Homélie du 23ème Dimanche TO du Père Jérôme PAYRE

Classement par Catégories

Homélie 23ème Dimanche TO – 05/06 septembre 2020 – A

“Venez crions de joie pour le Seigneur !” (Ps 94)
Notre diocèse est dans la joie, en ce dimanche, car nous allons vivre l’ordination d’un diacre
en vue du presbytérat. Nous rendons grâce au Seigneur pour le don de son Esprit Saint qui
édifie l’Église. L’Esprit Saint fait de nous des “guetteurs” (Ez 33), des gardiens de nos frères
et de la création (Cf. François, 19/03/2013). Ce dimanche encore nous sommes invités à une
rencontre avec Jésus Sauveur, notre rocher, notre Dieu. Nous confions spécialement les
personnes qui sont mortes pendant le confinement, entre mars et mai derniers. “Quand deux
ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux” (Mt 18, 20). Plusieurs d’entre vous
n’ont pu se rendre physiquement auprès de proches, pour prier pour eux. Cela ajouter à la
peine. Cette restriction a été vécue comme une atteinte à la liberté. Il restait la possibilité de
prier, de confier celui ou celle qui achevait son pèlerinage à la tendresse du Père.
1 – Notre prière est personnelle
Plus que jamais nous avons, dans le confinement, expérimenté la prière personnelle. Je
remercie ceux d’entre vous qui ont pris part à la chaîne de prière, chaque jour et dans la nuit
du Jeudi au Vendredi Saint. Prier dans un coeur à coeur avec Jésus !
S’incliner, se prosterner, écouter sa Parole, rendre grâce sont les attitudes de prière (Ps 94).
Prier est un acte de foi, un engagement de notre personne. Pour venir à Jésus, on peut entrer
dans une église, brûler un cierge, allumer une bougie, ouvrir sa Bible … Mais surtout, il faut
laisser Jésus entrer dans notre vie, dans notre coeur. Et Lui, fait le travail. Nous lui ouvrons
notre vie, nos soucis, nous lui parlons de ceux que nous aimons et de ce qui nous préoccupe.
Jésus Sauveur nous connaît.
2 – Notre prière est publique
L’Évangile parle de la présence du Seigneur quand deux ou trois sont réunis en son nom (Mt
18, 20). Il s’agit de la prière en famille, en couple : Le Notre Père, le Magnificat, le Je vous
salue Marie, la prière scoute, de Saint François, du Bienheureux Père de Foucauld… cela ne
manque pas ! C’est la prière dans les écoles catholiques, au catéchisme, à l’aumônerie, lors
des rencontres paroissiales. Le 14 septembre, nous vivrons le chemin de la Croix Glorieuse,
sur l’invitation du Pape François, car le Vendredi Saint, nous n’étions pas autorisés à nous
rassembler.
Chaque dimanche, à chaque cérémonie, nous nous rassemblons autour ou dans une église.
C’est un témoignage de notre foi en Jésus Ressuscité. Il nous attend, il nous convoque. Il nous
attire à Lui, pour se donner à nous ; lorsque nous vivons des processions lors des fêtes
patronales, nous manifestons une prière publique.
La foi en Jésus ne peut être confinée ni rester dans le domaine privé.
3 – Notre prière est ecclésiale
“Il est notre Dieu, nous sommes le peuple qu’il conduit”. Et le Seigneur conduit son Peuple
aujourd’hui par les personnes qu’il nous envoie (Cf. préface Apôtres). Aujourd’hui, nous
rendons grâce au Seigneur pour le don du diaconat à Morgan Potier. Autour de notre évêque,
nous prierons l’Esprit Saint pour Morgan. Il fera de ce jeune homme un diacre du Seigneur. Il
se l’attachera à lui. Morgan va être consacré pour servir, pour annoncer la Parole de Vie,
distribuer le sang de la charité du Christ et transmettre la paix du Ressuscité. Diacre, Morgan
est au service de l’Église diocésaine, envoyé par l’Évêque. Il poursuivra ses études avant de
recevoir le don du presbytérat dans les mois qui viennent. Participer à la messe du dimanche,
se retrouver pour prier les offices des Laudes, Vêpres ou Complies, vivre la messe en
semaine, se rendre comme en pèlerinage à la Cathédrale pour une cérémonie, aller en
pèlerinage (il faut relancer l’idée d’aller en Terre Sainte en mars 2021), est une manifestation
de notre prière ecclésiale. Nous nous laissons façonner par l’Église qui nous donne le Pain de
la Parole, les rites pour nous unifier et l’Eucharistie ou tel sacrement ou bénédiction
(funérailles) pour nous faire vivre de Jésus Ressuscité.
Venez, crions de joie, entrez : Le Seigneur est là !

Messes du 21 au 27 septembre 2020

Semaine 39

Lundi 21 septembreSaint Matthieu, apôtre et évangéliste

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00 – Avec l’école St Nicolas

Mardi 22 septembre – De la Férie

  • Rentrée pastorale des prêtres et diacres
  • Patronage à partir de 16:00

Mercredi 23 septembre – S. Pio de Pietrelcina (Padre Pio), prêtre

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe à l’église de Francheville à 18:30

Jeudi 24 septembre – De la Férie

  • Messe à l’église de Rugles à 18:30

Vendredi 25 septembre – De la Férie

  • Messe à l’église Notre-Dame à 18:30

Samedi 26 septembre – S. Côme et S. Damien, martyrs

  • Messe à l’église Notre-Dame à 9:00
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 18:30
  • Messe anticipée à l’église Notre-Dame à 18:30

Dimanche 27 septembre – 26ème dimanche du Temps Ordinaire

  • Messe à l’église de Bourth à 9:15
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00