, v.383 – v. 461. (p, o, t)

18 mars – Saint Cyrille de Jérusalem évêque et docteur de l’Église, v. 313 – 386. (p, o, t)

19 mars – Saint Joseph, époux de la Mère de Dieu

7 avril – Saint Jean-Baptiste de la Salle, fondateur des Frères des Ecoles Chrétiennes. 30 avril 1651 à Reims – 7 avril 1719 à Rouen.

13 avril – Saint Martin 1er, 74 ème Pape, de 649 à 656 et martyr.

14 avril – Saints Maxime, Tiburce et Valérien, deux valeureux Romains, droits dans leur conscience et dans leurs convictions, sont arrêtés et conduits au lieu d’exécution par Maxime, secrétaire du préfet.

16 avril – Saint Benoît-Joseph Labre, 1748 – 1783,

18 avril – Bienheureuse Marie de l’Incarnation, 1er Février 1566 – 18 avril 1618.

19 avril – Sainte Emma, † 1045.

20 avril – Bienheureuse Odette ( Odile, Ode), moniale au Brabant ( † 1158).

21 avril – Saint Anselme, moine du Bec Hellouin, archevêque de Canterbury et 11è docteur de l’église [6 mai 1033 – 21 avril 1109 ]

22 avril – Sainte Opportune, une des premières abbesses de notre abbaye bénédictine d’Argentan

23 avril – Saint Georges, martyr, 303

24 avril – Saint Fidèle de Sigmaringen, prêtre, martyr, 1577- 24 avril 1622 : « l’avocat des pauvres »

28 avril – Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, prêtre, fondateur, né le 31 janvier 1673 à Montfort en Bretagne – † le 28 avril 1716 à Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée

28 avril – Saint Pierre Chanel, prêtre, mariste français, 1er martyr d’Océanie, 12 juillet 1803 –  † 1841 à Futuna

29 avril – Sainte Catherine de Sienne, vierge, tertiaire dominicaine, docteur de l’Église, 25 mars 1347 à Sienne – † 1380 à Rome

2 mai – Saint Athanase, évêque et docteur de l’Église. Patriarche d’Alexandrie de 328 à 373.

6 mai – Saint François de Laval, 30 avril 1623 naissance à Montigny-sur-Avre, 6 mai 1708 décès à Québec

17 mai – Saint Pascal Baylon, 16 mai 1540 à Terra-Hermosa, 17 mai 1592 à Villa-Réal 

19 mai – Saint Yves, (Erwan-Eozen-Youenn) prêtre et juge : 17 octobre 1253 – 19 mai 1303 à Minihy-Tréguier,

20 mai – Saint Bernardin de Sienne, religieux franciscain :  8 septembre 1380 à Massa Maritima en Toscane – Aquila le 20 mai 1444.

22 mai – Sainte Rita de Cascia, mère de famille : 22 mai 1381 – 22 mai 1457.

26 mai – Philippe Néri, prêtre, fondateur de l’Oratoire, 22 juillet 1515 à Florence – 26 mai 1595 à Rome.

9 juin, – St Éphrem, diacre et docteur de l’Église. Il naquit vers 300 à Nisibe (Turquie actuelle) – Edesse en Syrie en 373.

11 juin – St Barnabé, apôtre.

13 juin – St Antoine de Padoue, ou de Lisbonne, prêtre et docteur de l’Église.

19 juin – S. Gervais et S. Protais : (Gervais : du grec “Gherazein” : honorer, Protais : Protos : premier.

19 juin – Saint Romuald, abbé,

3 juillet – Saint Thomas, apôtre

4 juillet – Sainte Elisabeth de Portugal, (ou Isabelle d’Aragon) 1271- 4 juillet 1336.

11 juillet – Saint Benoît, abbé, fondateur du monachisme en occident qui enseigna la règle d’une vie heureuse :  ” Ora et Labora” ! ; patron de l’Europe, 480 – 21 mars 547.

14 juillet – Saint Juste, Archevêque de Lyon et moine au désert de Scété (Egypte), 2 sept 390 saint patron de l’église de Bourth.

14 juillet – Saint Camille de Lellis, prêtre, 25 mai 1550 – 14 juillet 1614

15 juillet – St Bonaventure, évêque et docteur de l’Église, 1221 – 14 juillet 1274

16 juillet – Notre-Dame du Mont-Carmel.

17 juillet – les seize bienheureuses carmélites de Compiègne, 17 juillet 1794, vierges et MartyresBse Euphrasie de l’Immaculée Conception [Marie-Claude Cyprienne Brard de Bourth, 1737 – 1794], Bse Julie-Louise de Jésus [Rose Chrétien de Neuville d’Evreux, 1743 – 1794], 2 des 16 bienheureuses carmélites de Compiègne de notre diocèse d’Evreux.

21 juillet – Saint Leufroy, Abbé fondateur de l’abbaye du même nom, au diocèse d’Evreux (660 ; +11 juin 738)

21 juillet – Saint Éterne, Ethernus ou Detherus, 9e évêque d’Evreux vers 670.

21 juillet – Saint Victor de Marseille (né à une date inconnue et mort le 21 juillet 303 (ou 304) à Marseille, était un officier romain. Fête patronale de Saint Victor-sur-Avre. Saint Patron de la ville de Marseille. Victor, du latin victor, « vainqueur ».

21 juillet – Saint Laurent de Brindisi, prêtre et docteur de l’Église : 22 juillet 1559 à Brindisi – 22 juillet 1619 à Lisbonne.

22 juillet – Sainte Marie Madeleine

23 juillet – Sainte Brigitte, mère de famille, veuve, fondatrice de l’Ordre du saint Sauveur et co-patronne de l’Europe, (1303-1373).

3 septembre – Saint Grégoire le Grand, pape, père et docteur de l’Eglise, 540 –  12 mars 604.

10 septembre – St Aubert, évêque. Evêque d’Avranches († 725)

16 septembre – SS. Corneille et Cyprien

17 septembre – St Robert Bellarmin – évêque puis cardinal jésuite, docteur de l’Église, 4 octobre 1542 à Monte-Pulciano – † 17 septembre 1621 à Rome. (t 13 /05)

18 sept – St Joseph de Cupertino : confesseur, religieux capucin : 17 juin 1603 à Cupertino – 18 septembre à Osimo. (t)

19 septembre – Saint Janvier,  évêque de Bénévent (Italie) et martyr : 270 à Naples – † 19 septembre 305.

19 septembre – Notre-Dame de La Salette.

22 septembre – St Maurice et ses compagnons martyrs Exupère et Candide, et de nombreux sol­dats, † v. 302 à Agaune. Saint Patron de l’église de Juignettes.

23 septembre – Saint Lin, premier successeur de Saint Pierre.

23 septembre – Saint Pio de Pietrelcina, (Padre Pio), religieux capucin, prêtre

24 septembre  – Notre-Dame de la Merci

25 septembre – St Nicolas de Flue, (T) ermite, † 21 mars 1487 à Ranft (Unterwalden – Suisse), patron principal de la Confé­dération helvétique (1447-1487).

26 septembre – SS. Côme et Damien (T 27 / 09), sont des martyrs médecins de Cyr, près d’Alep en Syrie vers 285.

30 septembre – St Jérôme (vers 340 à Stridon – 420 à Bethléem)- père et docteur de l’Église.

1 octobre – Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face (1873-1897), religieuse carmélite, patronne des missions, patronne secondaire de la France, docteur de l’Église

2 octobre – Les Saints Anges gardiens

2 octobre – Bx Antoine Chevrier. Fondateur de l’Œuvre du Prado († 1879)

9 octobre – Saint Denis, 1er évêque de Paris, ses compagnons le prêtre Rustique et le diacre Eleuthère, martyrs au 1e siècle.

14 octobre – St Calliste 1er, (ou Calixte ou Calliste), pape et martyr.  Son nom signifie en grec « le plus beau » (kallistos).

16 octobre – Dédicace de la basilique du Mont Saint-Michel

16 octobre – Ste Marguerite-Marie Alacoque. (T 17) religieuse visitandine (22 juillet 1647-17 octobre 1690).

21 octobre – Sainte Céline, mère de saint Remi de Reims (5ème s.)

22 octobre – Saint Mellon, de Cardiff, 1er évêque de Rouen, 22 octobre 311.

23 octobre – St Jean de Capistran, frère mineur (24 juin 1385 – † 23 octobre 1456) (O, P, T 28 mars)

24 octobre – St Antoine-Marie Claret, évêque.

3 novembre – Saint Martin de Porres, frère dominicain, naquit le 9 décembre 1579 à Lima, † 3 novembre 1639.

4 novembre – Saint Charles Borromée, archevêque de Milan (2 octobre 1538, 4 novembre 1584).

4 novembre ou le dimanche qui suit, on célèbre en Guadeloupe Notre-Dame-de-Guadeloupe d’Estramadure, Nuestra Señora de Guadalupe.

24 novembre – St André Dung-Lac, prêtre et ses compagnons, martyrs au Vietnam, † 1845-1862

25 novembre – Ste Catherine d’Alexandrie, martyre au IVe Siècle

27 novembre – Notre Dame de la Médaille miraculeuse (1830). 28 novembre, sainte Catherine Labouré, 2 mai 1806-31 décembre 1876. 

 

 

Page réalisée par Emmanuel OGER

Contact rapide

PAGES (en construction)