Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Category Archives: Benoit XVI

Santé de Benoît XVI : le tweet qui rassure

Un tweet mercredi 18 octobre du chef du service de presse du Saint-Siège le montre souriant et en bonne santé.

En tweetant mercredi 18 octobre en fin de journée une photo du pape émérite Benoît XVI, le chef du bureau de presse du Vatican, Greg Burke a rassuré les fidèles du monde entier.

On y voit le 265e pape se tenir debout et souriant encadré par deux religieuses.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Livre événement : Benoît XVI par lui-même

EXCLUSIF MAG – Quasi silencieux depuis mars 2013, le pape émérite est sur tous les fronts en cette rentrée. Quatre coups de projecteur sur un livre d’entretien (voir ci-dessous), alors qu’un théologien italien publie une biographie dont nous proposons quelques passages clés (voir p. 33).

C’est un livre événement. Probablement pour la dernière fois, le pape émérite se confie. Dans un dialogue très vivant avec le journaliste allemand Peter Seewald, il s’exprime sur les raisons profondes qui l’ont poussé à renoncer, sur les relations qu’il entretient avec François, sur Vatican II, sur son itinéraire de théologien surdoué, sur l’importance de la liturgie, sur son « progressisme », à ses débuts, sur son conservatisme supposé, l’âge mûr venant… On le retrouve tel qu’en lui-même, bienveillant, humble, et surtout très libre et ouvert d’esprit. Voyant les choses de très haut, il désamorce tranquillement, avec le sourire, toutes les questions polémiques que son interlocuteur, en bon journaliste qu’il est, se fait un plaisir de lui poser. S’en dégage une image attachante, celle d’un homme affaibli par les années, certes, mais accessible, simple, totalement dénué d’ambition personnelle. Ses réponses courtes, directes, vont droit à l’essentiel, et, en dépit d’une supériorité intellectuelle évidente, il ne cherche jamais à s’imposer, mais à expliquer avec douceur et persuasion. « Il n’est évidemment pas question de dire « Je détiens la vérité », rappelle-t-il. C’est la vérité qui nous détient. »

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Génocide, diaconesses, homosexuels, Benoît XVI : ce qu’a dit le pape à la presse

Lors de sa traditionnelle conférence de presse en plein ciel, à son retour d’Arménie, le 26 juin 2016, le pape François a notamment justifié son utilisation du mot “génocide“ pour définir le massacre des Arméniens. Rencontrant les journalistes qui l’accompagnent, le pape a aussi affirmé que l’Eglise catholique devait demander pardon aux homosexuels qu’elle avait pu discriminer, mais aussi aux pauvres ou aux femmes exploitées. Il a relativisé l’annonce récente d’une ouverture de l’Eglise au diaconat féminin et rendu un nouvel hommage à son prédécesseur Benoît XVI, qualifié d’homme courageux et “sage“, mais qui ne fait pas office pour autant de “second pape“.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Il y a trois ans, Benoît XVI renonçait à sa charge de pape…

Trois ans se sont écoulés depuis la renonciation de Benoît XVI. Selon ses visiteurs, le pape émérite de 88 ans n’a rien perdu de ses facultés intellectuelles, malgré sa fatigue physique.

Trois ans après sa renonciation historique annoncée le 11 février 2013, le pape émérite vit toujours dans le monastère Mater Ecclesiae, situé dans les jardins du Vatican, entouré de roses et de vignes. Et selon Radio Vatican, il a conservé toutes ses facultés intellectuelles, en dépit de sa fatigue physique.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II

Voir ou revoir l’événement de la double canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II avec Le Jour du Seigneur

 

Pour aller plus loin après l’émission sur la canonisation

Canonisations de Jean XXIII et Jean-Paul II : une journée historique    Diaporama

Homélie du Pape François lors de la canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le pontificat en forme de chemin de Croix de Benoît XVI

Il y a un an Benoît XVI renonçait à sa charge pontificale. Retour sur cet événement avec Nicolas Diat, auteur de L’homme qui ne voulait pas être pape. Il éclaire le pourquoi de ce geste inédit.

Quel a été le drame du pontificat de Benoît XVI ?

Il se situe dans la bonté d’un homme qui ne sait pas et ne veut pas se défendre. Quelqu’un qui était très lucide face à l’ampleur des défis à relever. Il considérait qu’il n’était pas fait pour cette fonction. Il ne voulait pas être pape. Il a eu cette phrase prophétique lorsqu’il a demandé, à peine élu : « priez pour moi, pour que je ne me dérobe pas par peur devant les loups ». On ne pouvait pas faire plus explicite. Le drame de ce pontificat, c’est un homme d’une bonté et d’une humilité sans pareilles face à des loups qui n’ont pas eu beaucoup de pitié à son égard. Résultat : son pontificat a été un chemin de croix permanent.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

2013, une année charnière pour l’Eglise : le bilan du père Lombardi

(RV) Un Pape qui démissionne pour la première fois depuis des siècles ; un jésuite latino-américain élu au siège de Pierre pour la première fois dans l’histoire : c’est une année extraordinaire pour la vie de l’Eglise qui s’achève. Dressant le bilan de cette année 2013, le père Lombardi, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège et de Radio Vatican, estime tout d’abord que le choix prophétique de Benoît XVI continuera à marquer la vie de l’Eglise et qu’il aura un impact certain sur les prochains pontificats.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le pape place le monde sous la protection de Marie

Durant deux jours, samedi 12 et dimanche 13 octobre, la statue originale de Notre-Dame de Fatima, exceptionnellement venue du Portugal, a été présentée place Saint-Pierre à Rome.

Devant la statue originale de Notre-Dame de Fatima, le pape François a prononcé, dimanche 13 octobre 2013, un « Acte de confiance » à la Vierge de Fatima.

La statue originale avait été amenée du Portugal samedi 12 octobre, après un détour par la chapelle de l’ancien monastère sur la colline du Vatican où le pape émérite de 86 ans, Benoît XVI, vit retraité.

C’était en effet le vœu du pape allemand qu’elle puisse être transportée à Rome, pour la fin de « l’Année de la foi », qui s’achèvera le 24 novembre. Puis elle a été acheminée à la résidence Sainte-Marthe, où vit son successeur, François.

Lire la suite

Messe à l’occasion de la journée mariale et Angélus


⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI : un pontificat qui fera date

Aperçu du numéro spécial de la revue Kephas :

Le numéro 45 de Kephas (fondée parce que Joseph Ratzinger souhaitait une telle revue en France) est consacré au bilan du pontificat de Benoît XVI. Ce dossier très complet place la pensée et l’action de Joseph Ratzinger dans leur exacte perspective : « cette insistance croissante, spécialement ces dernières années, à évoquer, à décrire, à prôner même, la spiritualité des premiers chrétiens », souligne l’abbé Le Pivain, directeur de la revue. 

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le cardinal Vingt-Trois met en garde contre le pharisaïsme

Dans son homélie lors de la messe chrismale, mercredi 27 mars 2013 à Notre-Dame de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, est revenu sur la renonciation de Benoît XVI, le conclave et l’élection du pape François, donnant « un contexte assez exceptionnel » à la célébration de Pâques cette année.

« Pendant quelques jours, notre Église a fait la “une” des médias, a déclaré l’archevêque de Paris. Ils ont montré que nous existons et que notre existence les intéresse un peu. Voilà qui devrait apaiser les inquiétudes du député qui me demandait s’il se trouverait encore quelques chrétiens pour me suivre. Qu’il soit tranquille, il en reste une poignée. L’accueil très favorable réservé à l’élection du pape François témoigne d’une attente réelle de nos contemporains. »

Poursuivant sur un ton plus spirituel, le cardinal Vingt-Trois a « rendu grâce à Dieu en voyant comment nos communautés ont réagi avec foi et sang-froid à l’événement imprévu. Beaucoup de paroisses ont organisé des temps de prière pour rendre grâce du pontificat de Benoît XVI et prier pour l’élection de son successeur. »

« Sans faillir à mon serment de ne rien révéler du conclave, je puis vous dire que les dix jours pendant lesquels les cardinaux ont procédé à l’élection du nouveau pape ont été des journées d’une exceptionnelle intensité spirituelle, a encore raconté le cardinal Vingt-Trois. La prière que nous vivions ensemble, les échanges quotidiens pendant les congrégations générales furent des moments d’une belle gravité et d’une grande fraternité. Le vote lui-même, avec sa ritualisation et sa solennité, était une paraliturgie dans laquelle chacun cherchait comment accomplir au mieux la volonté de Dieu. » Continue reading “Le cardinal Vingt-Trois met en garde contre le pharisaïsme” »

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît et François : la rencontre historique de deux papes

Une première historique : samedi un pape en exercice rencontre un pape émérite. Dix jours après son élection, le premier pape à porter le nom de François se rend à Castel Gandolfo pour s’entretenir avec son prédécesseur Benoît XVI, à l’abri des médias. Départ du Vatican en hélicoptère à midi, il a été acceuilli par son prédecesseur. Aucune cérémonie officielle, un programme simple pour un événement inédit ; ce face-à-face extraordinaire sera guetté par les journalistes comme par les simples fidèles qui risquent fort, pourtant, de rester sur leur faim.

Avant de se retirer, Benoit XVI, qui doit s’installer au début du mois de mai dans un ancien monastère situé dans l’enceinte du Vatican, avait clairement assuré son obéissance inconditionnelle au futur pape et annoncé qu’il assisterait so  …»

DOSSIERS : PAPE FRANCOIS    ACTUALITES PAPALES   BENOIT XVI

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Un carême pour l’Eglise

Depuis ce jeudi 28 février à 20h, l’Eglise est entrée dans un temps particulier : le siège de Saint Pierre est vacant. Lescardinaux vont se réunir, travailler, prier puis entrer en conclave. A eux la charge redoutable d’élire le nouveau successeur de Saint Pierre.

Tout cela peut éclairer et marquer notre façon de vivre ces prochaines semaines de carême. Si nous sommes catholiques, nous ne pouvons pas nous contenter de suivre les évènements en simples observateurs, rivés devant BFMTV ou même KTO ! Il s’agit en effet de notre famille, et ce qui concerne la vie de l’Eglise nous concerne. Nous sommes partie prenante de ces événements.

Prendre sa part du Conclave ?

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

« Je suis désormais un simple pèlerin »

L’hélicoptère blanc s’est élevé dans le ciel au-dessus de Rome à 17 heures 06. Benoît XVI a quitté le Vatican, pourrejoindre Castegangolfo, l’un des derniers moments du pontificat de ce Pape. Une dernière fois, ce fut l’ovation dans la Cour du Palais Pontifical, entre prélats, prêtres, religieux et religieuses de la Maison pontificale, et de nombreux membres du personnel, jusqu’à un groupe d’enfants de choeur.
⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

La Croix de Benoît XVI, une expérience ?

Hier, alors qu’il faisait ses adieux à la foule venue l’acclamer, Benoît XVI a assuré que s’il était conscient de l’importance de sa décision, il n’abandonnait pas « la croix ». Cette expression, largement reprise par les médias, mais sans commentaires, mérite qu’on s’y arrête. On peut y voir bien sûr les immenses difficultés de la charge, que le pape émérite continuera de porter, dans la prière. Mais il faut y voir aussi la certitude que l’Église survivra aux tourments de l’histoire. La croix est aussi chemin de bonheur, signe de la présence de Dieu : « Grâce à la croix, nous ne redoutons pas l’usurpateur, puisque nous siégeons au côté du Roi », disait déjà saint Jean Chrysostome. La croix dont parle Benoît XVI, beaucoup de grandes figures spirituelles en ont fait l’expérience. Etty Hillesum dont le pape a évoqué l’émouvante traversée le jour du Mercredi des Cendres, l’étonnante Mère Marie, belle figure de l’orthodoxie, Edith Stein ou encore Madeleine Delbrêl, dont le procès en béatification vient d’être déposé. Trop de femmes ? C’est qu’elles ont tout compris ! 

La Croix, une expérience

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Pontificat de Benoît XVI, message lu par le Père Julien PALCOUX

Frères et sœurs,

Au cours de cette messe, nous rendrons grâce plus particulièrement pour le Pontificat de Benoît XVI. Un Pontificat de 8 ans, un pontificat riche en avancée notamment sur la question de l’unité des chrétiens, sur la question de l’unité de l’Eglise, sur la question de la juste appropriation du Concile Vatican II, mais un Pontificat qui a aussi été profondément attaqué , aussi bien du dehors de l’Eglise que, malheureusement, du dedans.

Malgré l’étiquette avec laquelle il est arrivé (c’est une habitude chez certains dans l’Eglise…) Benoît XVI a su remettre les gens à leur place par sa simplicité et son humilité. En tant que Pasteur suprême du troupeau qui lui est confié, Benoît XVI a su faire avancer concrètement l’unité de l’Eglise, ce qui est sa première mission. Voulant à tout prix empêcher un nouveau schisme, il entreprend des discussions avec les membres de la Fraternité St Pie X, disciples de Mgr Lefebvre, afin de clarifier la réception du concile Vatican II. Il tranche la question de la soit-disant messe interdite en latin en rappelant qu’elle n’a jamais été interdite par le Concile et donnant à tout prêtre la faculté de pouvoir célébrer la messe de 1962. Voulant rétablir au maximum la confiance avec les membres de la Fraternité St Pie X, Benoît XVI lève les excommunications frappant les 4 évêques schismatiques. Le maximum a été fait ; si aujourd’hui il n’y a pas de réconciliation, cela ne peut être imputé à l’église catholique !

Mais, il ne faudrait pas oublier les grands progrès réalisés avec les Anglicans. Benoît XVI a permis à de nombreux ministres anglicans de rejoindre l’Eglise Catholique en leur donnant un statut particulier. Son voyage en Grande Bretagne a été à ce titre un franc succès. Avec les orthodoxes aussi, Benoît XVI a fait avancer la reconstruction de l’unité.

Benoît XVI, à l’époque Ratzinger, a vécu le concile Vatican II et a d’ailleurs participé à de nombreux débâts. Dans la lignée de Jean-Paul II, il n’ a eu de cesse que de faire découvrir et appliquer de manière juste le Concile Vatican II. Il a fait don à l’Eglise d’une année sur St Paul, d’une année du Sacerdoce, réunissant plus de 100 000 prêtres de tout le monde entier place St Pierre à Rome : une première ! Puis d’une année de la Foi.

Aujourd’hui, notre prière monte vers le Seigneur pour lui rendre grâce de nous avoir donné Benoît XVI pour gouverner son Eglise. Notre prière monte vers le Seigneur pour celui qui a été très fortement éprouvé : le scandale des prêtres pédophiles aux Etats-Unis ou en Irlande, la trahison de son Majordome qui a dérobé et diffusé des documents confidentiels. Demandons au Seigneur qu’Il vienne soutenir celui qui a l’humilité de reconnaître que ses forces ne lui permettent plus de gouverner adéquatement l’Eglise du Christ, et prions pour celui qui sera son successeur.

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

« Le Seigneur me demande de me consacrer encore plus à la prière », dit Benoît XVI

Lors de sa dernière prière de l’angélus, dimanche 24 février, prononcée devant 200 000 fidèles réunis Place Saint-Pierre, le pape, qui quittera sa charge jeudi 28 février, a insisté sur « le primat de la prière, sans laquelle tout l’engagement de l’apostolat et de la charité se réduit à un activisme ».

Précisant sa pensée, Benoît XVI, qui a été interrompu à plusieurs reprises par les applaudissements de la foule brandissant des banderoles « Saint-Père nous t’aimons« , « merci sa Sainteté« , a expliqué : « La prière n’a pas pour but de s’isoler du monde et de ses contradictions, comme Pierre aurait voulu le faire sur le Thabor, mais l’oraison conduit à l’action. »

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Conclave

Ce lundi 11 février 2013, le pape Benoît XVI a déclaré renoncer au ministère d’Evêque de Rome, charge confiée par les cardinaux le 19 avril 2005. Le 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de saint Pierre sera vacant. Le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife sera convoqué.

Le conclave, une élection recueillie, effectuée dans la prière et devant Dieu, afin de pourvoir le premier siège épiscopal, celui de Rome. Les deux tiers des voix des cardinaux électeurs sont requis. L’élu, dès son consentement donné, est le nouveau pape de l’Eglise catholique. En savoir +

Le conclave débutera entre le 15 et le 20 mars, les 117 cardinaux électeurs débuteront le conclave dans la chapelle Sixtine…..à suivre…

DOSSIER : CONCLAVE

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Les évêques réagissent à la renonciation de Benoît XVI

De nombreux évêques ont déja réagi à cette annonce. Le programme du pape Benoît XVI restera néanmoins inchangé jusqu’au 28 février à 20h. 

DOSSIER : BENOIT XVI

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI renonce à son Pontificat (suite)

Ce lundi 11 février, le pape Benoît XVI a déclaré renoncer au ministère d’Evêque de Rome, charge confiée par les cardinaux le 19 avril 2005. Le 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de saint Pierre sera vacant. Le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife sera convoqué.

DOSSIER : BENOIT XVI

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Pape à l’Angélus : « Ne vous découragez pas d’annoncer le Christ à tous »

« Annoncer le Christ à tous les peuples, sans avoir peur de sa propre faiblesse, parce que c’est la miséricorde de Dieu qui transforme et renouvelle. » C’est ce qu’a tenu à rappeler le Pape ce dimanche lors de la prière de l’Angélus, en présence de nombreux pèlerins rassemblés Place Saint-Pierre en un jour ensoleillé mais froid. Benoît XVI a ensuite fait référence à la Journée mondiale des malades qui aura lieu ce lundi et a adressé ses vœux aux peuples d’Asie qui célèbrent le Nouvel An. 

Ne pas avoir peur d’annoncer la Bonne Nouvelle.

« Les apôtres de l’Évangile ne se découragent jamais d’annoncer le Christ à tous les hommes jusqu’aux coins les plus reculés du monde»….

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Pape à l’audience : « L’homme et la femme sont le chef-d’œuvre de la création »

Les Hommes sont soumis à la « caducité », ils sont faits de « poussière et de terre », mais d’une « bonne terre ». LePape lors de la traditionnelle audience générale du mercredi a repris sa catéchèse dédiée ce jour-là au récit biblique de la création. Devant plus de 5000 personnes réunis dans la salle Paul VI au Vatican, Benoît XVI a affirmé que tous « les êtres humains sont faits de poussière, au-delà des distinctions culturelles et historiques et au-delà des différences sociales », considérant que « l’être humain a été crée à l’image de Dieu et que tous nous portons le souffle vital de Dieu ». C’est la raison de « l’inviolabilité de la personne humaine contre toute tentation de juger la personne selon des critères utilitaristes et de pouvoir ».
« Le monde a son origine et sa stabilité dans le Logos »
« La Bible ne doit pas être un manuel de sciences naturelles, elle sert au contraire à faire comprendre la vérité authentique et profonde des choses ». Benoît XVI a ainsi répondu à la question de savoir si « cela a un sens à l’époque des sciences et de la technique de parler encore de la création ». « La vérité fondamentale qui dérive des récits de la Genèse c’est que le monde n’est pas un ensemble de forces qui s’opposent mais il a son origine et sa stabilité dans le Logos, dans la Raison éternelle de Dieu qui continu à soutenir l’Univers » a expliqué le Pape.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le dimanche, un jour à dédier au Seigneur

2013-01-27 Radio Vatican
« Que signifie pour nous le dimanche, jour du Seigneur ? C’est un jour pour la famille et le repos, mais c’est d’abord un jour pour le Seigneur ». C’est l’objet d’un tweet publié dimanche 27 janvier par le Pape en dix langues : latin, arabe, anglais, allemand, portugais, polonais et français. Et c’est aussi le cœur de la catéchèse de Benoît XVI.
Le dimanche, un jour à dédier au Seigneur
L’Evangile de ce troisième dimanche de temps ordinaire rappelle le sens du dimanche pour les catholiques : « une journée pour le repos, la famille, mais avant cela encore un jour à dédier au Seigneur, en participant à l’Eucharistie ». L’Evangile de Luc nous amène aussi à nous interroger sur notre capacité d’écoute. Avant de pouvoir parler de Dieu et avec Dieu, il faut l’écouter, et la liturgie de l’Église est l’« école » de cette écoute du Seigneur qui nous parle. Finalement il nous dit que chaque moment peut devenir un « aujourd’hui » favorable pour notre conversion. Ecoutez le Pape s’exprimer aux pèlerins francophones

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Des chrétiens à contre-courant

« Le chrétien ne doit pas avoir peur d’aller à « contre-courant » pour vivre sa foi, en résistant à la tentation de s’ »uniformiser »». C’est ce qu’a dit le Pape lors de l’Audience générale du mercredi matin, 23 janvier, en proposant le témoignage d’Abraham au début d’un nouveau cycle de réflexions consacrées au « Credo ».

Aux fidèles réunis dans la Salle Paul VI, le Souverain Pontife a présenté le patriarche comme « la première grande figurede référence pour parler de foi ». A lui Dieu « demande de partir en abandonnant sa terre ». Et à ce propos, Benoît XVI s’est demandé: « Comment aurions-nous répondu, nous, à une semblable invitation? ». Il s’agit, en effet, d’un « départ à l’aveugle », a-t-il expliqué: d’une « route qui demande une obéissance et une confiance radicales, auxquelles seule la foi permet d’accéder ».

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

La foi donne une dimension prohétique à la charité

(Radio Vatican) L’exercice de la charité, dans le contexte actuel, exige le plus grand discernement. Les chrétiens doivent se laisser guider par la foi. Benoît XVI en est convaincu, il l’a redit samedi matin en recevant les participants à l’Assemblée plénière du Conseil pontifical Cor Unum réunie pendant trois jours à Rome, sous la présidence du Cardinal Robert Sarah, sur le thème « Charité, nouvelle éthique et anthropologie chrétienne ». Il y a quelques semaines, le Pape avait publié un motu proprio, Intima Ecclesiae natura, pour réaffirmer, face aux défis anthropologiques actuels, la dimension ecclésiale des œuvres de charité dans l’Eglise…

Lire la suite 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

« Dieu a un visage, celui du Christ « 

C’est sur le péché originel et le visage de Jésus, dans le cadre de l’Année de la Foi, que le Pape a axé mercredi matin lacatéchèse de l’audience générale qui s’est tenue dans la Salle Paul VI au Vatican, en présence de 6 000 pèlerins et parmi eux le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, qui a pu échanger quelques mots avec le Pape.

« C’est l’arrogance de l’homme qui veut se mettre à la place de Dieu », a déclaré Benoît XVI qui, parlant de l’Ancien Testament, précisait que « malgré cela Dieu offre son amitié à l’humanité, surtout à un petit peuple, le peuple d’Israël, qu’il ne choisit pas avec des critères terrestres, mais simplement par amour ». Et, remarque encore le Pape, avec son style d’amour, « Dieu en appelle certains non pas pour en exclure d’autres, mais pour qu’ils deviennent des ponts pour conduire les autres à lui ». 

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Message du Saint-Père pour la journée Mondiale du Migrant et du réfugié

Message du Saint-Père pour la journée Mondiale du Migrant et du réfugié qui aura lieu le 13 janvier 2013 sur le thème « Migrations : pèlerinage de foi et d’espérance ».

Chers frères et sœurs !

Le Concile Œcuménique Vatican II, dans sa Constitution pastorale Gaudium et spes, a rappelé que « l’Eglise fait route avec toute l’humanité » (n. 40) et, par conséquent « les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes d’aujourd’hui, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur » (ibid.,n. 1). À cette déclaration ont précisément fait écho le Serviteur de Dieu Paul VI, qui a qualifié l’Eglise d’« experte en humanité » (Enc. Populorum progressio, n. 13), et le Bienheureux Jean-Paul II, qui a affirmé que la personne humaine était « la première route que l’Eglise doit parcourir en accomplissant sa mission …, route tracée par le Christ lui-même » (Enc. Centesimus annus,n. 53). Dans mon Encyclique Caritas in veritate,j’ai voulu préciser, dans la lignée de mes Prédécesseurs, que « toute l’Eglise, dans tout son être et tout son agir, tend à promouvoir le développement intégral de l’homme, quand elle annonce, célèbre et œuvre dans la charité » (n. 11), en me référant aussi aux millions d’hommes et de femmes qui, pour diverses raisons, vivent l’expérience de la migration. En effet, les flux migratoires sont « un phénomène qui impressionne en raison du nombre de personnes qu’il concerne, des problématiques sociale, économique, politique, culturelle et religieuse qu’il soulève, et à cause des défis dramatiques qu’il lance aux communautés nationales et à la communauté internationale » (ibid.,n. 62), car « tout migrant est une personne humaine qui, en tant que telle, possède des droits fondamentaux inaliénables qui doivent être respectés par tous et en toute circonstance » (ibidem).

Dans ce contexte, j’ai voulu dédier la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2013 au thème « Migrations : pèlerinage de foi et d’espérance », en concomitance avec les célébrations du 50ème anniversaire de l’ouverture du Concile Œcuménique Vatican II et du 60ème anniversaire de la promulgation de la Constitution Apostolique Exsul familia,tandis que toute l’Eglise s’efforce de vivre l’Année de la foientâchant de relever avec enthousiasme le défi de la nouvelle évangélisation….

Lire la suite

Pastorale des migrants

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Depuis le début du pontificat en 2005, 20.544.970 personnes ont participé aux rencontres avec Benoît XVI

(VIS). La Préfecture de la Maison pontificale a publié les chiffres de la fréquentation du Vatican en 2012: 2.351.200personnes ont pris part aux différentes manifestations présidées par Benoît XVI, soit 447.000 pour les audiences générales, 146.800 pour des audiences particulières, 501.400 pour les messes, et 1.256.000 pour les angélus et Regina Coeli. Ces chiffres, qui regardent les évènements du Vatican et de Castelgandolfo, ne tiennent pas compte des milliers de fidèles rassemblés lors des visites pastorales et voyages apostoliques (le Mexique et Cuba, le Liban et, en Italie, Arezzo-San Sepolcro, l’Emilie Romagne, Lorette et Milan). Ils sont établis sur la base des requêtes parvenues à la Préfecture et des estimations de présence Place St.Pierre lors des cérémonies, des messes ou des angélus. Au total, selon ces calculs, depuis le début du pontificat de Benoît XVI en 2005, 20.544.970 personnes ont participé aux rencontres avec Benoît XVI.

 

VIS

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

2012, une année selon Benoît XVI

La Croix

L’Année de la foi et le Synode sur la nouvelle évangélisation ont marqué l’année du pape, articulée autour de trois thèmes : liberté, identité, évangélisation.

Trois voyages l’ont conduit sur les lignes de fracture du monde : Mexique, Cuba, Liban.

Benoît XVI a publié le troisième tome de sa trilogie sur Jésus, prélude à sa prochaine encyclique, attendue avant Pâques 2013.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Messe de Noël : le Pape invite à accorder plus de place à Dieu pour devenir à Son image

Ce lundi soir, plusieurs milliers de fidèles ont assisté à la veillée, puis à la messe de Noël qui ont été célébrées dans laBasilique Saint-Pierre. Benoît XVI a présidé la célébration eucharistique qui débuta à 22 heures. Dans son homélie, le Pape a invité les hommes à accorder plus de place à Dieu pour devenir des hommes à Son image, des hommes de paix, « objet de bienveillance », car a-t-il insisté, « si la lumière de Dieu s’éteint, la dignité divine de l’homme s’éteint aussi», rejetant ainsi « les courants de pensée répandus » selon lesquels « le monothéisme serait la cause de la violence et des guerres ».
Accorder du temps à Dieu…

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI s’inquiète de l’avenir de l’homme

Vendredi, dans son message de vœux à la Curie, Benoît XVI a repris la thèse du grand rabbin de France pour étayer l’opposition de l’Église à la théorie du genre.

Le pape a précisé les conditions du dialogue interreligieux et tiré les premières conclusions du Synode sur la nouvelle évangélisation….Suite

La Croix

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI nous offre deux nouveaux tweets, sur Marie et la Foi

Après les quatre premiers tweets du Pape mercredi dernier au terme de l’audience générale, Benoît XVI nous en offre deux autres. L’un sur Marie et le thème de la joie, en lien avec la catéchèse de ce mercredi.
« Marie vit avec joie l’annonce qu’elle sera Mère de Jésus, le Fils de Dieu fait homme. La vraie joie vient de l’union avec Dieu ». Voilà le texte de ce court message à l’adresse des plus de 2 millions de followers, dont plus de 46.000 francophones.Dans un autre tweet, toujours inspiré par sa catéchèse du jour, le Pape nous dit : “ La foi de chacun connaît des moments de lumière, mais aussi d’obscurité. Si tu veux marcher toujours dans la lumière, laisse-toi guider par la Parole de Dieu ».
Car c’est à la figure de la Vierge Marie que Benoît XVI a consacré la catéchèse de l’audience générale de mercredi matin. « La Vierge occupe une place particulière dans la période de l’Avent, a déclaré le Pape, car elle a attendu de manière unique la réalisation des promesses de Dieu, en accueillant dans la foi et dans sa chair Jésus, le Fils de Dieu, dans une totale obéissance à la volonté divine. » C’est pourquoi Benoît XVI a voulu pour cette catéchèse réfléchir sur la foi de Marie à partir du grand mystère de l’Annonciation.
Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Où se fonde notre espérance

« Les vocations, signe de l’espérance fondée sur la foi »: tel est le thème du message de Benoît XVI pour la cinquantième Journée mondiale de prière pour les vocations, qui sera célébrée le 21 avril 2013, quatrième dimanche de Pâques. « Aujourd’hui encore – écrit le Souverain Pontife – Jésus, le Ressuscité, marche au long des routes de notre vie, et continue de nous adresser sa parole; il nous appelle à réaliser notre vie avec Lui, le seul qui soit capable d’étancher notre soif d’espérance ».

Le Pape rappelle que l’amour de Dieu, qui s’est manifesté pleinement dans le Christ, «interpelle notre existence, requiert une réponse sur ce que chacun veut faire de sa propre vie, sur ce qu’il est disposé à mettre en jeu pour la réaliser pleinement ». Il «suit parfois des chemins impensables, mais rejoint toujours ceux qui se laissent trouver »….

Lire la suite 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI plaide pour un nouveau modèle de développement humain

Dans son message pour la traditionnelle Journée mondiale pour la paix, qui sera célébrée le 1er janvier 2013, Benoît XVI propose au monde une véritable « mini-encyclique »

D’un accès facile, le texte rendu public le 14 décembre par le cardinal ghanéen Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, est une véritable leçon de paix, pour tout homme et en tous domaines. Benoît XVI y apparaît comme un contestataire vigoureux des ordres établis et des conformismes idéologiques…

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI a envoyé son premier tweet

C’est d’un doigt ferme que Benoît XVI a lancé son premier tweet, mercredi 12 décembre à 11 h 30. 

À l’issue de l’audience générale, devant plus de 5 000 pèlerins, le président du Conseil pontifical pour les communications sociales, Mgr Claudio Maria Celli, accompagné d’une responsable de Twitter, a présenté à Benoît XVI une tablette sur laquelle le pape a cliqué, lançant ainsi son premier tweet sur son compte @pontifex : « Chers amis, j’ai la joie d’entrer en contact avec vous à travers Twitter. Merci pour votre réponse généreuse. Je vous bénis tous de grand cœur.  »

La Croix

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

@pontifex gazouille en huit langues

La salle de presse du Saint-Siège grouille comme pour les grandes occasions, un groupe de  grande importance pour présenter l’événement médiatique peut-être le plus attendu de ces derniers temps: le « débarquement », comme l’on dit en argot du Pape sur twitter, le réseau social au cent-quarante caractères.La nouvelle, plus que dans l’air, était connue depuis longtemps. Et il ne s’agit pas non plus d’une nouveauté absolue parce que Benoît XVI a déjà fréquenté le monde du microblogging l’an dernier. Mais cette fois, la fréquentation devient fixe, avec un compte personnalisé – @pontifex, en anglais et dans sept autres langues, arabe inclut – et a été fixée la date du premier gazouillis structuré: mercredi prochain, 12 décembre, en coïncidence avec l’audience générale. Et, comme pour souligner l’importance attribuée par le peuple de twitter (cinq cents millions de personnes dans le monde, dont 40% d’une tranche d’âge entre 18 et 40 ans), une agence de presse a enregistré quarante mille followers déclarés dans les vingt minutes après l’annonce du compte du Pape Ratzinger….

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI se félicite de la place des laïcs et souligne l’importance de l’éducation catholique dans l’Église en France

C’est par un discours très structuré, ce vendredi 30 novembre à 11 heures, que Benoît XVI a choisi de conclure la visite ad limina  des évêques français à Rome, débutée le 20 septembre, qui se conclut ces jours-ci avec les 35 évêques des cinq provinces du Sud-Est.

Le pape se félicite notamment de l’action des laïcs, « visage du monde dans l’Église et en même temps visage de l’Église dans le monde ».

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI : « Le royaume de Dieu est un royaume de justice, d’amour et de paix »

« Le royaume de Dieu est un royaume totalement différent des royaumes terrestres ». Benoît XVI, entouré par les six cardinaux qu’il a créés samedi lors du cinquième consistoire de son pontificat, a célébré la messe en la basilique Saint-Pierre en la solennité du Christ Roi de l’Univers, qui clôt l’année liturgique. Cette fête a été instituée par Pie XI en 1925 et affirme la domination du Christ sur toute la création. Pie XI souhaitait ainsi rappeler que toutes les nations ont un seul roi : Jésus.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Pour le Pape, la foi est amie de la raison

Mercredi, lors de l’audience générale, en la salle Paul VI au Vatican, Benoît XVI a focalisé sa catéchèse sur un thème qui lui particulièrement cher, le rappport entre foi et raison.


« La foi permet de connaître vraiment Dieu, a souligné le Pape, et transforme toute la personne. Profondément touchés par la présence de l’Esprit de Jésus, nous réussissons à dépasser nos égoïsmes, pour nous ouvrir aux vraies valeurs de l’existence. »


Le Pape devait ensuite préciser que « Notre connaissance de Dieu dans la foi ne se fait pas sans notre raison. Dieu n’est pas absurde ! Il est « mystère » : c’est-à-dire surabondance de sens et de vérité, de lumière qui illumine la raison humaine. La foi et la raison ne s’opposent, ni se combattent. Elles sont les conditions requises pour comprendre le sens et le message de la Révélation divine. »…

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI veut donner un nouveau souffle au latin

Benoît XVI a publié le samedi 10 novembre une lettre apostolique solennelle sous la forme d’un Motu Proprio titré « Latina Lingua » (De la langue latine), créant l’ « Academia Latinitatis », l’Académie de latinité. Cette académie pontificale dépendra du Conseil pontifical de la Culture.

Le Pape entend ainsi redonner une certaine vigueur à l’apprentissage du latin, notamment dans l’Église. La connaissance du latin et de la culture latine est en effet « nécessaire pour l’étude des sources (de la foi), auxquelles s’alimentent de nombreuses disciplines, la théologie, la liturgie, la patristique et le droit canon », explique le pape qui souligne que cela correspond à « l’enseignement du Concile Vatican II »….

Lire la suite 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

«Prions pour que l’Eglise, pèlerine sur la terre, resplendisse comme lumière des nations.» – Benoît XVI

Peuple de Dieu, lève-toi et marche !

Le défi de ce mois-ci n’est pas simple. D’abord parce qu’il s’agit de prier pour l’Eglise, qui traîne beaucoup d’images et apparaît souvent discréditée. Ensuite parce qu’il faut lire au moins deux fois cette intention de prière pour comprendre de quoi il s’agit. Or il s’agit de nous ! Nous tous, disciples du Christ qui formons l’Eglise universelle. Notre défi pour ce mois ? Que l’Eglise, nous-mêmes, puissions laisser resplendir la lumière du Christ.

Lire la suite  

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Relancer l’éducation à la foi

Le pape Benoît XVI a évoqué la place de la foi dans notre société, insistant sur la nécessité de relancer l’éducation à la foi. « La foi n’est contraire ni à la liberté ni à l’intelligence de l’homme » a-t-il affirmé.

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Qu’est-ce que la foi ?, par Benoît XVI

Un acte de l’homme et un don de Dieu

Benoît XVI a médité sur la nature de la foi, ce mercredi 24 octobre 2012, lors de l’audience générale place Saint-Pierre : elle est un « don surnaturel » mais aussi un acte « humain » et « libre », qui ne contredit pas l’intelligence de l’homme.

Le pape a en effet poursuivi ce matin son cycle de catéchèses pour l’Année de la foi, initié mercredi dernier, entouré de milliers de personnes du monde entier, sous le soleil de Rome.

Il s’est interrogé notamment sur la nature de la foi, estimant que « notre époque a besoin d’une éducation de la foi », qui « naisse d’une véritable rencontre avec Dieu en Jésus-Christ, d’un amour pour lui, d’une confiance en lui, au point que la vie tout entière en soit impliquée ».

Un acte de l’homme et un don de Dieu

La foi est d’abord un « don surnaturel », car il n’est pas possible de « croire tout seul, sans la grâce de l’Esprit Saint et sans les autres baptisés », a-t-il dit, mais elle est aussi « un acte profondément libre et humain qui implique la liberté et l’intelligence »….Suite

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Pape à l’Angélus : « Donner tous ses biens nous met sur la voie du Christ »

Au cours de la prière de l’Angélus récitée depuis la fenêtre de ses appartements, Benoît XVI est revenu sur l’Évangile de ce dimanche qui revient sur l’homme riche demandant à Jésus comment hériter de la vie éternelle. Le Pape a ainsi développé une réflexion sur la richesse. « Jésus enseigne qu’il est très difficile à un riche d’entrer dans le règne de Dieu, mais pas impossible » a-t-il souligné. C’est en se débarrassant de ses biens, les partageant avec ceux qui sont dans le besoin. « Dieu peut conquérir le cœur d’une personne qui possède de grands bien en la faisant entrer dans une logique du don. »
« Jésus comprend aussi le point faible de l’homme : son attachement à ses nombreux biens » a poursuivi le Pape. « C’est pour cela qu’il pose un regard d’amour sur lui et l’invite à le suivre afin que son cœur ne soit plus sur terre mais dans le Ciel » a encore souligné Benoît XVI. Il faut donc apprendre à se déposséder soi-même pour pourvoir suivre le Christ….Suite

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI appelle les fidèles à se faire pèlerins dans les déserts du monde

Benoît XVI a ouvert ce jeudi matin lors d’une messe solennelle l’Année de la foi, 50 ans jour pour jour après l’ouverture du ConcileVatican II. 400 évêques et cardinaux étaient rassemblés sur le parvis de la Basilique Saint Pierre.
Parmi eux, les quelques 260 pères synodaux qui participent actuellement au Vatican à la XIII° Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques consacrée à « la Nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne ». 

Le Pape a salué le Patriarche de Constantinople, Bartholomée I, l’archevêque de Canterbury et primat de l’Eglise anglicane Rowan Williams, ainsi que les présidents des conférences épiscopales. Dans son homélie, Benoît XVI a rappelé l’importance du témoignage de foi dans les déserts du monde contemporain….Suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI inaugure un Synode et proclame deux nouveaux Docteurs de l’Eglise

« La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne » : le coup d’envoi de la XIII° assemblée générale ordinaire du Synode des évêques a été donné, le dimanche 7 octobre. Pendant trois semaines, 50 ans après l’ouverture du Concile Vatican II, l’Eglise va s’efforcer de trouver un nouveau dynamisme face aux défis du monde contemporain, alors que la sécularisation se répand dans les sociétés. Benoît XVI a présidé la première des quatre grandes messes solennelles qui vont marquer la vie de l’Eglise à Rome, jusqu’au 28 octobre. En proclamant deux nouveaux Docteurs de l’Eglise, Hildegarde de Bingen et Jean d’Avila, modèles d’évangélisation, le Pape a voulu donner un signal fort à l’adresse des fidèles du monde entier…Suite

Dossier

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le mariage, indissoluble entre un homme et une femme, vient de Dieu

A l’homélie de la messe d’ouverture du Synode des évêques sur la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne, le 7 octobre, sur la place Saint Pierre de Rome, Benoît XVI a affirmé qu’il y avait une correspondanceévidente entre la crise de la foi et la crise du mariage. Le Pape a exprimé son inquiétude face à la «douloureuse réalité de beaucoup de mariages qui malheureusement finissent mal ».

Le mariage en lui-même est un Évangile – a-t-il dit – une Bonne Nouvelle pour le monde d’aujourd’hui, particulièrement pour le monde déchristianisé. L’union de l’homme et de la femme, le fait de devenir « une seule chair » dans la charité, dans l’amour fécond et indissoluble, est un signe qui parle de Dieu avec force, avec une éloquence devenue plus grande de nos jours, car, malheureusement, pour diverses raisons, le mariage traverse une crise profonde justement dans les régions d’ancienne évangélisation. Et ce n’est pas un hasard. 

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Ouverture du Synode pour la Nouvelle Evangélisation

Dimanche 7 octobre s’ouvrira à Rome, la XIIIème assemblée générale ordinaire du Synode des évêques sur le thème « La nouvelle évangélisation pour la transmission de la Foi chrétienne » en présence de quatre laïcs et de septévêques français.

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

« On ne peut pas prier Dieu de façon individualiste »

« On ne peut pas prier Dieu d’une manière individualiste”, explique Benoît XVI dans sa secnde catéchèse du mercredi sur la prière liturgique. Il insiste sur l’importance de “l’amitié” avec le Christ.

Le pape a en effet consacré sa catéchèse en italien, lors de l’audience générale de ce 3 octobre, place Saint-Pierre, en presence de quelque 20.000 visiteurs, à la prière liturgique.

Il pose d’abord une question:Je voudrais aujourd’hui que nous nous demandions : dans ma vie, est-ce que je réserve un espace suffisant à la prière et, surtout, quelle place a, dans mon rapport avec Dieu, la prière liturgique, spécialement la sainte messe, en tant que participation à la prière commune du Corps du Christ qui est l’Eglise ? »

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI encourage la nouvelle évangélisation de l’Europe

Benoît XVI invite à réfléchir sur l’urgence de l’évangélisation en Europe. Le Pape a adressé un message au Conseil des Conférences épiscopales d’Europe réuni en Assemblée plénière jusqu’à dimanche à Saint-Gall, en Suisse, en présence notamment du cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques. Le Conseil rassemble les présidents des 33 Conférences épiscopales d’Europe. Le message du Pape a été lu à l’ouverture des travaux.

Il faut, selon Benoît XVI, regarder avec foi et espérance la grande « moisson » qui n’est autre que l’ensemble des peuples de l’Europe, dans la foulée du Concile Œcuménique Vatican II et des enseignements des Souverains Pontifes qui l’ont mis en pratique. Le devoir d’évangélisation est permanent, son urgence est actuelle et renouvelée. Comme l’affirmait Saint Gall, le message chrétien est semé et s’enracine efficacement là où il est vécu de façon authentique et éloquente par une communauté…

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Pape à l’Angélus appelle les Hommes à l’humilité

Lors de l’Angélus récité depuis sa résidence d’été de Castel Gandolfo, le Pape est revenu sur l’Evangile de Saint Marc.Il s’est attardé sur les épisodes où Jésus annonce à ses disciples la fin qui l’attend. Ces derniers incrédules ne comprennent pas ce qu’il leur dit et n’ose lui demander des précisions. Qu’est-ce que cela révèle? S’interroge Benoît XVI. Il nous rappelle que la logique de Dieu est toujours différente de la nôtre. Cela veut dire que pour suivre le Seigneur, les Hommes doivent se convertir, effectuer ce changement intérieur profond dans sa vie et dans son cœur pour se laisser transformer. Cela introduit la différence principale entre les Hommes et Dieu : l’orgueil. Dieu ne craint pas de s’abaisser et de se mettre à notre niveau, nous aimer et donner sa vie pour nous…

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Les évêques de France présents à Rome au Synode sur la nouvelle évangélisation

La XIIIème assemblée générale ordinaire du Synode des évêques se tiendra à Rome du dimanche 7 au dimanche 28 octobre 2012 sur le thème : « La nouvelle évangélisation pour la transmission de la Foi chrétienne ».

7 évêques français ont été nommés Pères Synodaux par le Pape Benoît XVI :
o le 24 octobre 2011 :
• Mgr Pierre-Marie CARRÉ, Archevêque de Montpellier et Président de la Commission Doctrinale de la CEF, nommé Secrétaire Spécial du Synode…

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI précise le cadre de la mission des évêques français

Les points saillants du premier discours adressé, vendredi 21 septembre, par Benoît XVI aux évêques français adlimina à Rome, du 20 au 29 septembre, témoignent d’une prudence pastorale assortie de fermeté théologique.

S’adressant, à Castel Gandolfo, aux 32 évêques et archevêques des provinces de Bordeaux, Rouen, Poitiers, Tours et Rennes, le pape a affirmé que « la défense de la famille et de la vie n’est en rien rétrograde » , « mais plutôt prophétique »,  lorsqu’elle est « menacée par une conception défectueuse de la nature humaine » ….

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Liban : le voyage des paroles fortes et des mots choisis

Benoît XVI est rentré dimanche soir à Rome à l’issue d’un voyage de trois jours au Liban au cours duquel il a appelé la communauté internationale, et particulièrement les pays arabes, à chercher des solutions aux conflits qui ensanglantent la région, notamment en Syrie.

Au cours de sa visite, Benoît XVI a insisté sur la coexistence entre Chrétiens et Musulmans. Le Pape a notamment exhorté les Libanais à refuser tout ce qui pourrait les désunir et à opter pour la fraternité.

Il a signé durant son séjour l’Exhortation apostolique « Ecclesia in Medio Oriente », qui donne aux quelque 15 millions de chrétiens d’Orient une feuille de route pour préserver le pluralisme religieux et culturel de leurs sociétés, les pressant de rester dans le berceau du christianisme, en dépit de toutes les difficultés.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Avec l’amour aucun compromis n’est possible

« On ne peut pas faire de compromis avec l’amour pour le Christ, pour sa Parole, pour la Vérité »: tel est selon le Pape l’enseignement du témoignage de saint Jean-Baptiste, qui affronta le martyre en maintenant « sa fidélité aux Masaccio, « le Martyre de saint Jean-Baptiste » (1426, Musées d’Etat, Berlin)commandements de Dieu, sans céder ni reculer ». C’est ce qu’a dit Benoît XVI au cours de l’Audience générale du mercredi 29 août, sur la Place de la liberté de Castel Gandolfo, ou étaient réunis des milliers de fidèles provenant de divers pays du monde. Le Pape leur a reproposé la figure du précurseur comme « homme de prière » et comme « guide » lumineux dans la relation avec Dieu. Son existence terrestre, a t-il souligné, montre que « la vie chrétienne exige le ‘martyre’ de la fidélité quotidienne à l’Evangile, c’est-à-dire le courage de laisser le Christ grandir en nous et le laisser orienter notre pensée et nos actions ». Cela ne peut advenir que sur la base d’un lien solide avec Dieu. « La prière, a expliqué Benoît XVI, n’est pas du temps perdu, elle ne vole pas de place aux activités, également aux activités apostoliques, mais c’est exactement le contraire: ce n’est que si nous sommes capables d’avoir une vie de prière fidèle, constante et confiante, que Dieu lui-même nous donnera la capacité et la force de vivre de manière heureuse et sereine ».

A l’issue de l’Audience, le Pape a salué un groupe de deux mille six cents servants d’autel provenant de France.

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI se souvient du concile Vatican II

Le pape Benoît XVI a évoqué le concile Vatican II en s’adressant aux membres du chapitre général de la Société duVerbe divin, lors de sa visite privée au Centre Ad Gentes de Nemi (Italie), le 9 juillet 2012.
 
« C’est un très bon souvenir, peut-être mon plus beau souvenir de tout le Concile« . Le pape Benoît XVI a évoqué son séjour au Centre Ad Gentes de Nemi (Italie), dans maison religieuse proche de Castelgandolfo, il y a 47 ans, alors qu’il collaborait au projet de décret conciliaire sur la mission dans l’Eglise. Ayant remercié ses hôtes de lui avoir permis de revenir en ces lieux, il a raconté: « J’habitais au centre de Rome, au collège Sainte-Marie dell’Anima. Très beau, mais très bruyant ! Alors, venir ici, dans la verdure, dans la nature et l’air frais, ce fut magnifique. Et puis je me suis retrouvé en compagnie de grands théologiens, avec une mission importante à accomplir »…. 
⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

La Fraternité Saint-Pie-X a répondu au Préambule doctrinal proposé par Rome

La Croix

La Fraternité Saint-Pie-X a envoyé à Benoît XVI une réponse positive concernant le Préambule doctrinal présenté en septembre 2011. « Un pas en avant, encourageant », juge-t-on au Vatican

La Fraternité Saint-Pie-X a finalement apporté sa réponse au Préambule doctrinal présenté en septembre dernier, a confirmé la Salle de presse du Saint-Siège dans un communiqué publié mercredi 18 avril. Le texte de cette réponse de Mgr Bernard Fellay, supérieur général de la FSSPX, « sera examiné » par la Congrégation pour la doctrine de la foi et « soumis ensuite au jugement du Saint-Père »….Suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Sept ans de pontificat : Benoît XVI poursuit son chemin

Trois jours après son 85° anniversaire, Benoît XVI célèbre, ce jeudi 19 avril, ses sept ans de pontificat. Le 19 avril 2005, le cardinal Joseph Ratzinger était désigné par un conclave de 119 cardinaux, pour succéder à Jean-Paul II. Mercredi, à l’audience générale, le Pape a demandé que l’on prie pour sa mission…Suite

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami
T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O