Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie de la messe de la Solennité de l’Annonciation du Seigneur du Père Julien PALCOUX

+

Solennité de l’Annonciation du Seigneur

 

Frères et sœurs,

 

            Neuf mois avant la Nativité du Fils de Dieu, nous honorons sa Conception dans le sein de la Vierge, grâce à qui le Salut est entré dans le monde.            

Ce matin, nos regards et notre prière se tournent spontanément vers la Vierge Marie, la Porte du Salut. En la regardant, nous admirons sa disponibilité ; nous admirons son offrande et sa coopération à l’œuvre de Dieu.            

La disponibilité de la Vierge Marie à l’œuvre de Dieu nous apprend qu’être disponible, cela ne veut pas dire que tout est bien, que tout va bien ni que tout est facile. La disponibilité à l’œuvre de Dieu, c’est la capacité d’accueillir Dieu qui entre dans notre vie, dans notre univers, à travers tous les évènements qui peuvent se produire. C’est accepter l’imprévu, ce qui n’est pas planifié, ni envisagé, ni même pensé. L’Annonciation du Seigneur nous apprend que Dieu entre le plus souvent en dialogue avec nous à travers l’imprévu. Marie est bouleversée, apeurée, dans l’incompréhension…  « Sois sans crainte ! » lui dit l’archange Gabriel. L’entrée de Dieu dans une vie, dans un cœur, n’est pas toujours simple ; c’est bouleversant ; cela peut faire peur. Mais par la suite Dieu rassure et apaise !

            Marie est disponible sur un autre point : elle accepte le bouleversement dans sa vie. Sa volonté entre dans celle de Dieu : elle ne cherche pas à appliquer la sienne, mais sa volonté épouse celle de Dieu. Dans l’Introït de la messe de l’Annonciation, Jésus dit, en entrant dans le monde : « Me voici, mon Dieu ; je viens pour faire ta volonté. » Marie, elle aussi, fait la volonté de Dieu. Elle nous apprend nous aussi à faire la volonté de Dieu.             

Marie, dans cette scène, s’offre aussi complètement à Dieu. Non seulement, elle accueille dans la foi ce qu’elle ne comprend pas, mais elle s’offre toute entière à l’inconnu de Dieu, à ce que Dieu dessine pour elle. L’Esprit-Saint la pousse à cet acte d’offrande. Elle est « comblée de grâce » : Dieu, par la grâce, habite en elle. « Le Seigneur est avec toi » lui dit l’Archange Gabriel. « L’Esprit-Saint viendra sur toi » prophétise encore Gabriel. Cette présence de Dieu en elle la pousse à s’offrir complètement au Seigneur, sans aucune restriction, même inconsciente, ce qui est rendu seulement possible par la grâce de l’Immaculée Conception. La grâce de l’Immaculée Conception permet à la Vierge de prononcer un « oui » total et parfait, qui pourra affronter toutes les épreuves qu’elle rencontrera : la prophétie du vieillard Syméon, la fuite en Egypte, la disparition de Jésus au temple, la crucifixion de son Fils sur la croix. Marie nous apprend à nous offrir tout entiers à Dieu, à nous offrir, corps, âme, esprit.             

Enfin, dans cette belle scène, nous voyons non seulement comment Dieu agit dans notre monde, comment Il entre dans notre vie, mais nous voyons aussi comment Dieu sollicite notre coopération. Car, Dieu qui est tout-puissant, aurait pu nous sauver de sa seule initiative. Mais, ce n’est pas comme cela qu’Il agit. Il choisit de passer par une femme, pour nous rendre coopérateurs de notre salut. Il ne veut pas nous sauver sans nous, mais en passant par nous. C’est là toute la beauté et la dignité que Dieu nous confère. Marie coopère à l’œuvre de Dieu pour notre humanité, pour nous. Elle coopère dans la foi, en faisant confiance, en acceptant de ne pas savoir ni de ne pas maîtriser. La force et la beauté de sa coopération viennent de la beauté et de la pureté de son « Fiat » offert à Dieu. Marie nous apprend que la coopération à l’œuvre de Dieu passe par le fait de dire « oui » ; trop souvent, voyez-vous, nous nous cherchons des excuses pour ne pas dire « oui », des excuses ou des garanties pour nous engager. Nous mettons des réserves, des restrictions. Mais, Marie n’a pas cherché à obtenir des garanties ! Dire « oui » à Dieu libère et est source de fécondité divine.             

Prions, au cours de cette messe, pour toutes les personnes qui ne parviennent pas à dire « oui » à Dieu ; pour toutes les personnes qui s’enferment dans des recherches d’excuses, de prétextes, ou qui ont peur de dire « oui » à Dieu. Prions aussi pour toutes les personnes qui ne se situent pas bien dans leur relation à Dieu ou à l’Eglise. Puisse l’intercession de la Vierge Marie les aider et nous aider à faire confiance à Dieu, à nous abandonner à sa Volonté et à nous ajuster à Lui dans notre coopération. Amen !

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

T e x t e s   d u   j o u r