Indulgence plénière à l’occasion du Grand Jubilé de la Miséricorde

Messes du 30 novembre au 6 décembre 2020

Semaine 49

Lundi 30 novembreS. André, Apôtre

  • Messe à l’église Notre-Dame à 18:30

Mardi 1 décembre – Bienheureux Charles de Foucauld

  • Début de la neuvaine de l’Immaculée Conception
  • Eglise Notre-Dame à 14:00 – Adoration du Saint Sacrement et permanence pour le sacrement du pardon et confessions
  • Messe à l’église Notre-Dame à 18:30

Mercredi 2 décembre – De la Férie

  • Eglise de la Madeleine à 15:00 – Chapelet

Jeudi 3 décembre – S. François Xavier, prêtre

  • Eglise Notre-Dame à 17:30 – Adoration du Saint Sacrement et permanence pour le sacrement du pardon et confessions (prière pour les vocations)
  • Messe à l’église Notre-Dame à 18:30

Vendredi 4 décembre – S. Jean de Damas, prêtre et docteur de l’Eglise

  • Eglise Notre-Dame à 17:30 – Adoration du Saint Sacrement et permanence pour le sacrement du pardon et confessions (premier vendredi du mois)
  • Messe à l’église Notre-Dame à 18:30

Samedi 5 novembre – De la Férie

  • Messe à l’église Notre-Dame à 09:00
  • Eglise de la Madeleine à 15:00 – Chapelet

Dimanche 6 décembre – 2ème dimanche de l’Avent

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Indulgence plénière à l’occasion du Grand Jubilé de la Miséricorde

Du mardi 8 décembre 2015 (basilique Saint-Pierre de Rome) et du dimanche 13 décembre 2015 (reste du monde) au dimanche 13 novembre 2016 (monde) et au dimanche 20 novembre 2016 (basilique Saint-Pierre de Rome)

Documents de référence :

 

Bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, « Misericordiae Vultus », par le pape François le 11 avril 2015 = http://www.iubilaeummisericordiae.va/content/gdm/fr/giubileo/bolla.html

Lettre du pape François accordant l’indulgence à l’occasion du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, le 1er septembre 2015 =

http://www.iubilaeummisericordiae.va/content/gdm/fr/giubileo/lettera.html

Calendrier du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde =

http://www.iubilaeummisericordiae.va/content/gdm/fr/calendario.html

Décrets épiscopaux de chaque diocèse qui déterminent les églises jubilaires dans chaque diocèse pour la durée de ce Jubilé extraordinaire de la Miséricorde.

Manuel des indulgences : normes et concessions. Ed. latine de la Pénitencerie apostolique du Saint-Siège 1999. Trad. Française aux éd. Lethielleux 2000. § 1 et 2 sur la définition d’une indulgence plénière, § 20 sur les conditions pour obtenir une indulgence plénière

Catéchisme de l’Eglise catholique, § 1471-1479, 1496-1498, 1032

Code de droit canonique, canons 992-997

Sainte Ecriture : Evangile de saint Matthieu 16, 29 ; Evangile de saint Luc 16,1-9

 

Définition de l’indulgence plénière :

L’indulgence plénière est la remise totale des peines du purgatoire. Tout fidèle peut l’obtenir pour lui-même ou pour une âme du purgatoire, au maximum une fois par jour.

 

Conditions d’obtention de l’indulgence plénière :

-Un complet renoncement au péché même véniel,

-Une confession sacramentelle le jour même de l’accomplissement de l’œuvre indulgenciée, de préférence, ou bien dans les huit jours avant ou les huit jours après,

-Une communion eucharistique le jour même de l’accomplissement de l’œuvre indulgenciée, de préférence, ou bien dans les huit jours avant ou les huit jours après,

-Une prière aux intentions du Souverain Pontife, consistant en un Notre Père et un Je vous salue

Marie, le jour même de l’accomplissement de l’œuvre indulgenciée, de préférence, ou bien dans les huit jours avant ou les huit jours après,

-La réalisation d’une œuvre indulgenciée, énumérées ci-dessous aux n°1 à 4.

Avec une seule confession sacramentelle on peut acquérir plusieurs indulgences plénières, mais pour chaque indulgence plénière sont requises la disposition intérieure, la communion eucharistique, la prière aux intentions du pape et la réalisation d’une œuvre indulgenciée.

 

Dispositions spécifiques pendant la durée de ce jubilé : la confession sacramentelle administrée par les prêtres de la fraternité Saint Pie X sera valide. Tous les prêtres du monde entier pourront pardonner le péché d’avortement et lever l’excommunication qui l’accompagne (alors qu’en temps habituel le pardon de ce péché grave est réservé aux évêques et aux prêtres qu’ils désignent à cet effet). De plus, tous les prêtres qui seront présents à la basilique Saint-Pierre de Rome lors de la messe du Mercredi des cendres le 10 février 2016 recevront du pape François la faculté de pardonner les péchés dont l’absolution est réservée au pape (profanation d’hosties consacrées, violence physique contre le pape, absolution d’un complice dans un péché contre le sixième commandement de Dieu, ordination d’évêque sans mandat pontifical, violation du secret de la confession). Ils seront appelés les missionnaires de la Miséricorde et seront envoyés dans leurs diocèses et dans le monde entier pour donner plus facilement ce pardon du pape.

 

Les œuvres indulgenciées pendant ce Jubilé extraordinaire :

 

  1. La réalisation d’une des 14 œuvres de miséricorde corporelle et spirituelle

 

Les sept œuvres de miséricorde corporelle :

– donner à manger à ceux qui ont faim,

– donner à boire à ceux qui ont soif,

– vêtir ceux qui sont nus,

– loger les sans-logis et les pèlerins,

– visiter les malades,

– visiter les prisonniers,

– ensevelir les morts.

 

Les sept œuvres de miséricorde spirituelle :

– conseiller ceux qui doutent,

– enseigner ceux qui sont ignorants,

– réprimander les pécheurs,

– consoler les affligés,

– pardonner les offenses,

– supporter patiemment les personnes importunes,

– prier Dieu pour les vivants et les morts.

 

Pour nous encourager et pour donner un témoignage mondial, le pape François pratiquera publiquement une de ces 14 œuvres de miséricorde le lundi 25 janvier 2016 (fête de la Conversion de saint Paul), le lundi 22 février (fête de la Chaire de saint Pierre), le dimanche 20 mars (fête des Rameaux), le dimanche 24 avril (5e dimanche de Pâques), le dimanche 12 juin (jubilée des malades et des personnes avec handicap). Le pape François demande à tous les évêques, prêtres, diacres, religieux et à tous les fidèles de pratiquer aussi ce jour-là la même œuvre de miséricorde qu’il pratiquera publiquement.

 

  1. La réalisation d’un pèlerinage dans une église jubilaire 

Ce pèlerinage consiste à entrer dans l’église jubilaire par la porte sainte établie à cet effet et à prier le Credo dans l’église ainsi qu’un Notre Père et un Je vous salue Marie aux intentions du Souverain

Pontife.

 

  1. Dispositions particulières pour les malades et les personnes âgées qui ne peuvent sortir de chez elles :

Pour ces personnes, l’œuvre indulgenciée consiste à recevoir la communion eucharistique ou bien à participer à la messe ou bien à la suivre par les moyens de communication.

 

  1. Disposition particulières pour les prisonniers

 

Pour les détenus, l’œuvre indulgenciée consiste à aller dans la chapelle de leur prison, ou bien à adresser une prière à Dieu le Père lorsqu’ils passent par la porte de leur cellule.

 

 

Liste des églises jubilaires de certains diocèses :

 

– Diocèse d’Evreux : Cathédrale d’Évreux, Notre Dame de la Couture à Bernay, Église de la Trinité de Pinterville.

 

-Diocèse de Paris : cathédrale Notre-Dame, basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, basilique Notre-Dame des Victoires, basilique Notre-Dame du Perpétuel Secours, église Saint-Louis d’Antin, église Saint-Sulpice, chapelle de la médaille miraculeuse.

 

-Diocèse de Nanterre : cathédrale Sainte-Geneviève de Nanterre, chapelle Notre-Dame de Bonne-Délivrance à Neuilly-sur-Seine.

 

-Diocèse de Rome : les quatre basiliques majeures : Saint-Pierre de Rome à partir du 8 décembre 2015, Saint-Jean-de-Latran à partir du 13 décembre, Sainte-Marie-Majeure à partir du 1er janvier 2016, Saint-Paul-Hors-les-Murs à partir du 25 janvier.

 

 

Prière composée par le Pape François pour le Jubilé

 

“Seigneur Jésus-Christ, toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste, et nous as dit que te voir, c’est Le voir, montre-nous ton visage, et nous serons sauvés. Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et Matthieu de l’esclavage de l’argent, la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers les seules créatures ; tu as fait pleurer Pierre après son reniement, et promis le paradis au larron repenti. Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s’adressant à nous : Si tu savais le don de Dieu ! Tu es le visage visible du Père invisible, du Dieu qui manifesta sa toute-puissance par le pardon et la miséricorde : fais que l’Eglise soit, dans le monde, ton visage visible, toi son Seigneur ressuscité dans la gloire. Tu as voulu que tes serviteurs soient eux aussi habillés de faiblesse pour ressentir une vraie compassion à l’égard de ceux qui sont dans l’ignorance et l’erreur : fais que quiconque s’adresse à l’un d’eux se sente attendu, aimé, et pardonné par Dieu. Envoie ton Esprit et consacre-nous tous de son onction pour que le Jubilé de la Miséricorde soit une année de grâce du Seigneur, et qu’avec un enthousiasme renouvelé, ton Eglise annonce aux pauvres la bonne nouvelle, aux prisonniers et aux opprimés la liberté, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue. Nous te le demandons par Marie, Mère de la Miséricorde, à toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.”

Actualités de la Paroisse - articles récents

« Opération fromages de Noël 2020″

L’Association Notre-Dame d’Évreux vous propose à nouveau cette année, le délicieux Comté fruité d’été, affinage 15/ 18 mois, de fabrication artisanale dans un des plus hauts villages du Jura, par paquets de 500 g ou de 1 kg, ( 24,50 € le kg), que vous pourrez partager en famille ou entre amis au moment des fêtes de Noël et de fin d’année. Qualité assurée par le producteur.

Cette vente participera au financement de personnes âgées, malades, handicapées ainsi qu’à de jeunes collégiens, lycéens et étudiants qui se mettront à leur service au prochain pèlerinage diocésain à Lourdes, du mardi 20 Juillet au lundi 26 Juillet 2021.

De nouveaux protocoles d’accueil tenant compte du contexte sanitaire sont en cours d’élaboration.

La crise sanitaire implique aussi d’assurer de notre soutien, les lieux d’hébergement « Marie Saint Frai » qui accueillent les Personnes malades ou handicapées à Lourdes.

Nous comptons sur votre aide et votre solidarité sans lesquelles rien n’est possible.

N’hésitez-pas à faire profiter vos familles, voisins, proches, collègues et amis de cette belle action solidaire.

Nous proposons des morceaux d’environ 500 g ou 1 kg qui seront facturés au poids, sur la base de 24,50 euros/kg

Règlement à réception, par chèque à l’ordre de HNDE. Ne pas les rédiger avant la livraison. De coupe artisanale, les morceaux ne font pas exactement 500 g ou 1kg.

Date limite de commande : 01/12/2020 midi – Date de livraison : à partir du 20/12/2020

(suite…)

Homélie de la messe du 1er dimanche de l’Avent du Père Jérôme PAYRE

Homélie 1er Dimanche de l’Avent – 29 Novembre 2020 B

Il a donné tout pouvoir à ses serviteurs … (Mc 13).
Le temps de l’Avent débute ce dimanche. L’Avent fait grandir notre désir de la venue de Dieu, de son emprise sur le monde (Cf. Christ Roi). Il rappelle que Dieu est le maître du monde. Nous sommes invités à orienter/réorienter notre vie, nos pensées, paroles, actions, vers le vrai visage de Dieu, un père, un ami. Le temps de l’Avent célébre la venue du Rédempteur, dans la mémoire joyeuse que Dieu s’est fait homme, que le Verbe s’est fait chair (Jn 1, 14) en Jésus, à Bethléem.

(suite…)

Décision du Conseil d’État du 29 novembre 2020 : le droit a été rétabli et la raison reconnue

Par sa décision du 29 novembre 2020, le juge des référés du Conseil d’État a retenu le caractère disproportionné de la mesure gouvernementale qui limitait à 30 le nombre de personnes autorisées à assister aux cérémonies religieuses dans les lieux de culte, en relevant qu’il n’y avait pas de justification à cette interdiction absolue et générale « alors qu’aucune autre activité autorisée n’est soumise à une telle limitation fixée indépendamment de la superficie des locaux en cause ».

(suite…)

Message pastoral pour l’Avent de Monseigneur Christian Nourrichard

Chers amis,

Aujourd’hui, nous entrons dans l’Avent, temps d’attente et d’espérance.

Pendant cette année si particulière marquée par la crise sanitaire de la Covid-19, nous avons souvent eu l’impression d’attendre : attendre de pouvoir sortir de nos maisons, de retrouver nos proches, de retourner à l’école ou au travail, de reprendre nos activités… Nous avons aussi dû patienter, et patientons encore, pour célébrer les mariages, les baptêmes et pour retourner à la messe sans contraintes. Ainsi, nos vies ont été bouleversées et un sentiment légitime d’inquiétude a pu apparaître.

L’Avent est un temps d’attente profondément différent parce qu’il se vit dans l’espérance. Nous cheminons avec une certitude : la venue de notre Sauveur. Dans la joie, nous attendons la naissance de Jésus-Christ qui s’est fait homme en naissant dans une mangeoire, avec humilité et simplicité.

Aujourd’hui, revivons ce Mystère vécu à Bethléem il y a 2 000 ans !

Vous allez probablement préparer votre crèche, peut-être aurez-vous la chance de le faire avec vos enfants ou petits-enfants. La crèche a ceci de merveilleux qu’elle nous fait toucher du doigt cet événement unique et extraordinaire qui a changé le cours de l’Histoire. Je voudrais donc vous inviter à contempler avec attention chaque élément et chaque personnage. Chacun porte un sens bien particulier ; mais tous se sont mis en chemin avec la même foi car ils savaient que dans la crèche, se trouvait le Messie, l’Essentiel.

Chers amis, je vous souhaite de vivre ce temps de l’Avent à l’image de ceux qui, lors de cette Nuit Sainte, se sont hâtés vers l’Enfant-Jésus, dans la joie, la confiance et l’espérance !

Bel Avent à tous !

+ Christian Nourrichard,
évêque d’Évreux

Message

La Conférence des évêques de France dépose un référé liberté

Dans sa déclaration du jeudi 26 novembre, le Premier ministre a annoncé une jauge de 30 personnes pour les célébrations religieuses dès ce dimanche. Cette jauge n’est ni compréhensible ni acceptable en l’état. En conséquence, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF), réuni hier soir, a décidé de déposer un référé liberté au Conseil d’État dès ce matin, les évêques estimant qu’ils ont le devoir de veiller à la liberté de culte dans notre pays.

(suite…)