Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie de la messe du 26ème dimanche du TO du Père Jérôme PAYRE

Homélie 26ème dimanche TO – 28-29 septembre 2019- C
Rentrée des animateurs Katorin et bénédiction des catéchistes

« Mène le bon combat, celui de la foi » (1Tim, 6).
Il y a donc des combats qui ne sont pas bons, qui ne mènent pas à la vie éternelle, à laquelle nous sommes appelés. St Paul soutient la foi de Timothée. Paul appelle l’Esprit Saint sans qui nous ne pourrions rien faire de beau, de grand, de juste : Ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour, de pondération… garde le dépôt de la foi dans toute sa beauté, avec l’aide de l’Esprit Saint qui habite en nous (2Tim 1).

1 – Homme de Dieu, crois !
Le Credo, le symbole de la foi reçu de l’Église depuis le IVème siècle, est le socle de la vie baptismale. Les professions de foi sont nombreuses dans l’Évangile. Pierre et Thomas en donnent quelques exemples : « tu es le Christ, le fils du Dieu vivant », « Mon Seigneur et mon Dieu », « A qui irions-nous, tu as les paroles de la vie éternelle ». Les Mages se prosternent et sont remplis de joie en voyant l’enfant Jésus. Le centurion, qui voit Jésus mourir affirme : « Vraiment, celui-ci est le Fils de Dieu », et le bon larron confesse sa foi au moment de mourir : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume ». Croire c’est affirmer que notre vie ne se comprend pas sans Jésus. Cela doit se voir, s’entendre, que nous appartenons au Seigneur. Il nous faut nous émerveiller d’être devenus enfants de Dieu par la grâce du Saint Esprit. Jésus nous connaît personnellement et a donné sa vie pour toi, pour moi, pour tous ! Il nous a choisis, appelés pour servir en sa présence, pour étendre son règne. Pourquoi nous ? Par amour !
2 – Recherche ! … la justice, la foi, la charité, la persévérance et la douceur « et garde le commandement du Seigneur en demeurant sans tache, irréprochable ». Paul conseille à Timothée de rechercher toutes ces attitudes qui définissent le saint que nous sommes devenus au baptême et que nous redevenons après le sacrement du Pardon.
Recherche, sans oublier que nous sommes cherchés par Jésus. Il est venu nous retrouver, il nous attire à Lui, le Seigneur des Seigneurs, le Roi des Rois. « Le Père t’aime, le Christ est ton sauveur… L’Esprit Saint remplit le coeur du Christ ressuscité et à partir de là, comme une source, il se répand dans ta vie. Et quand tu le reçois, l’Esprit Saint te fait entrer plus avant dans le coeur du Christ, afin de te remplir davantage de son amour, de sa lumière et de sa force » (Christus vivit 130).
3 – Mène le bon combat
Dans Gaudete et exsultate, étudiée avec les catéchistes, un chapitre parle du combat spirituel qui consiste à laisser Dieu nous diriger pour ne pas être menés par nos passions, nos envies, notre égoïsme. « La vie chrétienne est un combat permanent. Il faut de la force et du courage pour résister aux tentations du diable et annoncer l’Évangile. Cette lutte est très belle, car elle nous permet de célébrer chaque fois le Seigneur vainqueur dans notre vie. » (GE158). C’est une lutte contre Satan et non seulement contre des idées, des façons de vivre ou nos propres inclinations (paresse, luxure, envie, jalousie…). « Père, délivre-nous du mal », délivre-nous du malin. C’est un être personnel qui nous harcèle (GE 160).
Pour mener ce bon combat, le pape conseille de prendre les armes de l’Église, que Jésus nous donne (GE 162) : la prière, afin de ne pas entrer en tentation. Elle est joie de vivre avec l’ami fidèle qu’est Jésus, elle est ce souffle nouveau donné par l’Esprit Saint, la prière des saints (notre Mère, les anges fêtés ce dimanche, les martyrs, notre saint patron) ; les sacrements (Confirmation, Eucharistie et Pardon) ; la direction spirituelle ; la vie fraternelle et communautaire ; l’engagement missionnaire ; l’adoration eucharistique ; la lecture quotidienne de la Parole de Dieu. Le 28 août, le Pape tweetait : « Demandons la grâce de ne pas être des chrétiens tièdes, qui vivent de demi-mesures, qui laissent refroidir l’Amour », car là où les saints passent, Dieu passe avec eux !

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O