Messes du 18 au 24 mai 2020

Lundi 18 mai – S. Jean Ier, pape et martyr

  <

Mardi 19 mai – De la Férie

  <

Mercredi 20 mai – S. Bernardin de Sienne, prêtre

  <

Jeudi 21 mai – Ascension

  < 

Vendredi 22 mai – Ste Rita de Cascia, religieuse

  <

Samedi 23 mai – De la Férie

  <

Dimanche 24 mai – 7ème Dimanche de Pâques

  <

Je donne à la quête

Je donne au denier

Messes du 11 au 17 mai 2020

Lundi 11 mai – De la Férie

  <

Mardi 12 mai – S. Nérée et S. Achille, martyrs ; S. Pancrace, martyr

  <

Mercredi 13 mai – Notre-Dame de Fatima (1917)

  <

Jeudi 14 mai – S. Matthias, apôtre

  < 

Vendredi 15 mai – De la Férie

  <

Samedi 16 mai – De la Férie

  <

Dimanche 17 mai – 6ème Dimanche de Pâques

  <

Je donne à la quête

Je donne au denier

Belle fête de l’Ascension…

Chers paroissiens,
Je prierai le Père, Il vous donnera un autre Défenseur (Jn 14).
En écoutant ce verset de l’Evangile, nous pouvons nous demander : de quoi ai-je besoin d’être défendu ?
De ce virus ? de la peur de me retrouver avec d’autres personnes ? de mon péché ? de Satan ?
La liste pourrait être très longue… et si nous lisons l’Evangile, nous voyons que l’Esprit saint est donné par Jésus pour nous rappeler ses Paroles, pour nous redire son Amour… nous avons besoin d’un Défenseur, pour ne pas oublier Dieu, ce Père plein de tendresse qui a envoyé son Fils unique. Et la prière régulière nous y aide…..

Chrétiens d’Orient

“Le christianisme vient du sud de la Méditerranée, les chrétiens d’Orient ne sont pas le produit de missionnaires ou des croisés, mais de la Pentecôte que nous allons bientôt célébrer. Les premiers chrétiens sont les chrétiens d’Orient. Il faut donc faire mémoire de ce lien, le rendre vivant, actif, car ce sont eux qui nous ont apporté la foi.”
Extrait du mot de Mgr Gollnisch, directeur de l’Oeuvre d’Orient, à propos de la Journée de prière pour les Chrétiens d’Orient

Homélie

Homélie du 6e dimanche de Pâques du Père Jérôme PAYRE

Homélie 6ème dimanche de Pâques – 16-17 mai 2020 – A

Je prierai le Père, je vous donnerai un autre défenseur qui sera toujours avec vous, l’Esprit de Vérité (Jn 14, 16)
Jésus est le premier défenseur, Il a livré sa vie sur la croix pour nous libérer de l’emprise du péché, de Satan. Le Père envoie à la prière du Fils, l’Esprit Saint, l’autre défenseur. Le Christ est le médiateur indispensable entre son Père et nous. A l’approche de la Pentecôte grandit notre désir de vivre de l’Esprit Saint, 3ème personne de la Trinité, “grand inconnu” de la vie de l’Église.

Semaine Laudato Si 2020

Le Pape invite l’Église à célébrer la Semaine Laudato Si’ à l’occasion des 5 ans de l’encyclique. En ces temps difficiles, ils prient pour la paix et la santé de tous, et pour pouvoir continuer à compter sur l’amour qui nous unit.

En savoir+

Dimanche 24 mai 2020 à 20h00
Faisons sonner les cloches pour le climat dans nos églises,
mais aussi les cloches, clochettes et smartphones des membres de notre communauté.

Acclamez le Seigneur – HNDE orchestre virtuel

Cette vidéo a été enregistrée par chacun des chanteurs et instrumentistes depuis son lieu de confinement ! Chacune des vidéos a été ensuite montée pour aboutir au résultat que voici !
Chacun avec son niveau et ses connaissances mais aussi et surtout son coeur et ses talents a contribué à ce bel ouvrage.
Cette vidéo permet de retrouver un peu de la joie que cet orchestre (bien réel cette fois ci) donne chaque année lors des messe célébrées au cours du pèlerinage diocésain à Lourdes.

Hospitalité Notre Dame d’Évreux

Confinement : Urgence de la relecture

A la fin de ce temps de confinement, nous nous trouvons dans la situation des disciples d’Emmaüs dans l’Évangile de Luc que nous avons proclamé le 3ème dimanche de Pâques (Luc, chapitre 24, versets 13 à 35).
Le service de la Vie Spirituelle du diocèse nous propose une relecture de ce temps de retraite forcée.

En savoir+

Chrétiens, n’ayons pas peur !

Face à la mort et l’épreuve, il faut plus que jamais annoncer l’Evangile. Des chrétiens engagés dans la mission proposent sept pistes pour déconfiner l’Église catholique.

Le Covid-19 a provoqué une véritable dissolution religieuse. Travailler, se nourrir, faire du sport et prendre soin de ses proches : voilà les besoins essentiels reconnus par notre société et qui justifient des exceptions au confinement. A contrario, il semble évident que, quand il s’agit de prier, toute prise de risque est irresponsable. Alors que les lieux de culte sont parfois fermés et que les aumôniers bataillent pour rester présents dans les établissements de santé, la situation provoque des questionnements spirituels demeurant sans réponse. Cette situation nous invite à relever deux défis….

Lire la suite

En cette nouvelle semaine, le Seigneur est notre berger !

Dimanche des vocations

Chers paroissiens,
Nous entrons dans une nouvelle semaine, illuminée par la personne du Bon Pasteur, Jésus, notre Sauveur. En ce 4ème dimanche de Pâques, nous étions invités à prier pour les vocations, en rendant grâce pour la fidélité des prêtres et religieuses, des consacrés et des diacres et de tant de couples (encore ce samedi, en nettoyant la sacristie de Bourth, un couple est venu recevoir une bénédiction pour célébrer son 22ème anniversaire de mariage : Magnificat !).
Bien sûr, nous demandons aussi au Seigneur de pourvoir son Eglise de prêtres qui annoncent l’Evangile, qui célèbrent les sacrements et qui nous rassemblent au nom du Christ Pasteur, de diacres qui manifestent la joie de servir au nom du Christ, de consacrés qui sont sur le Thabor et qui montrent la grandeur de la vocation baptismale : la sainteté !
…….

Homélie du 4e dimanche de Pâques du Père Jérôme PAYRE

Homélie 4ème dimanche de Pâques 3 mai 2020 dimanche des vocations

Je suis venu pour que les hommes aient la vie, la vie en abondance (Jn 10, 10)
Regardons le Ressuscité, qui, en ce temps de Pâques, offre sa vie, la vie qu’Il reçoit de son Père, le Pasteur des Brebis, comme Fils bien aimé, et vie qu’Il nous donne comme Sauveur, car celui qui entre par Lui sera sauvé (Jn 10). Oublions les brigands, les étrangers, les voleurs, ceux qui veulent
être chefs pour mettre la main sur les brebis. Jésus est un chef qui commande en donnant sa vie.
Contemplons le bon Pasteur, que les prêtres aiment et servent.

Prier le 4ème dimanche de Pâques chez soi

Bonjour à tous,

Avec la journée de prière pour les Vocations, le 3 mai sera le 4ème dimanche du temps pascal. Je vous fais donc parvenir la proposition du Service diocésain de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle (que le P. Eric Pichard en soit grandement remercié !) pour prier chez vous et célébrer le Seigneur Jésus, Bon Pasteur de son Peuple.

Voici les liens qui vous permettront de suivre cette messe que Mgr NOURRICHARD célèbrera, en direct de la Cathédrale, à 10h30 ce dimanche 3 mai https://youtu.be/DUAEh4vshTs – https://www.facebook.com/EGLISE.CATHOLIQUE.EURE/

Pour ceux qui le souhaitent, l’homélie sera accessible sur le site internet du diocèse  https://evreux.catholique.fr/je-me-documente/le-diocese/le-peuple-des-baptises/leveque/homelies

Comme nous le savons tous à présent, nous ne pourrons pas reprendre un rythme de célébration ordinaire après le 11 mai et en tout état de cause avant le 2 juin. Nous ne manquerons pas de vous informer dès que nous aurons des informations plus précises, notamment concernant la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne.

Bon courage, en ce temps difficile pour beaucoup, pour nos communautés, pour notre Eglise, pour notre monde. Je vous redis tout mon soutien et mon union de prière fraternelle.

P. Michel DAUBANES
Vicaire Général

Une Église en manque

Ce dimanche, qui est celui des vocations, sera encore un dimanche sans messe. Après l’annonce du gouvernement que l’on ne rouvrira pas les lieux de culte avant le 2 juin, les réactions ont été vives. Églises, mosquées et synagogues resteront fermées. Nous voici donc tous renvoyés célébrer dans nos foyers… Nombre de chrétiens en ont pris, difficilement certes, leur parti. Facebook et WhatsApp ont pris le relais, les liturgies domestiques sont redécouvertes. Les initiatives foisonnent. On ne peut que s’en réjouir. Pour autant, comment ne pas se poser la question de la fonction sacerdotale quand le peuple, présence physique et régulière, fait défaut ? À quoi sert le prêtre si son église est vide ? Et que devient le fidèle livré à lui-même, seul devant son ordinateur ? Quand le prêtre manque au fidèle, et quand le peuple manque au prêtre, c’est toute l’Église qui est en manque. Pour autant, faut-il s’en désoler ? N’y a-t-il pas dans ce moment si particulier comme un appel à redécouvrir les fonctions des uns et des autres ? Pourquoi l’eucharistie me manque-t-elle ? Pourquoi mes paroissiens me manquent-ils ? Et si nous réalisions enfin que nous formons un corps collectif certes, mais constitué de tous nos corps de chair ? C’est la base de notre vie sacramentelle. Peut-être, alors, des vocations pourront-elles voir le jour. Des vocations autres ? Nouvelles ? Surprenantes ? Comment savoir ? Lisez les réflexions, très pastorales, de Jean-Marc Micas, provincial de France des Sulpiciens, et celles, très théologiques, du jésuite Christoph Theobald. Elles se rejoignent

Sophie de Villeneuve,
rédactrice en chef de Croire

En savoir +

Confinement : Pas de messes avant le 2 juin !

En raison de la poursuite de l’épidémie de Covid-19, les célébrations religieuses ne pourront pas se tenir avant le 2 juin. Une décision que déplorent les évêques de France.

Lors de sa présentation du plan de déconfinement devant les députés, mardi 28 avril, le Premier ministre, Édouard Philippe, a évoqué l’organisation de cérémonies religieuses. Conscient de « l’impatience » des fidèles, il a néanmoins annoncé qu’il n’y aurait pas de célébration avant le 2 juin. En attendant, « les lieux de culte pourront continuer à rester ouverts » a précisé le chef du gouvernement.

Par ailleurs, d’ici cette date, les cérémonies funéraires ne pourront pas rassembler plus de 20 personnes.« J’ai parfaitement conscience de la charge et de la difficulté face à des décès d’appliquer cette règle. Mais elle est formulée, en France comme dans d’autres pays comparables, afin, là encore, de protéger les vivants », a déclaré Édouard Philippe. Le Premier ministre a également indiqué que les cimetières seront ouverts au public dès le 11 mai.

Lire la suite

La présence de votre Église est rendue possible grâce à la collecte du Denier de l’Église

 

Les dons doivent permettre d’assurer aux prêtres et aux salariés laïcs les moyens de vivre décemment et d’agir auprès de tous.
Pour que l’Église poursuive sa mission nous avons besoin de vous. 
Seul votre don permet à l’Église de vivre.

.

Faire un don

 

Contact rapide

PAGES (en construction)