Homélie de la messe du 15 ème Dimanche du Temps Ordinaire du Père Julien PALCOUX

Messes du 30 janvier au 5 février 2023

Semaine 5

Lundi 30 janvier – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:30

Mardi 31 janvier – S. Jean Bosco, prêtre

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:30
  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage

Mercredi 1 février – de la férie

  • Messe à KORIAN – Rugles à 15:00 (Concernant l’accès pour les non-résidents, les conditions restent les mêmes, pass sanitaire – port du masque – respect des distanciations)

Jeudi 2 février – Présentation du Seigneur au Temple

Vendredi 3 février – S. Blaise, évêque et martyr, Saint Anschaire, évêque.

  • Eglise de la Madeleine de 17:30 à 18:30 – Adoration (premier vendredi du mois)
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30

Samedi 4 février – de la férie

  • Eglise de la Madeleine 9:00 – Laudes, messe, et chapelet de la confrérie de la sainte Vierge (1er samedi du mois)
  • Messe anticipée à l’église Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 5 février – 5ème Dimanche du Temps Ordinaire

  • Rencontre des fiancés, 9:00 – 15:30
  • Eglise de la Madeleine 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres

Messes du 6 au 12 février 2023

Semaine 6

Lundi 6 février – S. Paul Miki et ses compagnons, martyrs

Mardi 7 février – de la férie

  • Session provinciale à Lisieux sur l’organisation des diocèses dans les années à venir.
  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage
  • Centre Bethléem à 20:00 – Groupe de prière du renouveau

Mercredi 8 février – S. Jérôme Émilien, fondateur ; Ste Joséphine Bakhita, vierge

  • Session provinciale à Lisieux sur l’organisation des diocèses dans les années à venir.
  • Centre Bethléem de 16:00 à 17:00 – L’éveil à la foi
  • Centre Bethléem de 20:30 à 21:45 – Enseignement sur Saint Matthieu

Jeudi 9 février – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Vendredi 10 février – Ste Scholastique, vierge

  • Messe chez les soeurs à 8:00

Samedi 11 février – Bienheureuse Vierge Marie de Lourdes

  • Eglise de la Madeleine 9:00 – Laudes et messe
  • Centre Bethléem à 15:30 – Animation Katorin
  • Messe anticipée à l’église de la Madeleine à 18:30

Dimanche 12 février – 6ème Dimanche du Temps Ordinaire

  • Eglise de la Madeleine 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres

Homélie de la messe du 15 ème Dimanche du Temps Ordinaire du Père Julien PALCOUX

+

15ème Dimanche du Temps Ordinaire

 

Frères et Sœurs,

La réponse à la question posée dans l’Evangile : « Que dois-je faire pour avoir part à la vie éternelle ? » est très simple : Aimer. Aimer Dieu et son prochain. La réponse est aussi simple d’apparence qu’elle est difficile à mettre en œuvre. Alors, nous allons regarder quelques aspects liés à la question de l’Amour. Mais, ce qu’il ne faut pas perdre de vue, c’est que la réponse à la question de l’Amour se joue dans l’équilibre, le juste équilibre à trouver entre l’Amour de Dieu et l’Amour des autres. A aimer seulement Dieu, sans se soucier de ceux qui sont dans le besoin à côté de nous, révèle un déséquilibre profond de notre foi et constitue un contre-témoignage. A nous occuper seulement de nos frères et sœurs en difficultés, en mettant Dieu de côté, ou en taisant celui au Nom de qui nous agissons, révèle une immaturité de la foi, préjudiciable à l’évangélisation. On risque alors de ne faire que du social, mais pas l’exercice de la charité demandé par l’Evangile. Tout se joue dans une question d’équilibre.

Arrêtons-nous d’abord sur la première partie de la réponse de Jésus : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit. » Le commencement de tout est d’aimer Dieu. Dieu en premier. Parce que c’est Lui qui est l’Amour, c’est Lui qui est la source de tout amour. On ne peut pas aimer les autres en vérité si notre capacité d’aimer n’est pas enracinée en Dieu. Mais, cet amour de Dieu qui est premier doit être total : il s’agit d’aimer de tout son cœur, de toute son âme, de tout son esprit, de toute sa force. Nous avons ici les quatre dimensions de l’Amour, les quatre dimensions qui font que l’Amour est total : aimer avec son cœur, avec son âme, avec sa force et avec son esprit. Trop souvent, nous réduisons l’amour à sa seule dimension affective. Mais l’affectivité n’est qu’une dimension de l’Amour. Aimer de tout son cœur, c’est aimer avec les sentiments, avec son affectivité ; aimer de toute son âme, c’est aimer spirituellement, avec son âme. Tout amour a aussi une dimension spirituelle. Aimer avec toutes ses forces, c’est aimer physiquement, avec toutes ses énergies, ses puissances ; aimer de tout son esprit, c’est aimer avec son intelligence, avec son psychisme, avec sa mémoire.

Ce matin, nous pouvons déjà nous demander si nous honorons, dans l’Amour que nous portons à Dieu, toutes ces dimensions. Mais, prenons garde à ne pas réduire l’Amour de Dieu à la seule dimension affective ou à du sentimentalisme. Comment nourrissons-nous notre amour de Dieu dans notre intelligence ? Que lisons-nous par exemple pour nourrir notre foi ? Comment nourrissons-nous notre amour de Dieu dans notre âme ? Quelle vie de prière avons-nous ? Dans notre force ? Qu’est-ce que concrètement nous faisons pour Dieu ?

Venons-en maintenant à la deuxième partie de la réponse de Jésus : « et tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

L’Evangile enchaine immédiatement sur une question importante : qui est mon prochain ? Vous connaissez tous la parabole du Bon Samaritain. Qui est mon prochain ? réponse de Jésus : Celui qui se trouve à mes côtés. La proximité dont il est question peut être géographique, physique, affective. On peut distinguer plusieurs cercles de proximité. Le premier, celui qui nous est naturel est celui du sang, de la famille. Dans son prolongement, on peut distinguer un cercle plus large qui est celui d’un peuple qui partage une identité commune, une histoire commune, une langue commune à l’échelle d’une région par exemple, ou d’une nation. Un autre cercle est constitué de ceux qui partagent la même foi et qui, de ce fait, font partie de la même famille. Et puis, de manière encore plus large, on peut voir un autre cercle constitué de tous les hommes qui partagent la même humanité.

Il est intéressant de voir comment Jésus se débrouille dans ces différents cercles. Ce que l’on peut dire, c’est qu’Il ne s’est jamais laissé enfermer dans aucun. Par rapport au cercle familial : « Qui sont ma mère, qui sont mes frères ? » répondra-t-Il à des personnes de sa famille. Jésus ne se laisse pas enfermer dans les liens du sang. Au contraire, Il ouvre le lien familial à toute personne cherchant à faire la volonté de Dieu. Il ne se laissera non plus jamais enfermer dans le cercle de l’Israël identitaire. Il ne cessera jamais de récuser le titre de « Roi des Juifs ». En revanche, Il édifie un cercle nouveau, ouvert à tous, mais constitué de ceux qui le reconnaissent comme Messie, Fils de Dieu.

Frères et sœurs, il nous faut aussi réfléchir sur nos propres cercles de proximité. Comment les honorons-nous ? Tout d’abord par rapport à notre famille. Est-ce que nous ne délaissons pas tel ou tel ? Est-ce que nous ne risquons pas de nous laisser enfermer dans ces cercles ? Et puis, comment honorons-nous ceux de qui nous sommes proches par la foi, parce que nous avons la même, et qui, à quelques heures d’avion de l’Europe, se font tuer, martyriser, parce qu’ils sont chrétiens ? Prenons garde à ne pas nous laisser manipuler par les faiseurs d’opinion, par ceux qui vont nous désigner de qui il faut être proche. N’oublions pas nos frères et sœurs chrétiens qui paient de leur vie le fait de maintenir une présence chrétienne dans des terres qui l’étaient.

Pour terminer, je voudrais m’arrêter sur ce qui peut passer pour un détail dans l’Evangile, mais qui ne l’est pas pour un chrétien. Le Bon Samaritain va prendre soin de l’homme qui a été agressé et verser sur ses plaies de l’huile et du vin. Puis il le conduit dans une auberge. Nous savons que l’huile, le vin ont des vertus curatives. Le Samaritain soigne les blessures de l’homme agressé. Mais, pour un chrétien, l’huile et le vin sont aussi des signes de la grâce des sacrements. L’huile peut représenter à la fois l’onction des malades, comme la grâce de Dieu qui se déverse sur nos blessures ; le vin représente le sacrement de l’Eucharistie. Quant à l’auberge où le blessé va continuer à être soigné, elle est une image de l’Eglise qui prend soin de ses enfants malades et qui les soigne. Ces détails sont importants car ils disent aussi la mission des baptisés qui est de prendre soin de la santé de nos proches, tant sur le plan physique et sur le plan spirituel. Le meilleur médicament à apporter à un blessé de la vie est de lui faire rencontrer le Christ, le Seul et Vrai Médecin, Celui qui soigne toutes les blessures de notre humanité. On touche ici du doigt la différence entre ce que l’on peut appeler l’humanisme, la philanthropie qui consiste à aider et à aimer tout homme, parce qu’il est homme, et la charité qui consiste à apporter à tout homme l’amour que vient de Dieu et que Dieu a pour cette personne à travers l’amour que je lui porte.

Demandons au Seigneur la grâce que les baptisés aient toujours une conscience plus grande et plus profonde de la mission qui est la leur d’être des instruments de la charité et de se faire le prochain de tous ceux que le Seigneur met sur notre route. Amen !

Actualités de la Paroisse - articles récents

Pour les paroisses – La Vidéo du Pape 2 – Février 2023

« Les paroisses ne sont pas des clubs qui donnent une certaine appartenance sociale à quelques privilégiés ». C’est la vision que François a des paroisses et qu’il explique dans la vidéo du mois de février, réalisée et produite par le Réseau Mondial de Prière du Pape. Une vision qui n’est pas nouvelle, mais qui est la même que celle du christianisme depuis ses origines. Le Pape nous dit que les paroisses « doivent redevenir des écoles de service et de générosité, avec leurs portes toujours ouvertes aussi bien à ceux qui sont exclus qu’à ceux qui sont inclus. À tous ». Elles doivent « être des communautés proches, sans bureaucratie, centrées sur les personnes ». Le Pape termine son message en nous demandant d’« être audacieux » afin que les paroisses soient à nouveau ainsi.,,,Suite

Le programme du Pape au Congo et au Soudan du Sud

François se rendra en République démocratique du Congo (RDC) et au Soudan du Sud du 31 janvier au 5 février 2023. La Salle de presse du Saint-Siège a publié ce jeudi le programme de ce voyage apostolique. Le Pape avait reporté ce déplacement tant attendu par les populations locales à cause de ses ennuis de santé. L’étape à Goma a été supprimée.

Lire la suite

Messes du 23 au 29 janvier 2023

Semaine 4

Lundi 23 janvier – de la férie

Mardi 24 janvier – S. François de Sales, évêque et docteur de l’Eglise

  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage

Mercredi 25 janvier – Conversion de st Paul, Apôtre

Jeudi 26 janvier – S. Thimothée et S. Tite, évêques

Vendredi 27 janvier – Ste Angèle Merici, vierge

Samedi 28 janvier – S. Thomas d’Aquin, prêtre et docteur de l’Eglise

  • Messe anticipée à l’église de Bois-Arnault à 18:30

Dimanche 29 janvier – 4ème Dimanche du Temps Ordinaire

  • Eglise de la Madeleine 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres

Messes du 16 au 22 janvier 2023

Semaine 3

Lundi 16 janvier – de la férie

Mardi 17 janvier – S. Antoine, Abbé

  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage

Mercredi 18 janvier – de la férie

  • Centre Bethléem de 15:15 à 16:15 – Rencontre des enfants de Marie

Jeudi 19 janvier – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 12:00
  • Eglise de la Madeleine 15:00 – Chapelet de Montligeon (3ème jeudi du mois)

Vendredi 20 janvier – S. Fabien, pape et martyr ; Saint Sébastien, martyr

  • Messe chez les soeurs à 8:00

Samedi 21 janvier – Ste Agnès, Vierge et martyre

  • Messe anticipée à l’église Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 22 janvier – 3ème Dimanche du Temps Ordinaire

  • Centre Bethléem à 9:30 – Préparation de la 1ère communion
  • Eglise de la Madeleine 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres

Messes du 9 au 15 janvier 2023

Semaine 2

Lundi 9 janvier – Le Baptême du Seigneur

  • Messe à l’église de la Madeleine à 19:00

Mardi 10 janvier – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 10:00
  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage
  • Salle des fêtes de Bourth entre 17:30 et 19:30 – Galette paroissiale

Mercredi 11 janvier – de la férie

  • Messe à l’Ehpad la Vannerie à 15:00 (Concernant l’accès pour les non-résidents, les conditions restent les mêmes, pass sanitaire – port du masque – respect des distanciations)
  • Centre Bethléem de 16:00 à 17:00 – L’éveil à la foi
  • Eglise Saint Germain de Rugles à 16:30 – Chapelet
  • Centre Bethléem à 20:30 – Deuxième soirée de formation sur l’Evangile de saint Matthieu

Jeudi 12 janvier – de la férie

  • Messe chez les soeurs

Vendredi 13 janvier – S. Hilaire, évêque et docteur de l’Eglise

  • Messe à l’église de la Madeleine à 17:30

Samedi 14 janvier – de la férie

  • Eglise de la Madeleine à 9:00 – Laudes et Messe
  • Messe anticipée à l’église Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 15 janvier – 2ème Dimanche du Temps Ordinaire

  • Messe à l’église de Courteilles à 9:00 (messe patronale)
  • Eglise de la Madeleine 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Messes du 2 au 8 janvier 2023

Semaine 1

Lundi 2 janvier – S. Basile le Grand et S. Grégoire de Nazianze, évêques et docteurs de l’Eglise

  • Messe à Nétreville à 18:30 – 150ème anniversaire de la naissance de sainte Thérèse de Lisieux

Mardi 3 janvier – Le Saint Nom de Jésus

  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:45
  • Centre Bethléem à 20:15 – Groupe de prière

Mercredi 4 janvier

  • Messe à l’Ehpad de Rugles à 15:00 (Concernant l’accès pour les non-résidents, les conditions restent les mêmes, pass sanitaire – port du masque – respect des distanciations)

Jeudi 5 janvier

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00

Vendredi 6 janvier

Samedi 7 janvier – S. Raymond de Penyafort, évêque

  • Eglise de la Madeleine à 9:00 – Laudes et Messe
  • Messe anticipée à l’église Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 8 janvier – L’Épiphanie du Seigneur

  • Eglise de la Madeleine 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00