Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Category Archives: La miséricorde

Que reste-t-il de l’année de la miséricorde ?

Que reste-t-il de l’année de la Miséricorde ? Il y a un an nous étions au cœur de ce temps de grâce ouvert à la demande du pape François pour mieux nous réapproprier, à la faveur d’une année sainte, l’un des fondamentaux de notre foi et être en mesure de réaffirmer en toute circonstance l’infinie miséricorde de Dieu.

Au-delà des jubilés vécus à Rome, dans les diocèses, en paroisse, en communauté, en famille, lors des JMJ… la miséricorde imprègne désormais d’une manière nouvelle notre façon de vivre et le concret de nos existences, de nos relations à partir de ce regard plus ajusté que nous portons sur Dieu lui-même.

En ce deuxième dimanche de Pâques voulu depuis l’an 2000 par saint Jean-Paul II comme le dimanche de la Miséricorde, nous sommes invités à reconsidérer la manière dont nos vies sont greffées sur celle du Christ ressuscité.

Lire la suite

Dossier : Jubilé de la Miséricorde

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Les points clés de la lettre apostolique Misericordia et misera

En conclusion de l’Année sainte de la miséricorde, la lettre apostolique Misericordia et misera du pape François a été rendue publique le 21 novembre 2016. D’une trentaine de pages, la lettre apostolique du pape François vise à continuer à faire l’expérience de la miséricorde divine, afin qu’elle ne soit pas une simple “parenthèse“ dans la vie de l’Eglise. En voici les principaux extraits.

Avortement, Fraternité Saint-Pie X, Mariage, Journée mondiale des pauvres, Femme adultère, Paradis artificiels, Conversion pastorale, Discrétion, Culture de la miséricorde; Célébrer la miséricorde, Homélie, Parole de Dieu, Confession, Missionnaires de la miséricorde, Consolation, Silence, Mort…

Lire l’article

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Jubilé s’est clos, la miséricorde reste

Fermant la porte sainte de la basilique Saint-Pierre, le pape François a clos dimanche 20 novembre le Jubilé de la miséricorde, soulignant que l’Église devait continuer à vivre le message de miséricorde voulu par le concile Vatican II.

D’un geste lent, le pape François a fermé un battant, puis l’autre. Un instant, un infime rai de lumière a filtré entre les deux, avant que la porte sainte de la basilique Saint-Pierre ne soit définitivement close, dimanche matin, et avec elle le Jubilé de la miséricorde voulu par le pape.

« Même si la Porte sainte se ferme, la vraie porte de la miséricorde reste pour nous toujours grande ouverte, le Cœur du Christ », a toutefois expliqué le pape dans son homélie. Il a appelé à demander « la grâce de ne jamais fermer les portes de la réconciliation et du pardon, mais de savoir dépasser le mal et les divergences, ouvrant toute voie d’espérance ».

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Comment ne pas désespérer du monde ?

Quel été ! Entre joie et horreur. Joie des JMJ et des médaillés olympiques ; horreur des attentats, jusque dans nos églises. Sans parler des crispations autour du burkini et des signes religieux « ostentatoires ». Comment accueillir une rentrée aussi agitée politiquement qu’économiquement ? Comment ne pas désespérer de notre monde ? L’exemple de mère Teresa, qui sera canonisée dimanche, devrait nous y aider. Elle a connu les pires souffrances de la pauvreté, elle s’est battue contre l’indigence des pouvoirs publics et a soulevé des montagnes pour apporter la miséricorde dans une société terriblement inégalitaire. La vie religieuse ne lui a pas apporté que des joies. Elle a connu les affres du doute et de l’aridité spirituelle. Mais elle a toujours cru que les forces, qu’elle puisait dans la prière, ne lui manqueraient pas. Dans un monde déboussolé, c’est sans doute ce qu’il nous faut croire aussi !

Sophie de Villeneuve, rédactrice en chef de Croire

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Toile de Miséricorde

Mgr Norbert Turini, évêque de Perpignan et Président du Conseil pour la Communication de la Conférence des évêques de France, explique la démarche de l’Eglise catholique pour la 50ème Journée Mondiale de la Communication, dimanche 8 mai 2016.

Le dimanche 8 mai prochain, l’Eglise Universelle, à l’invitation du Pape François et du tout nouveau Secrétariat pour la Communication, célébrera la 50ème Journée Mondiale de la Communication.

Occasion de sensibiliser les catholiques à la réalité de la communication et des médias, de prier pour ces professionnels et tous ceux qui sont engagés sur ce champ pastoral et enfin de solliciter la générosité des diocésains afin de participer au financement de la présence de l’Eglise dans les médias, cette journée a été instaurée par le décret conciliaire Inter Mirifica en 1963.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le pardon, un besoin vital selon le pape François

Le pape François a clos un cycle de catéchèse sur la miséricorde dans l’Ancien Testament par un commentaire du psaume 50, le « Miserere »

« La seule chose dont nous avons vraiment besoin dans notre vie, c’est d’être pardonnés, libérés du mal et de ses conséquences de mort » a affirmé le pape François au cours de l’audience hebdomadaire ce mercredi 30 mars, devant 30 000 personnes assemblées place Saint-Pierre.

Le pape a clos un cycle de catéchèse sur la miséricorde dans l’Ancien Testament avec le commentaire du psaume 50 (51) : le « Miserere » est une prière pénitentielle attribuée au roi David qui, après avoir commis un adultère avec Bethsabée et commandé l’assassinat de son mari, le hittite Urie, confesse ses péchés.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

La divine miséricorde nous transforme

Ce dimanche 3 avril, le pape célébrera à Rome la messe de la Divine Miséricorde. À l’école des saints et des mystiques, le Père Joël Guibert nous fait entrer dans le cœur de ce mystère. Déboulonnant au passage quelques idées reçues.

Miséricorde ou justice, faut-il choisir ?

En une formule concise, saint Augustin marie très bien ce que nous opposons trop souvent à propos de Dieu, à savoir sa justice et sa miséricorde. Il dit : « Dieu hait le péché [sa justice], mais il aime tendrement le pécheur [sa miséricorde]. »

Mais attention, la justice de Dieu n’est pas sa vengeance, dont il faudrait se méfier. Non, c’est sa sainteté d’amour qui ne peut accepter en Lui-même, et dans les créatures qu’Il aime, le moindre péché. Car ce péché diminue leur bonheur. Or, Dieu veut le bonheur de l’homme, sa justice va donc tout faire pour « ajuster » la créature pécheresse à la sainteté divine.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Triduum pascal, une histoire d’amour qui ne connaît pas d’obstacle

Le Triduum pascal, les trois jours qui nous parlent de la miséricorde de Dieu et nous font entrer dans le grand mystère de la Résurrection du Christ, ont été au coeur de la catéchèse du pape François à l’audience générale de mercredi 23 mars, Place St-Pierre, à Rome.

Les Jeudi, Vendredi et Samedi saints (Triduum pascal), « tout nous parle de la miséricorde, parce que cela permet de nous montrer jusqu’où peut aller l’amour de Dieu pour nous »… « L’Evangile de saint Jean nous donne la clef pour en comprendre le sens profond: « Ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout ». L’amour de Dieu n’a pas de limite, a ajouté le Pape. Le Mystère que nous adorons en cette Semaine sainte est une grande histoire d’amour qui ne connaît pas d’obstacle. La Passion de Jésus dure jusqu’à la fin du monde, parce qu’elle est une histoire de partage avec les souffrances de toute l’humanité et une présence permanente dans les vicissitudes de la vie personnelle de chacun de nous. En somme, le Triduum pascal est le mémorial d’un drame d’amour qui nous donne la certitude que nous ne serons jamais abandonnés dans les épreuves de la vie ».

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Pape François : la miséricorde, antidote contre l’aveuglement et l’isolement

Le Pape François a préside en ce vendredi soir, 4 mars 2016 une célébration pénitentielle, tradition qu’il a personnellement instaurée dans le cadre du Carême. C’est d’ailleurs dans le cadre de cette célébration que le Saint-Père avait annoncé, l’an dernier, l’organisation du Jubilé de la Miséricorde.

60 prêtres, essentiellement des franciscains et des dominicains, se sont tenus à la disposition des fidèles qui voulaient se confesser, marquant ainsi le début de l’opération « 24 heures pour le Seigneur ». Il ne s’agissait pas d’une messe mais le Pape a prononcé une homélie, dans laquelle il s’est arrêté sur l’épisode de la guérison de Bartimée, dans l’Évangile, pour inviter à sortir de l’aveuglement en se laissant guérir par la miséricorde du Seigneur.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Les œuvres de miséricorde en cinq questions

Lors du Jubilé de la miséricorde, le pape François appelle les chrétiens à réfléchir aux œuvres de miséricordes pour « réveiller notre conscience ». Explications.

1/Qu’appelle-t-on les œuvres de miséricorde ?

La tradition retient deux sortes d’œuvres d’amour (ou de miséricorde) : les corporelles et les spirituelles.

Les œuvres corporelles sont : vêtir celui qui est nu ; donner l’hospitalité ; visiter les malades et les prisonniers ; nourrir ceux qui ont faim ; donner à boire à ceux qui ont soif ; ensevelir les morts.

Les œuvres spirituelles sont également au nombre de sept : instruire les ignorants ; prier pour le prochain ; consoler les affligés ; reprendre les pécheurs ; supporter celui qui est à charge ; conseiller son prochain dans le doute ; pardonner les offenses.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

La miséricorde

Parce que Dieu nous aime, il souffre de notre misère, de ce qui nous empêche d’être heureux. C’est ce qu’on appelle la miséricorde. Avec Jésus, Dieu nous a envoyé son Fils pour chercher et sauver ce qui est perdu, rebelle, désespéré. En retour, les chrétiens reçoivent la mission d’être les témoins de la miséricorde du Christ en étant eux-mêmes miséricordieux.

>>Lire le texte intégral du P. Michel Demaison, dominicain

Jubilé de la Miséricorde

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Pape François et la Miséricorde

KTO vous propose une émission spéciale sur le pape François et la miséricorde à l’occasion de la publication du livre  » Le nom de Dieu est miséricorde « , un livre-conversation entre le journaliste vaticaniste Andrea Tornielli et le pape François et aussi pour la publication du dossier de  » Pèlerin  » sur ce même sujet, écrit par notre invité, le journaliste Christophe Henning.

Jubilé de la Miséricorde

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

« Le Nom de Dieu est miséricorde » : les dix extraits à retenir du livre du pape François

S’il ne contient pas de grandes révélations, le livre d’entretiens entre le pape François et le vaticaniste italien Andrea Tornielli publié à travers le monde à compter du 12 janvier est un guide idéal pour vivre le Jubilé de la Miséricorde.

Le Nom de Dieu est miséricorde (éd. Robert Laffont et Presses de la Renaissance) permet d’approfondir l’intime conviction de ce pape pasteur d’une Église qu’il veut toujours plus au contact des pécheurs. Une Église « en sortie », comme il l’aime à le répéter, tel un véritable« hôpital de campagne » pour aider ceux qui tombent à se relever. Voici dix extraits significatifs de cet ouvrage qui sort dans plus de quatre-vingts pays.

Lire la suite

Jubilé de la Miséricorde

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Une minute pour comprendre l’indulgence plénière

Cette petite histoire va éclairer d’un jour nouveau votre Jubilé de la Miséricorde et son trésor de l’indulgence plénière…

Les indulgences n’ont rien à voir avec l’argent. Cependant, elles restent un trésor et demeurent des perles précieuses.

C’est l’histoire d’un petit garçon. En jouant au ballon dans un jardin, il casse la fenêtre du voisin. Le lendemain, tout penaud, il va sonner à la porte du voisin. Il lui demande pardon et promet de réparer.

C’est notre histoire, à nous les hommes. Nous cassons parfois la fenêtre du voisin (nos péchés). Nous demandons pardon (la confession).

Lire la suite

Jubilé de la Miséricorde

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Comment vivre l’année de la Miséricorde ?

Explications des démarches à accomplir pour recevoir les grâces de cette année jubilaire de la Miséricorde voulue par le pape François

Le pape François a voulu cette année sainte du jubilé de la miséricorde afinque chacun fasse « l’expérience de l’amour de Dieu qui console, pardonne, et donne l’espérance » (bulle d’indiction). La phrase de l’évangile, placée en exergue de ce jubilé est « Soyez miséricordieux comme votre Père » (cf. Lc 6, 36). 

Pourquoi cette Année Sainte ? « Pour éprouver fortement en nous la joie d’avoir été retrouvés par Jésus, qui comme Bon Pasteur est venu nous chercher parce que nous nous étions perdus. Un Jubilé pour percevoir la chaleur de son amour quand il nous charge sur ses épaules pour nous ramener à la maison du Père.

Lire la suite

Jubilé de la Miséricorde

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

35 idées pour vivre la Miséricorde au quotidien

Voici une liste non exhaustive, dans laquelle vous pouvez choisir une action toute simple à mettre en pratique.

1. Résistez au sarcasme, l’opposé de la miséricorde.

2. Partagez vos biens avec les plus nécessiteux.

3. Appelez une personne seule, surtout si vous connaissez la raison de sa solitude.

4. Écrivez et envoyez une lettre de pardon à une personne.

5. Planifiez un mini-pèlerinage.

6. Adoptez un comportement responsable sur Internet.

7. Soyez assez généreux pour permettre à quelqu’un de vous aider. Les gens ont besoin de se sentir utiles.

8. Proposez vos services de garde d’enfants ou de cuisine à une maman surchargée afin qu’elle puisse se consacrer à elle pendant quelques heures.

9. Tenez votre langue.

10. Proposez de faire les courses d’une personne qui ne peut pas sortir de chez elle.

11. S’il vous est difficile de vous asseoir à côté d’un sans-abri, envoyez au moins un don à une association.

12. Si vous partagez votre nourriture, prenez la plus petite part.

13. Proposez d’emmener en voiture une personne âgée à la messe.

14. Coupez votre téléphone et essayez de prêter une véritable oreille attentive à ceux qui vous entourent.

15. Profitez des soldes pour acheter de petites choses utiles, des articles de toilette par exemple, et les offrir autour de vous.

16. Lisez l’encyclique Dives in Misericordia écrite par Jean Paul II.

17. Organise un petit rituel en fin de la journée pour demander pardon aux personnes avec qui tu vis.

18. Rédigez une liste de vos « ennemis » et priez chaque jour pour eux.

19. Décidez de sourire, de dire bonjour, de converser avec des gens qui ne font pas partie de votre cercle de fréquentations quotidiennes.

20. Offrez quelque chose qui vous plaît vraiment à quelqu’un à qui vous savez que cela lui fera plaisir.

21. Répondez à la provocation avec le respect que vous souhaiteriez que l’on vous témoigne.

22. Consacrez quelques minutes de votre semaine pour vous rendre à l’église, vous y recueillir ou être simplement avec le Christ Miséricordieux.

23. Lorsque la conversation tourne aux ragots, essayez de changer de sujet.

24. Vous jouez d’un instrument de musique ? Vous récitez de la poésie ? Offrez des « concerts » gratuits aux oubliés des maisons de retraite.

25. Allez vous recueillir sur la tombe de l’un de vos proches et pendant que vous marchez, récitez un chapelet pour tous les autres défunts inhumés en ce lieu.

26. Faites une retraite. Si cela vous est impossible, tentez au moins de consacrer une journée, ou une soirée, au recueillement.

27. Reconnaissez votre jalousie, avouez-la à vous-même et à votre confesseur.

28. Proposez-vous de prier avec l’autre, et pourquoi pas une personne que vous rencontrez dans la rue et qui semble en éprouver le besoin.

29. Gardez vos images pieuses ou vos médailles bénies à portée de main et offre-les aux personnes que vous rencontrez, en signe de bénédiction.

30. Offrez votre hospitalité à des personnes que vous n’inviteriez pas chez vous spontanément.

31. Organisez une fête avec d’autres paroissiens et invitez-y tous ceux qui sont à la « croisée des chemins ».

32. Si l’une de vos connaissances semble ne pas avoir la foi, partagez un peu de la vôtre, dis-lui à quel point le Christ a changé votre vie.

33. Payez le parking ou le péage de celui qui est derrière vous.

34. Lisez le pape Benoît XVI, il vous surprendra.

35. Priez chaque jour pour les âmes du Purgatoire. Priez pour tes défunts.

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Synthèse de la foi chrétienne

La bulle d’indiction du jubilé de la miséricorde voulue par le Pape François est une synthèse de la foi chrétienne. Parce que, comme on lit au début, c’est précisément la miséricorde qui est le cœur de la révélation qui culmine en Jésus de Nazareth, visage du Père et de son amour, misericordiae vultus. Le document papal s’adresse de façon significative à tous ceux qui voudront le lire, sans distinction, et souhaite qu’ « à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du Règne de Dieu déjà présent » parmi les hommes.

Les dates qui délimitent cette nouvelle année sainte extraordinaire sont expliquées par le Pape à la lumière de la miséricorde, du début le 8 décembre 2015 à la conclusion, le 20 novembre 2016: soit entre les fêtes liturgiques de l’Immaculée Conception et du dimanche du Christ Roi. Pour souligner au début du jubilé l’agir de Dieu – qui « n’a pas voulu que l’humanité demeure seule et en proie au mal » mais qui a préservé Marie de la faute originelle – et avec sa conclusion pour indiquer la Seigneurie de Dieu, c’est-à-dire sa miséricorde, sur tout l’univers.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Publication de la Bulle d’indiction du Jubilé de la Miséricorde

La Bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde est en train d’être solennellement rendue publique ce samedi soir dans la basilique Saint-Pierre, à l’occasion des premières Vêpres du dimanche de la Divine Miséricorde célébrées par le Pape François. Dans ce texte le Saint-Père déclare l’ouverture, le sens et les conditions de l’Année Sainte. Au début du rite, avant la célébration des Vêpres, des extraits de la Bulle pontificale sont lus devant la Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre, par Mgr Leonardo Sapienza, Régent de la Maison Pontificale et Protonotaire apostolique.

Lire la suite

Texte intégral

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami
T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O