Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie du 25ème Dimanche Temps Ordinaire du Père Jérôme PAYRE

Homélie 23 septembre 2018 – Saint Padre Pio

« Et celui qui m’accueille … »

Dieu est venu chez les siens… A ceux qui l’ont accueilli, Il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu (Jn 1, 11-12). Voilà exprimé la foi en Jésus-Christ. Celui qui m’accueille !

Accueillir le Christ était la démarche synodale. Osons avec l’Esprit ! Osons marcher avec Jésus ! Osons interroger Jésus devant le mystère de sa mort et de sa résurrection ! Osons avancer malgré nos querelles et notre volonté d’avoir la première place.

Jésus ne nous interdit pas d’être premier, de proposer des animations de qualité, de préparer des réunions pastorales solides et exigeantes, de mettre nos compétences professionnelles au service de la mission et de l’Evangile. Jésus indique le chemin : se faire le serviteur. Je rends grâce pour mes prédécesseurs, dont j’ai entendu parler : les Pères Julien, Desprez, Bénard et Babaka, Chanteloup, Bachelet, Maimbourg, l’Abbé Souty qui a permis d’éviter le bombardement de Verneuil, jusqu’aux prêtres cachés à la Révolution, dans une famille de Bourth. Je pense au Père Fulbert. Comme le grain de blé jeté en terre, il est mort en se perfectionnant pour vivre son ministère ici. Prions pour sa maman, son évêque ! Dans la Communion des saints, il prie pour nous. Et nous attendons le Père Floribert.

« Et Celui qui m’accueille… » : c’est écouter Jésus qui enseigne

Accueillir Jésus Christ, il s’assied pour enseigner ses Apôtres. Ce savoir n’est pas seulement intellectuel, c’est un chemin, une éducation. Cette figure de Jésus qui enseigne, qui éduque, m’est chère. Cet été, à la Colonie Katorin (je salue les animateurs présents), nous avons médité sur les catéchèses du Pape François sur la messe. Notre pape donne le moyen d’accueillir Jésus. C’est notre façon d’écouter la Parole de Dieu. Il faut le silence, « nous n’allons pas à un spectacle, à une prestation, nous allons à la rencontre du Seigneur et le silence nous prépare et nous accompagne. Et du « mystérieux silence de Dieu jaillit sa parole qui résonne dans notre cœur ». (AG 15/11/2017). Sa Parole frappe au cœur et change notre cœur (AG 14/02/2018). La Parole du Seigneur entre par les oreilles, arrive au cœur, et va dans les mains, dans les bonnes œuvres (AG 14/02/2018). Voici le parcours de la Parole : des oreilles au cœur, du cœur aux mains ! Apprenons cela (AG 31/03/2018).

« Et celui qui m’accueille… » : c’est l’heure de la mission, du service

Suivre Jésus, marcher avec Jésus, le Fils de Dieu, c’est se laisser transformer et changer. C’est le temps de la mission, du service. Se former pour servir, se laisser convertir par l’Esprit Saint pour changer ce monde, pour laisser une trace dans notre histoire (Pape François aux jeunes JMJ 2018). Les champs missionnaires sont immenses. Les diverses équipes dans la Paroisse sont à l’œuvre, la catéchèse, les familles avec les frères de Charité, la qualité de la prière liturgique (je remercie les servants d’autel). Je souhaite développer le lien entre la Paroisse et l’école St Nicolas (qui est un lieu missionnaire), partager avec les sœurs engagées auprès des malades et au patronage. Que le Seigneur vous bénisse pour ce travail missionnaire.

Merci aux familles de venir avec les enfants, Ils ont leur place là, même quand ils remuent un peu. C’est la vie. Et si les ados sont au fond, avec tel ou tel ami, encouragez-les ! Jésus les aime tant, nos jeunes qui cherchent leur voie, qui veulent aimer et être aimés !

Et si à certains jours vous êtes comme les disciples ; si en chemin, on cause, et ce ne sont pas toujours des paroles bienveillantes ni accordées au projet de Dieu, si on parle pour savoir qui est le plus grand, si vous n’osez pas interroger Jésus, laissez-vous regarder par Jésus : son Pardon nous renouvelle… et nous repartons !

« Et celui qui m’accueille… » c’est vivre de Jésus dans l’Eucharistie

Accueillir Jésus dans le Sacrement de l’Eucharistie, se laisser attirer par Jésus qui se donne à nous et nous transforme. L’Eucharistie est le moment privilégié pour être avec Jésus et, à travers lui, être avec Dieu et nos frères. Ainsi nous laissons le Christ agir dans nos œuvres : que ses pensées soient nos pensées, ses sentiments les nôtres, ses choix nos choix.

Alors, nous serons grands et premiers. Nous serons des saints, ayant puisé dans l’Eucharistie, l’Amour dont nous sommes aimés. « La sainteté chrétienne, c’est faire comme a fait le Christ » (François, AG 4/04/2018). Accueillir Jésus pour changer nos vies et transformer le monde !

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O