Il y a un an Benoît XVI renonçait à sa charge pontificale. Retour sur cet événement avec Nicolas Diat, auteur de L’homme qui ne voulait pas être pape. Il éclaire le pourquoi de ce geste inédit.

Quel a été le drame du pontificat de Benoît XVI ?

Il se situe dans la bonté d’un homme qui ne sait pas et ne veut pas se défendre. Quelqu’un qui était très lucide face à l’ampleur des défis à relever. Il considérait qu’il n’était pas fait pour cette fonction. Il ne voulait pas être pape. Il a eu cette phrase prophétique lorsqu’il a demandé, à peine élu : « priez pour moi, pour que je ne me dérobe pas par peur devant les loups ». On ne pouvait pas faire plus explicite. Le drame de ce pontificat, c’est un homme d’une bonté et d’une humilité sans pareilles face à des loups qui n’ont pas eu beaucoup de pitié à son égard. Résultat : son pontificat a été un chemin de croix permanent.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.