L’Europe nous donne l’occasion d’une action efficace pour défendre l’embryon humain par la pétition « Un de nous »… à condition de recueillir un million de signatures !

L’année scolaire fut mouvementée mais la torpeur estivale, si elle survient, ne devrait pas éteindre le réveil des consciences. Le gouvernement poursuit les manœuvres qui ont déclenché « la Manif pour tous » avec pléthore de sujets sociétaux et bioéthiques. Si l’on entend de plus en plus parler d’euthanasie, de réforme de la famille, une menace urgente pèse sur l’embryon humain. Après le sursis inespéré obtenu en mars par des députés de l’opposition qui sont parvenus à maintenir l’interdiction de la recherche sur l’embryon humain, le gouvernement avance coûte que coûte. La séquence « Mariage pour tous » à peine bouclée, le gouvernement poursuit son offensive. Ainsi, début mai, le Conseil des ministres rendait compte de sa volonté de faire voter la proposition de loi visant la libéralisation de ces recherches en en faisant une priorité de son calendrier parlementaire d’avant l’été. Le 14 juin, la menace prenait forme avec l’inscription du texte à l’ordre du jour de la session parlementaire extraordinaire qui s’ouvre le 1er juillet 2013. Au final, la proposition de loi revient plus discrètement encore, lors d’une niche parlementaire radicale le 11 juillet, un jeudi, journée où les parlementaires sont en circonscription, annonçant un hémicycle qui risque d’être déserté…

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.