Paroisse Sainte Marie du Pays de Verneuil » Blog et Site Internet

Category Archives: Eglise catholique

Appel aux catholiques de France et à nos concitoyens

À l’heure où nous écrivons, notre pays n’est pas encore sorti de la crise dite « des gilets jaunes » : crise révélatrice d’un malaise très profond et très ancien, qui engendre une grave défiance envers les responsables politiques.

Il serait à coup sûr très dommageable que cette situation délétère se prolonge. Mais chacun sent, plus ou moins confusément, que la sortie de crise sera difficile car les enjeux sont tout autres que conjoncturels : il en va de notre capacité collective d’espérer et de bâtir l’avenir. Comme nous l’écrivions il y a deux ans, « il faudrait être sourds ou aveugles pour ne pas nous rendre compte de la lassitude, des frustrations, parfois des peurs et même de la colère, intensifiées par les attentats et les agressions, qui habitent une part importante des habitants de notre pays, et qui expriment ainsi des attentes et de profonds désirs de changements. Il faudrait être indifférents et insensibles pour ne pas être touchés par les situations de précarité et d’exclusion que vivent beaucoup sur le territoire national »[1].

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le saviez-vous ? L’Église catholique est composée de 24 Églises autonomes !

Parce qu’il n’y a pas que le rite romain dans l’Église catholique.

L’Église catholique se conçoit comme une grande communion de 24 églises, 1 occidentale et 23 orientales.

La branche occidentale est représentée par la tradition latine de l’Église catholique, apostolique et romaine. Elle est appelée « occidentale » en raison de sa situation géographique à Rome et non pas parce que sa présence est limitée aux pays occidentaux : en effet, le rite romain est présent dans le monde entier et possède des diocèses sur tous les continents, du Portugal au Japon, du Brésil à la Russie, de l’Angola à la Chine, du Canada à la Nouvelle-Zélande.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Et si une page se tournait ?

Voici trois ans que le pape François étonne, bouscule, interroge… Pour la première fois, voici un pape qui n’habite pas les appartements pontificaux, lave les pieds de détenues, n’empêche pas les enfants de jouer pendant ses homélies et demande constamment de prier pour lui. En trois ans que de gestes forts, de paroles éclairantes, de textes prophétiques. Ce comportement, largement inspirée par la théologie du peuple colore ce pontificat d’une façon toute particulière. Et si, pour l’Eglise, une page se tournait ?

Sophie de Villeneuve, rédactrice en chef de Croire

François étonne, bouscule, interroge..

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Face aux migrants, quelle doit être l’attitude des chrétiens ?

La crise des migrants que connaît l’Europe renvoie les chrétiens aux racines bibliques de leur foi et à la construction même de l’Occident. Pour sortir du débat actuel par le haut, la foi et l’annonce leur seront d’une précieuse aide. Regards croisés de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, et du philosophe Rémi Brague.

Dans la Bible, Dieu rappelle à son peuple ses origines nomades et précaires. En quoi cette vérité spirituelle éclaire les catastrophes d’aujourd’hui ?

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Du Symbole des Apôtres au Credo de Nicée-Constantinople

Symbole des Apôtres
Credo de Nicée-Constantinople
Je crois en Dieu, Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant, le Père Tout-Puissant,
Créateur du ciel et de la terre. Créateur du ciel et de la terre
de l’univers visible et invisible.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ
notre Seigneur, le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles
Il est Dieu, né de Dieu,
Lumière, né de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé,
de même nature que le Père,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
Il descendit du ciel ;
qui a été conçu du Saint-Esprit, par l’Esprit Saint,
est né de la Vierge Marie, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S’est fait homme.
a souffert sous Ponce Pilate, Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
et a été enseveli,
est descendu aux enfers.
Le troisième jour est ressuscité des morts, II ressuscita le troisième jour,
conformément aux Ecritures,
est monté aux cieux, et Il monta au ciel;
est assis à la droite de Dieu le Père Il est assis à la droite du Père.
Tout-Puissant,
d’où Il viendra juger les vivants et les morts. Il reviendra dans la gloire,
pour juger les vivants et les morts;
et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint, Je crois en l’Esprit Saint,
qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procède du Père et du Fils;
avec le Père et le Fils,
Il reçoit même adoration et même gloire;
II a parlé par les prophètes.
à la sainte Eglise catholique, Je crois en l’Eglise,
à la communion des saints, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême
à la rémission des péchés, pour le pardon des péchés.
à la résurrection de la chair, J’attends la résurrection des morts,
à la vie éternelle, et la vie du monde à venir.
Amen. Amen.

En savoir +

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Que dit l’Église catholique sur le don d’organes ?

La loi santé, votée mardi en première lecture à l’Assemblée Nationale, a remis sous les feux des projecteurs l’organisation du don d’organes en France. Un amendement prévoit que les familles seront désormais « informées », et non plus « consultées », des prélèvements d’organes sur le corps des proches décédés. L’absence de refus formel vaudra donc consentement tacite. Une modification qui a soulevé des critiques de toutes parts, et à laquelle s’opposent les évêques. Mais quelle est la position de l’Église sur le don d’organes post-mortem ?

« Le magistère de l’Église catholique n’a jamais élevé d’objection de principe aux prélèvements de tissus et d’organes », écrit en 1996 dans une note d’information de la Conférence épiscopale de France le père Patrick Vespieren. De fait, « dès 1956, le Pape Pie XII approuvait le prélèvement et la greffe de cornées au bénéfice d’aveugles ou de personnes menacées de cécité ». Et le Catéchisme de l’Église catholique de s’exprimer ainsi (« Le respect des morts », §2301) : « Le don gratuit d’organes après la mort est légitime et peut être méritoire ».

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

CLIMAT – Les évêques catholiques se mobilisent

Avec les discussions en cours à Lima, les évêques catholiques ont franchi un cap en terme de mobilisation et de conscientisation. Leur déclaration commune donne les grandes lignes de leur réflexion.

Nous, évêques catholiques de tous les continents sommes venus à Lima à l’occasion de la COP 20 pour soutenir les efforts des responsables mondiaux qui travaillent à préparer la signature d’un accord juste sur le climat et légalement contraignant à Paris en 2015.

A la suite de l’option évangélique pour les pauvres, nous travaillons de près avec les communautés vulnérables et les exclus et du coup sommes concernés fortement par la manière dont le problème du changement climatique les touchent. Notre message aux responsables politiques et aux gens de bonne volonté s’enracine dans l’expérience et la souffrance de ces communautés pauvres. L’humanité sur la planète Terre est destinée à vivre dans l’équité, la justice et la dignité, la paix et l’harmonie, dans l’ordtre de la Création. L’humanité est ordonnée à traiter avec respect la Création, qui a une valeur en tant que telle. Nous, évêques catholiques, reconnaissons que l’atmosphère, les forêts tropicales, les océans et les terres agricoles sont des biens communs qui méritent nos soins attentifs.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Immaculée Conception : et si Marie nous parlait ?

Le 8 décembre 1854, le pape Pie IX définit le dogme de l’Immaculée Conception. Un nom que la Vierge elle-même révèle à Bernadette quelques années plus tard. Que nous dirait Marie aujourd’hui ?

Le 8 décembre 1854, le pape Pie IX définit le dogme de l’Immaculée Conception. Le 25 mars 1858, jour de l’Annonciation, Marie apparaît sous ce vocable à Lourdes, quand elle révèle son nom en patois à Bernadette Soubirous: « Que soy era Immaculata Councepciou ». J’imagine ce que la Vierge Marie pourrait nous dire aujourd’hui.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Les trois chantiers de l’Église de France selon Mgr Pontier

La pauvreté, l’écologie et la pastorale familiale sont les grandes priorités de l’Église de France pour l’année à venir.

Pour clore la session d’automne de la Conférence des évêques de France, son président, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, a surtout évoqué, dimanche 9 novembre, trois dossiers dont doivent se saisir les diocèses dans l’année qui vient.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Pourquoi le mariage catholique est-il pour toute la vie ?

Qu’est-ce que dit l’Eglise sur le mariage ? Voici les réponses à neuf des questions les plus fréquentes…

  1. Pourquoi le mariage est-il indissoluble ?  

  2. Quelle différence entre le divorce civil et la séparation de corps dans l’Eglise ? 

  3. Quels sont les motifs légitimes admis par l’Eglise pour se séparer ?   

  4. Quels sont les effets (civils)  de la séparation dans le mariage catholique ?  

  5. Un catholique peut-il demander le divorce civil ?   

  6. Un divorcé peut-il recevoir l’Eucharistie ?  

  7. Une personne divorcée peut-elle se remarier ? 

  8. Un divorcé, non catholique, peut-il se marier religieusement avec une personne catholique ?

  9. Quel soutien spirituel l’Eglise propose-t-elle aux personnes séparées et divorcées ? 

Réponses

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le Pape appelle l’Eglise à bousculer les consciences en annonçant l’Evangile

« Une Eglise qui surprend et qui secoue », c’est ainsi qu’est née l’Eglise lors de la Pentecôte selon le Pape François, grâce à la descente de l’Esprit Saint sur les Apôtres réunis au Cénacle. Le Pape s’adressait aux fidèles réunis place Saint Pierre pour la prière du Regina Cœli ce dimanche midi.

Pour François, « La surprise est un élément fondamental de la Pentecôte ». Après la mort de Jésus, les Apôtres, « orphelins de leur Maître », étaient un groupe « insignifiant, dont on n’attendait plus rien ». Mais la force de Dieu présente dans le vent et les flammes change la donne : les disciples parlent apportent la bonne nouvelle dans toutes les langues. « L’Eglise qui naît à la Pentecôte est une communauté qui provoque de la stupeur car elle annonce un message nouveau (la Résurrection du Christ) avec un langage nouveau, celui universel de l’Amour » a développé François. La peur laisse place au courage, grâce à la liberté apportée par l’Esprit Saint. « Là où arrive l’Esprit de Dieu, tout renaît et se transfigure » pour le Pape.

Annoncer même si cela bouscule les consciences

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

En déclin, l’Église catholique ? Faux !

Un certain discours médiatique s’attache régulièrement à présenter l’Église catholique comme moribonde. Rien de plus inexact à en croire les nouveaux chiffres de l’Annuaire statistique de l’Église. En effet, même si de grandes disparités existent entre la vieille Europe et l’Amérique, il n’y a jamais eu autant de catholiques sur Terre. Ils sont aujourd’hui 1,228 milliard !

14 millions de catholiques en plus dans le monde entre 2011 et 2012 !

« L’Église continue d’attirer toujours plus de fidèles à elle », note Jean-Baptiste Le Roux, s’appuyant sur les derniers chiffres de l’Annuaire statistique de l’Église. Une augmentation de 1,15 % alors que dans le même temps la population mondiale croissait de 1,1 %. Sans surprise, c’est en Amérique que l’on trouve le plus de catholiques (63 % de la population). L’Asie reste, elle, un vaste terrain d’évangélisation avec seulement 3,2 % de ses habitants baptisés.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Peut-on se passer de Dieu ?

Courage, empathie, sensibilité, mais aussi fermeté du propos et des convictions. Depuis un an, le pape François habite sa fonction pontificale avec humilité et détermination. Il réforme, décloisonne, dépoussière, regroupe, assainit… Il veut aussi que l’Église retrouve sa place dans le concert des nations et multiplie les cris d’alarme contre la « mondialisation de l’indifférence ». On ne peut qu’admirer une telle énergie déployée au service non seulement de l’Église mais aussi de tout un peuple chrétien auquel il réapprend avec simplicité à retrouver le désir de Dieu. Cela nous est-il possible ?

La réponse du père jésuite Étienne Grieu >>>>«Peut-on se passer de Dieu ?» 

Sophie de Villeneuve

 

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

2013, une année charnière pour l’Eglise : le bilan du père Lombardi

(RV) Un Pape qui démissionne pour la première fois depuis des siècles ; un jésuite latino-américain élu au siège de Pierre pour la première fois dans l’histoire : c’est une année extraordinaire pour la vie de l’Eglise qui s’achève. Dressant le bilan de cette année 2013, le père Lombardi, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège et de Radio Vatican, estime tout d’abord que le choix prophétique de Benoît XVI continuera à marquer la vie de l’Eglise et qu’il aura un impact certain sur les prochains pontificats.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Pourquoi l’Eglise est-elle catholique ?

Le texte de l’audience générale adressé aux pèlerins francophones :

« Chers frères et sœurs, nous réfléchissons aujourd’hui sur la catholicité de l’Église. L’Église est catholique, parce qu’elle est la maison où la foi tout entière est annoncée et où le salut est offert à tous. Elle est le lieu de l’écoute de la Parole de Dieu et de la rencontre avec le Seigneur à travers les Sacrements. L’Église est catholique, parce qu’elle est universelle, c’est-à-dire présente partout dans le monde, dans chacune de nos paroisses. Elle est envoyée à tout le genre humain, et elle annonce l’Évangile à tout homme et à toute femme. L’Église est catholique, parce qu’elle est la « Maison de l’harmonie » ; elle est comme un grand orchestre où la variété et la diversité de ses membres n’entrent pas en conflit. La particularité de chacun est au contraire valorisée au maximum ; et la variété est transformée en harmonie par l’Esprit Saint, le vrai « Maître », qui est lui-même harmonie. »

Source

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Le pape François consulte son « G8 » pour réformer l’Église

Du mardi 1er au jeudi 3 octobre, le pape réunit le conseil de huit cardinaux institué pour l’« aider dans le gouvernement de l’Église universelle ».

Cette première rencontre devrait lancer des chantiers ouvrant de profonds changements.

Les réformes ne concernent pas seulement la réorganisation de la Curie romaine, mais aussi la manière d’être de l’Église et des questions sensibles pour les laïcs.

Lire la suite

Dossier : Conseil des cardinaux G8

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami

Pape François : l’Eglise est notre maman, aimons-la !

Fête des mères Place Saint Pierre, pour l’audience du 11 septembre, où le pape a rendu hommage à la maternité : celle de l’Eglise, mais aussi celle de Marie et de toutes les mères.

L’Eglise n’est pas une organisation quelconque, mais une Mère : celle des chrétiens, qu’elle enfante et fait grandir dans la foi, et qui doivent l’aimer, malgré ses défauts… Pour expliquer comment l’Eglise est Mère, lors de l’audience du mercredi 11 septembre 2013, le Pape s’est appuyé sur la réalité humaine de la maternité. En ayant souvent recours au mot « mamma » (maman), qui, avec son « m » redoublé au milieu, sonne si joliment dans la langue de Dante, le Pape François a fait fondre bien des  cœurs, sur une place Saint Pierre bien remplie.

Mais qu’on ne se méprenne pas : avec son sens aigu de la pédagogie, au service de la théologie la plus pure, il aura aussi éclairé les intelligences. Et fait grandir l’amour de l’Eglise chez tous les fidèles présents. Un modèle du genre que cette catéchèse, que voici dans son intégralité.

Lire la suite

⇪ en haut ⇪ contact envoyer à un ami
T e x t e s   d u   j o u r
H o r a i r e s   d e s   m e s s e s
I N F O