Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Category Archives: Vatican II

Quels sont les droits et devoirs des fidèles et des laïcs dans l’Eglise ?

Vatican II a été un moment clé dans la promotion et la compréhension du rôle des laïcs…

Jusqu’au concile Vatican II, L’Église était traditionnellement regardée comme une société hiérarchique inégale, dominée par les clercs, puis les religieux, avec, tout en bas de l’échelle les fidèles laïcs, mais le Concile Vatican II a porté un regard nouveau sur le « Peuple de Dieu » en soulignant le caractère fondamental du baptême. La distinction des charismes et des ministères, qui sont des services d’une autre nature, vient après et il est affirmé avec force que tous ont vocation à la plénitude de la sainteté, quel que soient les différentes situations de chacun dans l’Église et dans le monde.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Pape Paul VI sera béatifié le 19 octobre

Le pape Paul VI, à la tête de l’Eglise catholique de 1963 à 1978, sera béatifié le 19 octobre prochain. Vendredi après-midi, le Pape François a reçu en audience privée le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, et a autorisé la Congrégation à promulguer plusieurs décrets. L’un d’eux concerne le miracle attribué à l’intercession du Vénérable Serviteur de Dieu Paul VI, Giovanni Battista Montini, né le 26 septembre 1897 à Concesio et mort le 6 aout 1978 à Castelgandolfo.

C’est Paul VI qui mena à son terme Vatican II (1962/65), initié par son prédécesseur Jean XXIII. Un concile œcuménique qui a ouvert l’Eglise catholique aux autres religions et à la société.
Il en sera le principal artisan, et c’est de ce travail considérable que le pape italien est remercié par François, qui, comme prêtre, a été formé par la pensée de ce même Concile.On se souvient de Paul VI se rendant à Jérusalem en 1964 avec le patriarche de Constantinople Athénagoras. C’était il y a cinquante ans, et fin du mois de mai, le Pape François célèbrera cette rencontre, en retrouvant à Jérusalem le Patriarche Bartholomée. Paul VI est aussi le Pape de l’encyclique « Humanae Vitae » en 1968.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Jean XXIII et Jean-Paul II, deux papes saints

Plus de un million de personnes sont attendues à Rome ce week-end du 26 et 27 avril. En canonisant dimanche 27 avril simultanément Jean XXIII et Jean-Paul II, le pape François confirme Vatican II comme socle de l’Église.

Les papes se succèdent et se ressemblent plus qu’on ne le pense. Si le cardinal Wojtyla, élu pape le 16 octobre 1978, a choisi le double nom de Jean-Paul II, ce fut par volonté d’assumer le double héritage de Jean XXIII et de Paul VI.

Héritage centré sur le concile Vatican II, que le premier imagina et ouvrit, que le deuxième conforta et clôtura, et que le pape polonais porta sans faillir, au moins jusqu’à ses dernières années.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Toussaint : Tous appelés à la sainteté

L’affirmation de Vatican II : « tous sont appelés à la sainteté » se vérifie dans nos existences comme un appel mystérieux qui devient lancinant dans nos sociétés post-modernes et laïques.

D’aussi loin que je me souvienne, les saints m’ont toujours attiré. Une telle affirmation peut paraître incongrue dans nos sociétés post-modernes et laïques, même si certains saints demeurent toujours très populaires. Je vois plusieurs explications à cet attrait des saints dans ma vie : un besoin de modèles et de dépassement, un goût pour la poésie et le merveilleux, un désir de Dieu et de prière, un amour du Christ et de l’Église, une soif d’aimer et d’être aimé. Il y a peut-être d’autres raisons, mais est-ce si important de les connaître ? La sainteté restera toujours un appel mystérieux dans nos existences.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

L’Eglise, peuple de Dieu

Le Pape François a consacré la catéchèse de l’audience générale du 12 juin à la définition de « l’Eglise, peuple de Dieu », donnée par le Concile Vatican II, puis par le Catéchisme de l’Eglise catholique.

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Vatican II, des clés pour comprendre

Cinquante ans après son ouverture, les richesses du concile Vatican II sont loin d’avoir été épuisées.

Pour bien comprendre les intuitions et les enjeux de Vatican II pour aujourd’hui, plusieurs collections («Vatican II pour tous» chez Médiaspaul, «Guide de lecture des textes du concile Vatican II» chez Artège) et une série d’ouvrages pédagogiques présentent ses textes en les resituant dans leur contexte et en en soulignant la cohérence globale. C’est le parti pris du cardinal Paul Poupard dans Le Concile Vatican II  (Salvator, 192 p., 16 €) dont il fut un témoin direct et dont il décrypte «le renouveau dans la continuité» .

La plupart des auteurs mettent l’accent sur la place que la Parole de Dieu a prise dans ce Concile, dont la constitution Dei Verbum  sur la révélation est même le «cœur théologique» , affirment Jean-Marie Vezin et Laurent Villemin dans un manuel d’une extrême limpidité, Les Sept Défis de Vatican  (DDB, 267 p., 19,90 €).

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Connaissez-vous Vatican II ?

Voici 50 ans, le 11 octobre 1962, le bienheureux Jean XXIII ouvrait le concile Vatican II. Beaucoup de diocèses et de paroisses organiseront tout au long de l’année des rassemblements pour partager la joie de l’Église, et autant d’occasions pour approfondir les enseignements du Concile. Car qui en effet le connaît bien ? Qui parmi les enfants nés au XXIe siècle sait ce que « Vatican II » signifie ? Au mieux, les petits malins penseront qu’il s’agit d’un programme informatique ou d’un jeu vidéo : le nouveau Vatican.02 ! Le dossier de croire.com vous permettra de (re)visiter le Concile et son environnement : ses inspirateurs, ses grands textes, ses grandes figures et les grandes décisions dont toute l’Église bénéficie aujourd’hui.
En savoir + sur Vatican II

Conférences dans la paroisse

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI appelle les fidèles à se faire pèlerins dans les déserts du monde

Benoît XVI a ouvert ce jeudi matin lors d’une messe solennelle l’Année de la foi, 50 ans jour pour jour après l’ouverture du ConcileVatican II. 400 évêques et cardinaux étaient rassemblés sur le parvis de la Basilique Saint Pierre.
Parmi eux, les quelques 260 pères synodaux qui participent actuellement au Vatican à la XIII° Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques consacrée à « la Nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne ». 

Le Pape a salué le Patriarche de Constantinople, Bartholomée I, l’archevêque de Canterbury et primat de l’Eglise anglicane Rowan Williams, ainsi que les présidents des conférences épiscopales. Dans son homélie, Benoît XVI a rappelé l’importance du témoignage de foi dans les déserts du monde contemporain….Suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Benoît XVI inaugure un Synode et proclame deux nouveaux Docteurs de l’Eglise

« La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne » : le coup d’envoi de la XIII° assemblée générale ordinaire du Synode des évêques a été donné, le dimanche 7 octobre. Pendant trois semaines, 50 ans après l’ouverture du Concile Vatican II, l’Eglise va s’efforcer de trouver un nouveau dynamisme face aux défis du monde contemporain, alors que la sécularisation se répand dans les sociétés. Benoît XVI a présidé la première des quatre grandes messes solennelles qui vont marquer la vie de l’Eglise à Rome, jusqu’au 28 octobre. En proclamant deux nouveaux Docteurs de l’Eglise, Hildegarde de Bingen et Jean d’Avila, modèles d’évangélisation, le Pape a voulu donner un signal fort à l’adresse des fidèles du monde entier…Suite

Dossier

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

« L’Eure en Mission… » L’Eure toujours en mission…

La revue Eglise d’Evreux n°9 – octobre 2012

En ce mois d’octobre, mois de prière pour la mission universelle de l’Église, comment ne pas nous rappeler le grand rassemblement de Pentecôte dernier « L’Eure en mission », qui nous a permis d’aller au coeur et aux sources même de notre foi par la célébration et les réflexions autour des trois sacrements de l’initiation chrétienne ?

La mission demeure et est pressante « Allez de toutes les nations faites des disciples. » (Mt 28,19). Cet envoi en mission reste l’essentiel de la mission même de notre Église. En cette année, c’est le thème choisi pour la semaine missionnaire mondiale du 14 au 21 octobre, et c’est aussi le thème des JMJ de Rio l’année prochaine.

Mais comment coopérer et s’engager à cette mission de tout baptisé sans faire le point avec notre foi ? C’est à cela que le pape Benoît XVI nous invite en proclamant l’année 2012/2013 année de la foi pour mieux percevoir et comprendre que la foi chrétienne est « la rencontre avec un événement, avec une personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive » comme il l’écrivait dans sa lettre encyclique Deus Caritas est, en 2005.

Comment vivre sa foi aujourd’hui, sans s’approprier l’héritage du Concile Vatican II qui demeure comme une boussole dans ce souffle de l’Esprit qui nous pousse à vivre en témoin de la foi ?

Comment vivre sa foi sans intégrer le service du frère que Diaconia 2013 ne cesse de nous rappeler ?

L’année de la foi, l’anniversaire du Concile Vatican II et Diaconia 2013 ne peuvent que nous conduire à nous pencher sur des initiatives diverses pour une nouvelle évangélisation dans le respect de chacun.

La lettre pastorale de notre Évêque doit être lue, méditée et mise en oeuvre dans cette perspective, pour que l’Eure demeure toujours en mission, en communion avec toute l’Église universelle d’aller et de faire de toutes les nations des disciples, c’est-à-dire des hommes et des femmes debout grâce à l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ à travers son Église.

Puissent toutes les propositions qui nous sont faites dans le diocèse nous aider tous et chacun à vivre pleinement cette année de la foi, sous l’éclairage du Concile Vatican II pour en témoigner davantage encore auprès de tous les habitants de l’Eure et… partout où le Seigneur nous enverra.

par le Père Alain Mabiala

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Conférences « Année de la Foi » au Centre Bethléem

Première date : Jeudi 18 octobre de 20:30 à 22:00

Travail Préparatoire sur Lumen Gentium

Le livret « L’Eglise – Constitution dogmatique Lumen gentium Vatican II » est à votre disposition auprès de Philippe CLERC au Centre Bethléem aux heures des permanences (Prix : 7 €).

Programme Année de la Foi

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Concile de Vatican II : Anniversaire à Evreux

Nous inaugurerons cette démarche en la Cathédrale d’Evreux ce dimanche 14 octobre avec la participation

de Monseigneur Georges Soubrier.

Pour voir l’actualité

« Redisons avec force et conviction en 2012 que ce Concile est une boussole pour notre temps. Il a réaffirmé le mystère du Christ et de son Eglise : relisons-le ! Il est essentiel que les chrétiens puissent rendre compte de leur foi. »

Programme de la Journée

  • 10h30 : Messe paroissiale à la Cathédrale
  • 15h00 : Rencontre diocésaine dans la Cathédrale
  • 18h00 : Fin
⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Gros plan : le Concile oecuménique Vatican II fête ses 50 ans

Octobre 1962- octobre 2012 : Le Concile œcuménique Vatican II fête ses 50 ans, et c’est un anniversaire que l’Eglise  veut mémorable. Conférences, débats, films, ouvrages, spectacles… cette année, les propositions de relecture du Concile sont légion. Car il s’agit de (re)découvrir un événement que beaucoup de catholiques n’ont pas vécu, qu’ils connaissent peu, voire pas du tout. Or, le Concile Vatican II est un événement crucial et charnière dans l’Histoire de l’Eglise.
C’est LE moment où l’Eglise redéfinit sa relation à la modernité, aux autres religions, au monde. C’est le moment de l’introspection, et du retour aux sources mêmes de la Foi. C’est le moment de l’ouverture et du dialogue.
Radio Vatican vous propose, à son tour, de replonger au cœur du Concile, avec quelques éclairages sur des points incontournables. Le contexte historique dans lequel le Concile s’insère est le premier de ces aspects. Le Concile, qui a lieu au début des années 1960, reste en effet inséparable des mutations culturelles, sociétales et politiques de ces années…Suite

DOSSIER

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Année pastorale 2012/2013 : Pourquoi l’Année de la foi ?

Ouverture de l’Année de la foi, 20e anniversaire du catéchisme de l’Église catholique, XIIIe Synode des évêquespour la nouvelle évangélisation, 50e anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II, … Débutant en octobre 2012, l’année pastorale est riche en célébrations, toutes liées à la même dynamique : s’inscrire dans la Tradition de la transmission de la foi chrétienne « aux femmes et aux hommes de notre temps ». Comme le souligne le pape Benoit XVI dans le Motu Proprio « Porta Fidei » (La porte de la foi).

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami
T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O