Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Homélie du 33ème Dimanche Temps Ordinaire du Père Jérôme PAYRE

Homélie 17-18 novembre 2018 – 33ème dimanche TO

« En ces temps-là, Jésus parlait à ses disciples de sa venue… » (Mc 13, 24)
Voilà une bonne nouvelle. Si Jésus semble absent de notre monde, si le monde semble oublier Dieu, le Christ va venir. Jésus n’est pas venu uniquement pour remplir de lumière nos ténèbres ; Jésus ne s’est pas seulement fait notre compagnon de route. Le Fils de Dieu, « unique offrande, a mené pour toujours à leur perfection ceux qu’il sanctifie » (Hb 10, 11-18). Le Christ est venu nous transformer.
1 – Le Christ viendra juger les vivants et les morts
Jésus Christ viendra… C’est une bonne nouvelle. Nous avons besoin de Lui ! Il viendra avec « puissance et grande gloire ». « Il est assis pour toujours à la droite de Dieu… » (Hb). Celui qui est venu dans la faiblesse, à Bethléem, Celui qui se laisse livrer à la mort par Judas et les chefs du peuple, Celui qui a faim, qui pleure devant son ami Lazare qui vient de mourir, c’est le Fils de Dieu. Dieu n’a pas triché avec notre humanité. Il nous a tant aimés qu’il a voulu s’abaisser jusqu’à nous pour nous élever jusqu’à Lui. Si Jésus semble absent, il ne cesse d’intercéder, de prier pour nous. Il attend que ses ennemis soient mis sous ses pieds : le péché, Satan, Père du mensonge
Le Christ viendra dans sa gloire, pour juger, pour illuminer nos vies, nos gestes de charité.
Le jugement est décrit comme un rassemblement, une unification : unification de notre coeur, si souvent dispersé, éparpillé ; unification de nos relations en famille, entre amis, en paroisse… « L’Eglise, enseigne le Concile Vatican II, est, dans le Christ, le signe de l’union avec Dieu et de l’unité du genre humain » (LG 1). Le juge est le Bon Pasteur !
N’ayons pas peur de cette rencontre avec Jésus.
2 – Mes paroles ne passeront pas
Comme un ami qui nous guide, Jésus nous donne le moyen d’attendre sa venue.
Devant ce monde qui bouge, qui s’agite (préparation de Noël), un monde qui se divise et qui s’entretue, où des destructions se produisent… les Paroles de Jésus sont Esprit et Vie, comme St Pierre, nous écoutons Jésus et nous disons : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la Vie » (Jn 6, 89).
Et cette Parole de Vie, cette connaissance du Seigneur, nous est parvenue par la prédication des Apôtres, par la liturgie de l’Eglise et par la vie des saints. Ce sont les authentiques interprètes de l’Evangile (Benoît XVI). Nous avons donc de points d’appui pour connaître Dieu et son Fils Jésus, pour l’aimer, le suivre, et le servir. Puisons à cette source, ne nous laissons pas assécher !
3 – Viens Seigneur Jésus !
Le Christ Jésus règne, ses paroles illuminent notre route, nous répondons, à chaque messe, à ce mystère de la présence et de l’action du Ressuscité : « Viens Seigneur Jésus ! »
Voilà un autre point d’appui, qui nous permet de préparer dans la paix la venue du Seigneur… car le Seigneur viendra juger, rassembler, les vivants et les morts (cf. Credo).
Déjà, le dimanche, dans la foi, nous nous rassemblons autour du Christ.
Nous célébrons sa victoire en écoutant sa Parole, en vivant son dernier repas et son sacrifice d’Amour, en nous approchant de l’autel pour recevoir le Pain de Vie ou la bénédiction d’un Père plein d’Amour.
Oui, « viens Seigneur Jésus » est une prière simple que nous faisons monter pour que vienne le règne de Dieu, pour que sa volonté soit faite et que Dieu soit reconnu comme notre père, le père de tous. Alors, Jésus-Christ sera vraiment notre roi et notre Seigneur.
« Oui, viens Seigneur Jésus, le monde a tant besoin de toi ! »

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Votre mail n'est jamais publié ou partagé ! Les champs marqués * sont requis *

*

*

*

T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O