Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie du Vendredi Saint – Office de la Passion du Père Jérôme PAYRE

Homélie Vendredi Saint- Office de la Passion 19 avril 2019- C

« Mon serviteur réussira dit le Seigneur, il montera, il s’élèvera, il sera exalté » (Is 52)
Une nouvelle fois, nous avons écouté ce récit de la Passion de St Jean.
Nous contemplons Jésus souverainement libre, qui maîtrise les évènements. « Que cherchez-vous ? » « Si c’est bien moi que vous cherchez, laissez-les partir » (Jn 18).
Jésus est le Bon Pasteur qui donne sa vie pour ses brebis, pour ses disciples, ses amis. Et il donne jusqu’au bout : sa mère, la Vierge Marie, son coeur transpercé, sa soif d’Amour, son Esprit Saint.
Laissons-nous en ce Triduum pascal, envahir par la puissance de l’Amour de Jésus.
Avec quelle audace le prophète Isaïe nous parle de ce serviteur du Seigneur !

La tradition liturgique de l’Eglise reconnait le visage de Jésus, le serviteur fidèle.
L’Office du Vendredi Saint est une grande méditation du Christ, toujours vivant qui intercède pour nous. Vrai homme et vrai Dieu, le Christ Jésus vient ce soir encore nous combler, nous chercher, nous porter.
Jésus réussira car il a appris par ses souffrances l’obéissance. Jésus sera exalté au jour de la Résurrection, il sera élevé au jour de l’Ascension. Parmi les grands, je lui donnerai sa part (Is 53).
Jésus réussira, car il nous ouvre le chemin. Il est vrai homme, endurant alors ce que toute l’humanité peut connaître : la honte, le mépris, la souffrance, l’abandon, la maltraitance. Jésus, par son incarnation, assume notre faiblesse.
Il est l’Agneau qui porte notre péché. C’est une vraie différence. Jésus ne connait pas le péché (Hb). Le péché est un acte volontaire de la liberté donnée à l’homme, qui veut prendre la place de Dieu. Jamais Jésus n’aura cette envie, ce désir. Il est le Fils de Dieu, venu faire la volonté de son Père. Même à l’agonie, il priera : « Non pas ma volonté, mais ta volonté ».
Jésus réussira car son amour est plus fort que la mort. « C’est à cause de nos révoltes, de nos fautes, qu’il a été broyé ». Son amour de bon pasteur attire notre péché, et Jésus peut alors verser en nous son propre amour. Il devient la source, la cause du salut éternel (Hb).
Jésus réussira, car il intercède pour les pécheurs « Pendant les jours de sa vie dans la chair, le Christ offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des prières et des supplications ».
La prière de Jésus pour nous, pour ses apôtres, pour ceux qui croiront (Jn 17)… ne cesse pas depuis son incarnation.
Avec Jésus, Dieu est aimé par un coeur humain accordé à la volonté du Père. Il a été exaucé… mais pas à vue humaine : Il est défiguré, sans apparence, sans beauté, frappé à mort, compté avec les pécheurs…
Désormais, la prière de Jésus se continue dans l’Église, son corps bafoué et défiguré, à cause de notre péché, des péchés graves de certains membres de l’Église, à cause de Satan qui cherche sans cesse à nous détourner du salut.
Avançons-nous donc avec assurance vers le trône de la grâce ; par la vénération de la croix, nous acceptons de nous mettre au service de ce Roi tout puissant, riche en pardon, miséricordieux.
A chacun, au pied de la croix, il dira : Voici ta mère…
Repartons donc avec l’assurance que Marie prie pour nous, pécheurs, maintenant… et à l’heure de notre mort. Amen.

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O