Après l’annonce samedi 8 mars par le Pape de la nomination des membres du Conseil pour l’Économie, retour sur cette révolution financière au Vatican.

La publication le 24 février dernier de la Lettre apostolique du Pape annonçant la création d’un “ministère des finances” a soulevé un certain nombre d’interrogations. Du futur de l’IOR à celui de l’État du Vatican lui-même, de nombreux points doivent encore être discutés, mais la trajectoire empruntée par le Vatican et les détails de la réforme commencent à se préciser. 
Francesco Clementi, constitutionnaliste, professeur de droit public à l’Université de Pérouse (Italie) et auteur d’un livre sur l’État du Vatican, est revenu pour Aleteia sur la récente annonce du pape François. 

Avec la création de ce ministère de la finance, qu’est-ce qui va changer concrètement ?

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.