Homélie du Mercredi des Cendres du Père Jérôme PAYRE

Messes du 8 au 14 mars 2021

Semaine 10

Lundi 8 mars – S. Jean de Dieu

Mardi 9 mars – Ste Françoise Romaine

  • Messe chez les soeurs à 18:00

Mercredi 10 mars – S. Jean De Avila, prêtre et docteur de l’Église

  • Messe à l’église de la Madeleine à 10:30 avec les enfants du catéchisme

Jeudi 11 mars – de la férie

  • Eglise Notre-Dame à 14:00 – Adoration
  • Messe à l’église Notre-Dame à 15:00

Vendredi 12 mars – de la férie

  • Chemin de croix à l’église de la Madeleine à 12:15
  • Chemin de croix à l’église de Chéronvilliers à 15:00
  • Chemin de croix à l’église de Mandres à 17:00
  • Messe chez les soeurs à 18:00 (à confirmer)

Samedi 13 mars – de la férie

  • Messe chez les soeurs à 8:30
  • Rencontre en doyenné sur le parcours saint Taurin, une initiative du diocèse (en matinée, lieu et heure à venir)
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 16:30

Dimanche 14 mars – 4ème Dimanche de Carême

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Messes du 1 au 7 mars 2021

Semaine 9

Lundi 1 mars – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 17:30

Mardi 2 mars – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00

Mercredi 3 mars – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 17:30

Jeudi 4 mars – S. Casimir

  • Eglise Notre-Dame à 14:00 – Adoration
  • Messe à l’église Notre-Dame à 15:00

Vendredi 5 mars – de la férie

  • Chemin de croix à l’église de la Madeleine à 12:15
  • Chemin de croix à l’église des Bottereaux à 15:00
  • Chemin de croix à l’église de Francheville à 17:00
  • Eglise Notre-Dame à 16:30 – Adoration et confession (1er vendredi du mois)
  • Messe à l’église Notre-Dame à 17:30

Samedi 6 mars – de la férie

  • Messe à l’église Notre-Dame à 9:00
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 16:30

Dimanche 7 mars – 3ème Dimanche de Carême

  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration et confession
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Homélie du Mercredi des Cendres du Père Jérôme PAYRE

Homélie Mercredi des Cendres 17 février 2021 B

“Convertissez-vous et croyez à l’Évangile !” (liturgie, cendres, Mc 1, 15)
Ce sont les premiers mots de Jésus en saint Marc. Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile (Mc 1, 15). Chaque année, comme un remède, l’Église nous fait vivre un chemin de conversion avec la procession où nous recevons les Cendres et nous entendons Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. Ainsi, la joie de l’Évangile entre dans nos coeurs, nos vies, notre monde.

1 – Revenez à moi. La procession
Joël nous aide à vivre cette procession. Au nom du Seigneur, il nous appelle à revenir au Seigneur de tout notre coeur. “Revenez à moi !” C’est Dieu qui crie vers nous, vers les hommes, vers les baptisés que nous sommes. Nous lui appartenons et nous nous dispersons, nous égarons, nous nous évadons. Malgré confinements et couvre-feu, nous ne vivons pas toujours au fond de notre coeur, sous le regard du Père, tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.
La procession a un but, nous mettre en route vers Pâques, le coeur de notre foi. Nous célébrons le Christ Jésus, Fils de Dieu Sauveur, mort et ressuscité. Nous marchons dans la certitude de la victoire du Christ. C’est notre foi, notre joie. Nous marchons avec conviction pour répondre au désir de Dieu : “Revenez à moi de tout votre coeur”, car “le chrétien est appelé à revenir à Dieu « de tout son coeur » (Jl 2,12) pour ne pas se contenter d’une vie médiocre, mais grandir dans l’amitié avec le Seigneur. Jésus est l’ami fidèle qui ne nous abandonne jamais, car même lorsque nous péchons, il attend patiemment notre retour à Lui” (François, Message de Carême 2017)
2 – Les Cendres
Les Cendres sont le signe dans la Bible de la pénitence, de la conversion, de l’humilité et aussi de la fragilité de nos vies, car “tu es poussière et tu retourneras en poussière” (Gn 3, 19). Sous les Cendres qui recouvrent nos fronts, il y a le feu de notre vie baptismale. Il y a l’Esprit Saint qui ne demande qu’à nous enflammer. Les cendres sont comme un couvre-feu !
Au lieu de nous plaindre (voilà un bel effort de carême), profitons de ce temps pour revenir au Seigneur, pour le choisir vraiment : Voici le temps favorable, voici le temps du salut (2 Co). “Le Carême est un temps favorable pour nous renouveler dans la rencontre avec le Christ vivant dans sa Parole, dans ses sacrements et dans le prochain (…) Que l’Esprit Saint nous aide à accomplir un vrai chemin de conversion pour redécouvrir le don de la Parole de Dieu, être purifiés du péché qui nous aveugle et servir le Christ présent dans nos frères dans le besoin. ” (idem)
3 – Une parole pour être à la PAJ !
Pour Prier, Faire l’Aumône et Jeûner. Il y a la joie de la conversion, de brûler du feu de l’amour du Sauveur (cf feu pascal), mais il y a aussi urgence à revenir au Seigneur de tout notre coeur. La crise sanitaire, sans être voulue par Dieu, peut nous aider à cette transformation de notre coeur, de notre pensée, de notre vie. Le Carême propose un mode de vie nouveau, renouvelé par la prière, le jeûne et l’aumône.
La prière nous fait entrer dans cette relation filiale et nous libère de toute idolâtrie, l’aumône nous guérit de toute volonté de posséder et nous permet de nous intéresser à l’autre, de “prendre soin” (terme si souvent entendu !) de notre voisin. Le jeûne, lui, nous sauve de l’intempérance et du désir de dominer, de violence. Le jeûne nous réveille, nous rend plus attentifs à Dieu et au prochain, il réveille la volonté d’obéir à Dieu, qui seul rassasie notre faim. (François, Message Carême 2018).
Pendant la procession des Cendres, choisissons ce que nous voulons offrir au Seigneur, pour revenir à lui et demandons à l’Esprit Saint le courage de marcher vers Pâques pour retrouver la joie d’un coeur purifié (Cf. Préface du Carême).

Actualités de la Paroisse - articles récents

En mars, prière du Pape pour le sacrement de réconciliation

L’intention de prière du mois de mars fait ressortir la joie que donne le sacrement de la réconciliation et nous rappelle qu’il s’agit d’une rencontre d’amour et de miséricorde entre Dieu et nous. Le Pape invite ainsi toute l’Église catholique à redécouvrir la force de renouvellement personnel qu’apporte le sacrement de la réconciliation.

Lire la suite

Le pape François attendu en Irak !

Cette visite historique, la première d’un pape sur la terre d’Abraham, est placée sous le signe de l’Espérance pour les chrétiens d’Irak et de la fraternité dans un pays marqué par plusieurs décennies de conflits.

Découvrez les événements retransmis par KTO, les flashs quotidiens de nos envoyés spéciaux sur le vol papal et sur le terrain, les émissions ainsi que les films documentaires qui permettent de mieux comprendre la réalité des chrétiens de la région.

Les horaires officiels du programme du pape François ne sont pas encore publiés. Les étapes suivantes seront retransmises en direct sur KTO :

(suite…)

Intention de prière du Pape pour mars 2021

Intention de prière pour l’évangélisation : le Sacrement de la réconciliation.

Prions pour vivre le sacrement de la réconciliation avec une profondeur renouvelée, afin de goûter l’infinie miséricorde de Dieu.

Prière

Homélie de la messe du 2ème Dimanche de Carême du Père Jérôme PAYRE

Homélie 2ème Dimanche de Carême – 27-28 février 2021 – B

“Dieu n’a pas épargné son propre fils, il l’a livré pour nous ” (Rm 8)
Entre les deux montagnes des lectures, celle où Abraham montre sa foi et le Thabor, où Jésus manifeste sa gloire, il y a la lettre aux Romains de saint Paul : Rm 8, 31-34. Avec ces versets, Paul enseigne la place essentielle de l’Esprit Saint dans la vie chrétienne. C’est l’Esprit Saint qui pousse Jésus 40 jours au désert. La Transfiguration met en oeuvre toute la Trinité : Le Père parle, Jésus est le Verbe ressuscité, la nuée, symbole de l’Esprit saint, les enveloppe.
Le Carême est une invitation à raviver en nous la grâce, le don de l’Esprit Saint.

(suite…)

Rappel : Deux propositions diocésaines de réflexion et de partage.

En cette période de pandémies, les Services et Mouvements diocésains continuent leurs activités !
Même si les rencontres en Visio ne remplacent pas le contact humain, elles nous permettent, cependant
de continuer à garder le lien et poursuivre notre mission.

Voici deux propositions de formation organisées avec des Services ou Mouvements diocésains.
Elles sont prévues en distanciel par Visio Conférence mais également, pour quelques places, en
présentiel à l’Espace Nétreville.

Dans les deux cas, l’inscription est nécessaire.

Le dialogue chrétiens – musulmans dans l’Eure

À travers les relations de voisinage, l’école, le travail, le monde associatif et politique, les chrétiens se trouvent conduits à rencontrer d’autres croyants.
Nous vivons de plus en plus des situations à la fois interculturelles et interreligieuses et nous mesurons que ces relations sont parfois complexes.
C’est pourquoi la proposition du dialogue s’avère nécessaire.
Dans nos communautés chrétiennes, certaines personnes en voient l’importance et l’urgence,d’autres, au contraire, expriment leurs craintes.
A partir de l’éclairage du P.Vincent FEROLDI, Directeur du Service National des Relations avec les Musulmans, de la Conférence des évêques de France, nous expérimenterons la richesse de ce dialogue… 

Rendez-vous le samedi 6 mars de 9h30 à 12h30 (Conférences-Débats) et de 14h00 à 16h30 (Groupes de dialogue) ► Plus d’infos et inscription ici 

Le monde du travail change…Et nous ?

Face au changement d’époque et aux crises que nous traversons, le pape François nous invite à transformer notre manière de faire société.
Il nous encourage, en proposant des repères, à entrer dans l’intelligence de ce changement.
Cest dans cette visée, qu’avec Mgr Jean-Luc BRUNIN, évêque du Havre, nous aborderons la question : Que devient le travail dans le modèle « Habiter la maison commune » ?

Rendez-vous le dimanche 21 mars 14h00 à 17h00 Plus d’infos et inscription ici

Offrande de carême 2021

Don de Carême

Pour le Carême 2021, la paroisse a retenu trois projets :

  • OEuvre d’Orient
  • Soeurs de saint Paul de Chartres
  • CCFD

Homélie du Mercredi des Cendres du Père Jérôme PAYRE

Homélie Mercredi des Cendres 17 février 2021 B

“Convertissez-vous et croyez à l’Évangile !” (liturgie, cendres, Mc 1, 15)
Ce sont les premiers mots de Jésus en saint Marc. Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile (Mc 1, 15). Chaque année, comme un remède, l’Église nous fait vivre un chemin de conversion avec la procession où nous recevons les Cendres et nous entendons Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. Ainsi, la joie de l’Évangile entre dans nos coeurs, nos vies, notre monde.

1 – Revenez à moi. La procession
Joël nous aide à vivre cette procession. Au nom du Seigneur, il nous appelle à revenir au Seigneur de tout notre coeur. “Revenez à moi !” C’est Dieu qui crie vers nous, vers les hommes, vers les baptisés que nous sommes. Nous lui appartenons et nous nous dispersons, nous égarons, nous nous évadons. Malgré confinements et couvre-feu, nous ne vivons pas toujours au fond de notre coeur, sous le regard du Père, tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.
La procession a un but, nous mettre en route vers Pâques, le coeur de notre foi. Nous célébrons le Christ Jésus, Fils de Dieu Sauveur, mort et ressuscité. Nous marchons dans la certitude de la victoire du Christ. C’est notre foi, notre joie. Nous marchons avec conviction pour répondre au désir de Dieu : “Revenez à moi de tout votre coeur”, car “le chrétien est appelé à revenir à Dieu « de tout son coeur » (Jl 2,12) pour ne pas se contenter d’une vie médiocre, mais grandir dans l’amitié avec le Seigneur. Jésus est l’ami fidèle qui ne nous abandonne jamais, car même lorsque nous péchons, il attend patiemment notre retour à Lui” (François, Message de Carême 2017)
2 – Les Cendres
Les Cendres sont le signe dans la Bible de la pénitence, de la conversion, de l’humilité et aussi de la fragilité de nos vies, car “tu es poussière et tu retourneras en poussière” (Gn 3, 19). Sous les Cendres qui recouvrent nos fronts, il y a le feu de notre vie baptismale. Il y a l’Esprit Saint qui ne demande qu’à nous enflammer. Les cendres sont comme un couvre-feu !
Au lieu de nous plaindre (voilà un bel effort de carême), profitons de ce temps pour revenir au Seigneur, pour le choisir vraiment : Voici le temps favorable, voici le temps du salut (2 Co). “Le Carême est un temps favorable pour nous renouveler dans la rencontre avec le Christ vivant dans sa Parole, dans ses sacrements et dans le prochain (…) Que l’Esprit Saint nous aide à accomplir un vrai chemin de conversion pour redécouvrir le don de la Parole de Dieu, être purifiés du péché qui nous aveugle et servir le Christ présent dans nos frères dans le besoin. ” (idem)
3 – Une parole pour être à la PAJ !
Pour Prier, Faire l’Aumône et Jeûner. Il y a la joie de la conversion, de brûler du feu de l’amour du Sauveur (cf feu pascal), mais il y a aussi urgence à revenir au Seigneur de tout notre coeur. La crise sanitaire, sans être voulue par Dieu, peut nous aider à cette transformation de notre coeur, de notre pensée, de notre vie. Le Carême propose un mode de vie nouveau, renouvelé par la prière, le jeûne et l’aumône.
La prière nous fait entrer dans cette relation filiale et nous libère de toute idolâtrie, l’aumône nous guérit de toute volonté de posséder et nous permet de nous intéresser à l’autre, de “prendre soin” (terme si souvent entendu !) de notre voisin. Le jeûne, lui, nous sauve de l’intempérance et du désir de dominer, de violence. Le jeûne nous réveille, nous rend plus attentifs à Dieu et au prochain, il réveille la volonté d’obéir à Dieu, qui seul rassasie notre faim. (François, Message Carême 2018).
Pendant la procession des Cendres, choisissons ce que nous voulons offrir au Seigneur, pour revenir à lui et demandons à l’Esprit Saint le courage de marcher vers Pâques pour retrouver la joie d’un coeur purifié (Cf. Préface du Carême).

Lettre de carême

Chers Frères et Sœurs dans le Christ,

Nous entrons dans le temps du carême. Un temps de conversion et de purification dans notre manière de vivre notre existence baptismale.

Je demande aux curés de diffuser cette lettre de carême, rédigée avec le Service de la solidarité. Elle fait suite à la Lettre pastorale de septembre dernier. Elle vous donne quelques propositions concrètes que vous adapterez aux perspectives pastorales qui sont déjà les vôtres.

Je vous redis ma confiance et ma joie d’être au service du Christ et de nos frères.

+ Christian NOURRICHARD
 Evêque d’Evreux
11 bis rue J. Bart – CS 40165
27001 Evreux cedex 
Tél 02.32.62.82.21
eveque@evreux.catholique.fr