Homélie de la messe du troisième dimanche de Pâques du Père Julien PALCOUX

+

3ème Dimanche de Pâques

Frères et sœurs,

Chers enfants,

Chère Peggy,

Nous entendons de beaux textes qui nous parlent de la foi en ce jour où vous allez faire votre profession, de foi, c’est-à-dire, en ce jour où vous allez dire « oui » à votre baptême. J’en retiens trois éléments pour vous.

Tout d’abord, la foi reçue à notre baptême nous permet de reconnaître Jésus Ressuscité dans nos vies. C’est très important dans un monde où l’on conteste l’existence de Dieu ou encore dans un monde compliqué qui ne nous permet pas facilement de trouver Dieu. L’Evangile des pèlerins d’Emmaüs nous redit que Jésus Ressuscité est présent :

  • Dans les évènements de notre vie.

  • Dans l’Ecriture.

  • Dans l’Eucharistie.

(suite…)

Continuer la lecture Homélie de la messe du troisième dimanche de Pâques du Père Julien PALCOUX

Homélie de la messe du deuxième dimanche de Pâques du Père Julien PALCOUX

+

Deuxième Dimanche de Pâques 2017

Premières Communions

Frères et sœurs,

Chers enfants,

Depuis dimanche dernier, nous sommes entrés dans le Temps Pascal, et en ce dimanche, nous clôturons l’octave de Pâques, c’est-à-dire que dans la liturgie, nous sommes toujours dans le Jour de Pâques. L’Evangile que nous venons d’entendre nous rapporte l’apparition de Jésus Ressuscité à ses disciples le dimanche soir, à ses disciples qui ont du mal à croire que c’est bien Lui, Jésus. Et il faut que Jésus leur montre les traces de sa crucifixion pour qu’ils le reconnaissent et qu’ils croient vraiment que c’est bien Lui, Jésus. L’Evangile nous rapporte aussi qu’il y avait un disciple absent, Thomas, qui lui, va refuser de croire ce que les Apôtres lui rapportent. Les Apôtres vont devoir engager leur foi pour croire que Jésus est bien ressuscité et pour le reconnaître. Sans la foi, ils ne peuvent pas croire en la Résurrection ni reconnaître Jésus. (suite…)

Continuer la lecture Homélie de la messe du deuxième dimanche de Pâques du Père Julien PALCOUX

A la lumière de la Parole

Présentation du chapitre premier d’Amoris laetitia, provenant de l’édition annotée de « La joie de l’amour » aux éditions Lessius Fidélité (2016), avec l’aimable autorisation de l’éditeur.

Ce premier chapitre consiste à ouvrir les Écritures en invitant chacun à s’en laisser instruire. Non que, face aux questions anthropologiques et sociétales que nous affrontons, la Bible nous livre des réponses clés en main. Non que s’y formule simplement une norme pour jauger et juger, ou dénoncer des évolutions déconcertantes. L’enjeu de cette référence scripturaire est plutôt de se souvenir de cette vérité heureuse qui permet de fonder sur le roc de la confiance : toutes nos vies conjugales et familiales sont précédées par Dieu, appelées à participer de sa fécondité, accompagnées par sa bienveillance et sa fidélité que nos échecs ne peuvent décourager. Dès le départ de l’histoire humaine, est-il rappelé, Dieu veut partager ses biens à un homme et une femme qu’il crée ensemble « à son image » (10) et auxquels il confie l’intendance de la vie dont s’engendrent nos générations. Telle est la lumière bienfaisante ainsi projetée sur toute la réflexion qui va suivre. Placée en tête de pont, la Parole de Dieu se propose ainsi comme « compagne de voyage » en toutes circonstances (22), mais aussi comme « lumière » dont la maison familiale est appelée à être le chandelier (8). (suite…)

Continuer la lecture A la lumière de la Parole