Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie du 26ème Dimanche Temps Ordinaire du Père Jérôme PAYRE

Homélie 29-30 septembre 2018-26ème dimanche TO

« Si le Seigneur pouvait mettre son Esprit sur eux ! ».
La prière de Moïse se réalise au jour de la Pentecôte. L’Esprit Saint, à la prière de Jésus ressuscité et de la Vierge Marie, descend sur les Apôtres et embrase leur coeur. Ils deviennent prophètes : ils appartiennent à Dieu, parlent de Dieu, laissent Dieu transformer le monde.
1 – Le prophète appartient à Dieu
« Au nom de votre appartenance au Christ ». Le prophète dans la Bible n’est pas un perroquet ni un haut-parleur. Il est choisi, appelé par le Dieu vivant. Le prophète n’a de cesse de se tenir devant, à la face du Seigneur et de marcher sur ses chemins (cf. Benedictus, cantique de Zacharie, chanté aux Laudes chaque matin).
Appartenir au Seigneur Jésus doit se voir, dans notre vie quotidienne, par le temps pris pour la prière, par l’honnêteté à tout moment, le refus de la compromission…
Et nous avons besoin de nous appuyer sur l’Esprit Saint, reçu en plénitude à la Confirmation.
Ce sacrement nous rend parfaits chrétiens. Certes, le Seigneur peut agir sans la Confirmation. Le sacrement de Confirmation configure au Christ Jésus : « Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu ! ». Ce n’est pas un sacrement facultatif, même s’il a été compris ces dernières années comme le sacrement des persévérants, alors que c’est le sacrement qui nous permet d’être fidèles et persévérants. Proposons-le largement à tout âge. L’Eglise est l’oeuvre du Christ et de son Esprit Saint. C’est après la Pentecôte que les Apôtres sont missionnaires.
2 – Le prophète parle de Dieu
Saint Jean s’inquiète des gens qui utilisent le nom de Jésus. Comme Pierre, Jean aime Jésus, plus exactement, il est le disciple bien aimé de Jésus. Parler de Dieu, c’est laisser Dieu nous parler dans la prière. Et celui qui imprime en nous les sentiments de Jésus, c’est l’Esprit Saint. L’Esprit saint vous rappellera mes paroles et vous conduira vers la vérité toute entière (Jn 14.16).
C’est quand Moïse priait le Seigneur, que le Seigneur envoie son Esprit sur le Peuple. Prier c’est donc une action fondamentale, première, pour le missionnaire. Et pour prier, il faut lire l’Evangile. En ce jour, saint Jérôme nous enseigne : Ignorer les Ecritures, c’est ignorer le Christ. Lire l’Evangile, c’est apprendre qui est Dieu, le Père de Jésus Christ. C’est apprendre le vocabulaire de Dieu : tendresse, pardon, miséricorde, vérité, lumière, paix, douceur…
3 – Le prophète laisse Dieu transformer le monde
L’Esprit du Seigneur remplit l’Univers (Sg 1, 7). Le bien, la charité ne sont pas réservés aux seuls chrétiens. Nous devons nous réjouir lorsque nous voyons de belles choses. Les joies de la vie quotidienne sont très importantes. Le futur Saint Paul VI a écrit un très beau texte sur la joie chrétienne : « Il faudrait un patient effort d’éducation pour apprendre ou réapprendre à goûter les multiples joies humaines que le Créateur met déjà sur nos chemins : joie exaltante de l’existence et de la vie ; joie de l’amour chaste et sanctifié ; joie pacifiante de la nature et du silence ; joie parfois austère du travail soigné ; joie et satisfaction du devoir accompli ; joie transparente de la pureté, du service, du partage ; joie exigeante du sacrifice. Le chrétien pourra les purifier, les compléter, les sublimer : il ne saurait les dédaigner. La joie chrétienne suppose un homme capable de joies naturelles. C’est bien souvent à partir de celles-ci que le Christ a annoncé le Royaume de Dieu. »
Avant de regarder ce que les autres font ou ne font pas…, Jésus rappelle que nous devons nous convertir radicalement (se couper un bras, une jambe, s’arracher l’oeil). Vivre avec Jésus, vivre pour Jésus, appartenir au Christ, ce n’est pas rien… car le Christ n’est pas mort pour rien. Il nous a arrachés, non pas un oeil, une jambe, un bras, mais à l’emprise de Satan. Voilà l’oeuvre de son Amour que nous célébrons dans l’Eucharistie.

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O