Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Bioéthique

La science est légitimement en quête d’efficacité, d’amélioration des techniques et de compréhension des causes des maladies et des handicaps pour les guérir. Les espoirs soulevés par des découvertes récentes semblent pousser la société à vouloir aller vers un contrôle systématique de la naissance, de la maladie et de la mort, vers la perfectibilité de l’être humain. Où se trouve la frontière entre ce que l’on peut faire et ce que l’on pourrait être capable de faire ? Quelle est celle à ne pas franchir au-delà de laquelle on porte atteint à l’être humain ? Il ne s’agit pas de remettre en cause les recherches scientifiques, mais d’en maîtriser l’usage.

Aucune science ne trouve en elle-même sa pleine signification. Elle doit se confronter à d’autres pour aborder la question de leur sens et des conséquences des progrès scientifiques pour l’avenir. L’Église a fait de nombreuses déclarations sur le sujet.

Textes et documents, Actualités 

 

 

Cachez cet embryon que je ne saurais voir !

Questions autour des cellules souches

Respecter la vie humaine ?

Pourquoi l’Eglise dit-elle « oui » à la recherche sur les cellules souches adultes et « non » à celle sur les embryons ?

L’embryon n’est pas un matériau de laboratoire

Europe: l’urgence de protéger l’embryon

La guerre sur l’embryon reprend au coeur de l’été

Recherche sur l’embryon humain et sur les cellules souches embryonnaires

La recherche sur l’embryon revient devant les députés 

Recherche sur l’embryon : non-respect des lois bioéthique et non-respect des plus faibles

Recherche sur l’embryon : les « apprentis horlogers »

Les évêques appellent à un « vrai débat » sur la recherche sur l’embryon

Les AFC interpellent les députés sur l’embryon

Contre les idées reçues sur l’embryon humain

Embryon royal

Recherche sur l’embryon : halte à la fuite en avant !

Le Parlement adopte le texte autorisant la recherche sur l’embryon humain

Recherche sur l’embryon à l’Assemblée nationale : ce que les députés ont réellement voté

Recherche sur l’embryon : une nouvelle loi votée

Si peu de différence entre nous

Après le passage en force français, le recours européen s’impose

Vote sur l’embryon : la démocratie mise à mal

François prie pour que la vie humaine reçoive la protection qui lui est due

 

 URGENCE EMBRYON : après la loi en France, le recours européen s’impose

Nous en sommes aujourd’hui à 780 000 citoyens européens, dont 70 000 Français signataires. 
L’objectif en France est de parvenir à 100 000 d’ici la fin de l’été.
Signez et faites signer autour de vous sur www.undenous.fr.

 

L’embryon reste un problème éthique et politique (I)

L’embryon reste un problème éthique et politique (II)

Le Conseil constitutionnel valide le texte autorisant la recherche sur l’embryon

La loi autorisant la recherche sur l’embryon devrait être promulguée dans les tout prochains jours

« Cellules souches : un fragile équilibre pulvérisé », par Arnold Munnich

T e x t e s   d u   j o u r