La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Présentation de « La conversion pastorale de la communauté paroissiale au service de la mission évangélisatrice de l’Eglise » L’Instruction de la Congrégation pour le Clergé sur « la conversion…

Continuer la lecture La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»

Pour le pape, Internet est nécessaire mais « pas suffisant »

Le pape François a jugé samedi indispensable une présence de l’Église et des fidèles sur Internet mais, a-t-il dit, ce n’est "pas suffisant", "il faut rencontrer de vrais hommes et…

Continuer la lecture Pour le pape, Internet est nécessaire mais « pas suffisant »

Le cardinal Vingt-Trois met en garde contre le pharisaïsme

Dans son homélie lors de la messe chrismale, mercredi 27 mars 2013 à Notre-Dame de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, est revenu sur la renonciation de Benoît XVI, le conclave et l’élection du pape François, donnant « un contexte assez exceptionnel » à la célébration de Pâques cette année.

« Pendant quelques jours, notre Église a fait la “une” des médias, a déclaré l’archevêque de Paris. Ils ont montré que nous existons et que notre existence les intéresse un peu. Voilà qui devrait apaiser les inquiétudes du député qui me demandait s’il se trouverait encore quelques chrétiens pour me suivre. Qu’il soit tranquille, il en reste une poignée. L’accueil très favorable réservé à l’élection du pape François témoigne d’une attente réelle de nos contemporains. »

Poursuivant sur un ton plus spirituel, le cardinal Vingt-Trois a « rendu grâce à Dieu en voyant comment nos communautés ont réagi avec foi et sang-froid à l’événement imprévu. Beaucoup de paroisses ont organisé des temps de prière pour rendre grâce du pontificat de Benoît XVI et prier pour l’élection de son successeur. »

« Sans faillir à mon serment de ne rien révéler du conclave, je puis vous dire que les dix jours pendant lesquels les cardinaux ont procédé à l’élection du nouveau pape ont été des journées d’une exceptionnelle intensité spirituelle, a encore raconté le cardinal Vingt-Trois. La prière que nous vivions ensemble, les échanges quotidiens pendant les congrégations générales furent des moments d’une belle gravité et d’une grande fraternité. Le vote lui-même, avec sa ritualisation et sa solennité, était une paraliturgie dans laquelle chacun cherchait comment accomplir au mieux la volonté de Dieu. » (suite…)

Continuer la lecture Le cardinal Vingt-Trois met en garde contre le pharisaïsme