Homélie de la Solennité de la Toussaint du Père Jérôme PAYRE

Homélie Toussaint – 1er novembre 2019

“Jésus gravit la montagne”
Suivons Jésus, le Maître. Il marche vers une autre montagne, le Golgotha. Sur la Croix, Jésus livre sa vie pour notre salut : Le salut appartient à notre Dieu qui siège sur le trône, et à l’Agneau (Ap 7, 10). La mort de Jésus sur la croix et sa résurrection dans la puissance de l’Esprit Saint, nous rendent enfants de Dieu, aimés infiniment par le Père.
En gravissant le mont des Béatitudes, au bord du lac de Galilée, Jésus répond à la question du Psaume 23 : Qui peut gravir la montagne du Seigneur et se tenir dans le lieu saint ? Avec Jésus, tout homme peut se tenir devant Dieu et devenir saint. Il suffit de dire oui au Seigneur, sans condition. Les Saints soutiennent notre pèlerinage vers la Jérusalem céleste, vers la Patrie.

(suite…)

Continuer la lecture Homélie de la Solennité de la Toussaint du Père Jérôme PAYRE

Homélie de la Solennité de la Toussaint du Père Julien PALCOUX

+

Solennité de la Toussaint 2017

Chers frères et sœurs,

En cette belle solennité de la Toussaint, nous vénérons tous les saints que l’Eglise nous donne en exemple, et en même temps, nous fêtons notre vocation ultime, celle qui consiste à ce que nous devenions saints. La vocation à la sainteté est la vocation de tout baptisé.

L’Evangile des Béatitudes que l’Eglise a choisi pour cette solennité place Jésus qui enseigne sur la montagne. La montagne n’est pas un lieu quelconque dans l’histoire du salut : c’est le lieu de la révélation (pensons à la Transfiguration sur le Mont Thabor), le lieu de la rencontre entre Dieu et l’homme (pensons à Moïse sur Mont Sinaï), le lieu du sacrifice (pensons au Mont Moriah, lieu du sacrifice d’Isaac ou au Golgotha, lieu du sacrifice de Jésus.) Le cadre de la montagne donne donc à l’enseignement de Jésus la caractéristique d’un enseignement qui permet la rencontre de Dieu, qui permet la communion avec Dieu. (suite…)

Continuer la lecture Homélie de la Solennité de la Toussaint du Père Julien PALCOUX

Homélie de la Solennité de la Toussaint du Père Julien PALCOUX

+

Gouel an Holl-Sent 2016

Chers frères et sœurs,

La Solennité de la Toussaint est une des fêtes importantes où l’Eglise terrestre ressent d’une manière particulière la Communion avec l’Eglise céleste. Nous célébrons à la fois la sainteté de tous ceux qui sont entrés dans la communion divine et notre propre vocation à la sainteté.

Mais il faut reconnaître que lorsque nous parlons de la sainteté, souvent, nous l’envisageons de manière rébarbative, lourde. Je voudrais reprendre 2 images, pas toujours très justes, qui nous viennent facilement lorsque nous évoquons la sainteté.

Souvent, dans le langage habituel, nous confondons la sainteté avec la perfection. Or, la perfection n’est pas de ce monde ; et la sainteté implique la conversion, qui, elle, présuppose le péché. Dit autrement et plus clairement : pour être saint, il faut être pécheur…et se convertir. Je prends comme exemple les deux plus grands saints de l’Eglise (après la Vierge Marie bien sûr) : St Pierre et St Paul. St Pierre : c’est lui qui reniera trois fois le Christ ; St Paul, c’est lui qui tuait les chrétiens. Rien qu’avec ses deux exemples, nous voyons que la sainteté ne consiste pas en la perfection.

Deuxième image : devenir saint, c’est combattre jusqu’au bout ; c’est être attaqué par le démon. On peut penser ici aux grands saints qui ont été attaqués, même parfois physiquement, par le diable : Padre Pio, St Martin, mais aussi plus proche de nous dans le temps et non encore canonisées : Marthe Robin et Mère Yvonne-Aimée. (suite…)

Continuer la lecture Homélie de la Solennité de la Toussaint du Père Julien PALCOUX