Homélie de la Solennité de la Sainte Trinité du Père Michel DAUBANES

Messes du 14 au 20 juin 2021

Semaine 24

Lundi 14 juin – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 19:30
  • Eglise de la Madeleine de 20:00 à 21:00 – Enseignement sur Saint Paul pour préparer le jubilé des soeurs (325 ans de la congrégation)

Mardi 15 juin – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:30

Mercredi 16 juin – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00 – Pour démarrer le conseil paroissial

Jeudi 17 juin – de la férie

Vendredi 18 juin – de la férie

  • Messe à Korian à 15:00

Samedi 19 juin – S. Romuald

  • Messe patronale à l’église de Pullay à 10:00
  • Abbaye St Nicolas à 15:30 – Animation Katorin
  • Messe anticipée à l’église de la Madeleine à 18:30
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 18:30

Dimanche 20 juin – Dimanche, 12ème Semaine du Temps Ordinaire

  • Messe à la chapelle St Jean à 10:30
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00 – Jubilé des soeurs

Messes du 7 au 13 juin 2021

Semaine 23

Lundi 7 juin – de la férie

Mardi 8 juin – de la férie

Mercredi 9 juin – S. Ephrem, diacre et docteur de l’Église

Jeudi 10 juin – de la férie

Vendredi 11 juin – Sacré-Cœur de Jésus

  • Eglise de la Madeleine à 17:30 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30 – Le Père Jérôme fêtera ce jour sa 26ème année d’Ordination, vous êtes invités pour l’entourer ou à vous unir par la prière et rendre grâce à Dieu pour son ministère et sa mission.

Samedi 12 juin – Le Cœur immaculé de Marie

  • Eglise de la Madeleine à 8:45 – Laudes
  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 18:30

Dimanche 13 juin – Dimanche, 11ème Semaine du Temps Ordinaire

  • Eglise de la Madeleine à 9:30 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Homélie de la Solennité de la Sainte Trinité du Père Michel DAUBANES

Homélie Sainte Trinité 30 mai 2021

Ce matin, j’ai envie de vous raconter une histoire merveilleuse. Je suis sûr que vous aimez les belles histoires ! Peut-être vous rappelez-vous ces belles histoires qui ont bercé votre enfance, ces histoires qui nous faisaient rêver et qui en même temps nous disaient quelque chose de notre humanité, de notre condition humaine. Et bien les textes de la Parole de Dieu de ce dimanche – solennité de la Sainte Trinité, nous disent quelques belles étapes de l’histoire dont je veux vous parler. C’est l’histoire de l’amour de Dieu, de Dieu-Trinité, Père, Fils et Esprit. Je vais donc m’arrêter sur quelques étapes marquantes de cette histoire. Il y en aurait beaucoup, j’en ai retenu cinq, en fait.

1ère étape : la création du monde, au commencement. Nous le savons, plus précisément c’est notre foi : Dieu a créé le ciel et la terre. Et dès cette première page de la Bible, le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux, ce souffle dans lequel les Pères de l’Eglise ont vu l’Esprit Saint. Œuvre de création, de séparation, de distinction, œuvre dont le sommet, le chef d’œuvre si j’ose dire fut la création de l’homme. Dans le second récit de la création, à la deuxième page de la Bible, c’est encore par le souffle de Dieu insufflé dans ses narines que l’homme devint un être vivant. Par ce souffle divin, notre monde s’est constitué, organisé, dans un magnifique ordonnancement. Ce que Dieu a dit s’est fait aussitôt. Le Psaume 33 de cette fête de la Sainte Trinité nous invite à le méditer : Le Seigneur a fait les cieux par sa parole, l’univers, par le souffle de sa bouche. Il parla, et ce qu’il dit exista ; il commanda, et ce qu’il dit survint.

2ème étape : par Moïse, le peuple d’Israël a reçu la Loi, les commandements, les dix paroles du Seigneur. Ainsi, il a pu vivre, progresser, même lentement, dans le désert, après sa sortie d’Egypte, et parvenir ainsi en Terre promise. Cette Loi et ses diverses prescriptions – la Tora, ne lui ont pas été données par l’embêter, mais au contraire pour jouir de la liberté qui venait de lui être donnée. Dans le passage du Deutéronome que constitue notre première lecture, dans la mesure où le peuple a déjà fait preuve d’infidélité aussitôt sorti d’Egypte, Moïse l’exhorte vivement. Il veut le conscientiser. Tel un père qui n’abandonne pas son enfant, surtout lorsqu’il se perd, Moïse exhorte ainsi le peuple : Tu garderas les décrets et les commandements du Seigneur…afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu, tous les jours.

3ème étape que je ne vais pas développer, c’est celle des prophètes. De cet accompagnement patient de ces hommes de Dieu qui passe forcément parfois par des punitions et des coups de colères. Retenons encore ce que nous en dit simplement le Psaume 33 : Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour, pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine.

4ème étape : l’Incarnation, la venue de Jésus sur notre terre. Le Père a envoyé le Fils dans le monde. De surcroit, Il lui a donné tout pouvoir au ciel et sur la terre. Il a terrassé le Mal, Il a vaincu la mort, Il est ressuscité et est retourné au Père, dans sa gloire. Il est en quelque sorte venu prouver, apporter une signature définitive à l’amour miséricordieux du Père envers notre humanité marquée par le péché. Et honneur suprême, chef d’œuvre de sa Création œuvre du salut, Il a donné son pouvoir aux hommes. Il a envoyé en mission les disciples pour poursuivre Son œuvre. Ce sont les dernières paroles qu’Il leur a adressées – Evangile de ce dimanche : Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit.

5ème étape : les disciples ont fait leur travail, nous sommes baptisés, confirmés. (Si certains ne le sont pas encore, il est important de dire que c’est possible à tout âge !). Nous sommes baptisés, nous avons reçu l’Esprit Saint, cette présence divine que Jésus lui-même avait promise, promesse de ne jamais nous laisser tomber, d’être avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Et là, faisons appel à Saint Paul, sa magnifique lettre aux chrétiens de Rome qui est notre deuxième lecture. Il leur dit que puisqu’ils se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ils sont ni plus ni moins fils de Dieu. Tout au bout de l’histoire du christianisme, bien après les romains, à la suite du Fils, nous devenons fils et filles de Dieu le Père. L’Esprit nous donne de reconnaître et de nous tourner vers le Père. A l’image de ce qui se vit dans une famille humaine, nous les enfants de Dieu en devenons les héritiers. Héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, à la condition de partager tout ce qu’il a lui-même vécu sur cette terre, y compris la souffrance. Mais sans épiloguer sur ce sujet, nous savons bien qu’elle fait tôt ou tard partie de notre condition humaine ! Alors, oui, nous sommes bel et bien les enfants de Dieu. A la suite des tout premiers disciples, nous sommes les disciples du 21ème siècle, nous sommes les disciples missionnaires qui ont forcément comme souci premier d’en faire d’autres, et dans le même temps de louer le Seigneur notre Dieu, qui est Père, Fils et Esprit Saint.

Voilà l’histoire merveilleuse que je voulais vous raconter aujourd’hui. J’espère que vous l’aurez compris, c’est la grande histoire des baptisés. C’est celle que nous déployons amplement à la vigile pascale. C’est celle pour laquelle nous rendons grâce en toute eucharistie, et singulièrement celle d’aujourd’hui, en la solennité de la Ste Trinité. Frères et sœurs, c’est notre histoire !

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

Actualités de la Paroisse - articles récents

Découvrir l’Appli La Quête

L’application ” La Quête” qui permet de faire une offrande de chez vous.
C’est une solution, pratique et sécurisée, pour donner à la messe, pour être utilisée pendant une célébration télévisée ou audio de la messe.

C’est une solution, pratique et sécurisée
Pour donner à la messe
Pour être utilisée pendant une célébration télévisée ou audio de la messe,
ou même indépendamment

Comment ça marche ?

Homélie de la Solennité du Saint Sacrement du Père Jérôme PAYRE

Homélie Solennité du Saint Sacrement – 5 et 6 juin 2021

Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri.
Cette phrase évoque la rencontre entre Jésus et un centurion qui veut la guérison de son serviteur.
Nous la prions à chaque messe. Ne pas la réciter, mais la prier ! On s’adresse à Jésus, présent dans la sainte Eucharistie, vivant au Saint Sacrement. Juste avant la communion, nous nous reconnaissons tout petits devant Celui qui nous a achetés si cher par le sang de sa croix. Nous confessons notre foi en la puissance de Jésus Sauveur. Il vient par l’Eucharistie demeurer en nous pour que nous demeurions en lui (Jn 15, 9-17).

(suite…)

Église et bioéthique

Tout ce qui est techniquement possible est-il recevable du point de vue éthique ?  Comment protéger l’Homme en comprenant qu’il n’est pas un bien que l’on transforme ? Quel monde édifions-nous ? Aussi bien pour nous que pour les générations à venir ? Les questions soulevées par la révision des lois de bioéthique sont complexes.

Face à ces enjeux, la Conférence des évêques de France entend contribuer au débat. Elle propose, avec une série de podcast, une réflexion simple qui repose sur les principes fondamentaux de la préservation de la dignité humaine et qui invite chacun, à un discernement personnel et engagé.

Tout ce qui est techniquement possible est-il recevable du point de vue éthique ?  Comment protéger l’Homme en comprenant qu’il n’est pas un bien que l’on transforme ? Quel monde édifions-nous ? Aussi bien pour nous que pour les générations à venir ? Les questions soulevées par la révision des lois de bioéthique sont complexes.

Face à ces enjeux, la Conférence des évêques de France entend contribuer au débat. Elle propose, avec une série de podcast, une réflexion simple qui repose sur les principes fondamentaux de la préservation de la dignité humaine et qui invite chacun, à un discernement personnel et engagé.

Lire la suite

Intention de prière du Pape pour juin 2021

Intention de prière du Pape – La beauté du mariage

Prions pour les jeunes qui se préparent au mariage avec le soutien d’une communauté chrétienne, afin qu’ils grandissent dans l’amour, avec générosité, fidélité et patience.

Prière

Homélie de la Solennité de la Sainte Trinité du Père Michel DAUBANES

Homélie Sainte Trinité 30 mai 2021

Ce matin, j’ai envie de vous raconter une histoire merveilleuse. Je suis sûr que vous aimez les belles histoires ! Peut-être vous rappelez-vous ces belles histoires qui ont bercé votre enfance, ces histoires qui nous faisaient rêver et qui en même temps nous disaient quelque chose de notre humanité, de notre condition humaine. Et bien les textes de la Parole de Dieu de ce dimanche – solennité de la Sainte Trinité, nous disent quelques belles étapes de l’histoire dont je veux vous parler. C’est l’histoire de l’amour de Dieu, de Dieu-Trinité, Père, Fils et Esprit. Je vais donc m’arrêter sur quelques étapes marquantes de cette histoire. Il y en aurait beaucoup, j’en ai retenu cinq, en fait.

1ère étape : la création du monde, au commencement. Nous le savons, plus précisément c’est notre foi : Dieu a créé le ciel et la terre. Et dès cette première page de la Bible, le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux, ce souffle dans lequel les Pères de l’Eglise ont vu l’Esprit Saint. Œuvre de création, de séparation, de distinction, œuvre dont le sommet, le chef d’œuvre si j’ose dire fut la création de l’homme. Dans le second récit de la création, à la deuxième page de la Bible, c’est encore par le souffle de Dieu insufflé dans ses narines que l’homme devint un être vivant. Par ce souffle divin, notre monde s’est constitué, organisé, dans un magnifique ordonnancement. Ce que Dieu a dit s’est fait aussitôt. Le Psaume 33 de cette fête de la Sainte Trinité nous invite à le méditer : Le Seigneur a fait les cieux par sa parole, l’univers, par le souffle de sa bouche. Il parla, et ce qu’il dit exista ; il commanda, et ce qu’il dit survint.

2ème étape : par Moïse, le peuple d’Israël a reçu la Loi, les commandements, les dix paroles du Seigneur. Ainsi, il a pu vivre, progresser, même lentement, dans le désert, après sa sortie d’Egypte, et parvenir ainsi en Terre promise. Cette Loi et ses diverses prescriptions – la Tora, ne lui ont pas été données par l’embêter, mais au contraire pour jouir de la liberté qui venait de lui être donnée. Dans le passage du Deutéronome que constitue notre première lecture, dans la mesure où le peuple a déjà fait preuve d’infidélité aussitôt sorti d’Egypte, Moïse l’exhorte vivement. Il veut le conscientiser. Tel un père qui n’abandonne pas son enfant, surtout lorsqu’il se perd, Moïse exhorte ainsi le peuple : Tu garderas les décrets et les commandements du Seigneur…afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu, tous les jours.

3ème étape que je ne vais pas développer, c’est celle des prophètes. De cet accompagnement patient de ces hommes de Dieu qui passe forcément parfois par des punitions et des coups de colères. Retenons encore ce que nous en dit simplement le Psaume 33 : Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour, pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine.

4ème étape : l’Incarnation, la venue de Jésus sur notre terre. Le Père a envoyé le Fils dans le monde. De surcroit, Il lui a donné tout pouvoir au ciel et sur la terre. Il a terrassé le Mal, Il a vaincu la mort, Il est ressuscité et est retourné au Père, dans sa gloire. Il est en quelque sorte venu prouver, apporter une signature définitive à l’amour miséricordieux du Père envers notre humanité marquée par le péché. Et honneur suprême, chef d’œuvre de sa Création œuvre du salut, Il a donné son pouvoir aux hommes. Il a envoyé en mission les disciples pour poursuivre Son œuvre. Ce sont les dernières paroles qu’Il leur a adressées – Evangile de ce dimanche : Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit.

5ème étape : les disciples ont fait leur travail, nous sommes baptisés, confirmés. (Si certains ne le sont pas encore, il est important de dire que c’est possible à tout âge !). Nous sommes baptisés, nous avons reçu l’Esprit Saint, cette présence divine que Jésus lui-même avait promise, promesse de ne jamais nous laisser tomber, d’être avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Et là, faisons appel à Saint Paul, sa magnifique lettre aux chrétiens de Rome qui est notre deuxième lecture. Il leur dit que puisqu’ils se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ils sont ni plus ni moins fils de Dieu. Tout au bout de l’histoire du christianisme, bien après les romains, à la suite du Fils, nous devenons fils et filles de Dieu le Père. L’Esprit nous donne de reconnaître et de nous tourner vers le Père. A l’image de ce qui se vit dans une famille humaine, nous les enfants de Dieu en devenons les héritiers. Héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, à la condition de partager tout ce qu’il a lui-même vécu sur cette terre, y compris la souffrance. Mais sans épiloguer sur ce sujet, nous savons bien qu’elle fait tôt ou tard partie de notre condition humaine ! Alors, oui, nous sommes bel et bien les enfants de Dieu. A la suite des tout premiers disciples, nous sommes les disciples du 21ème siècle, nous sommes les disciples missionnaires qui ont forcément comme souci premier d’en faire d’autres, et dans le même temps de louer le Seigneur notre Dieu, qui est Père, Fils et Esprit Saint.

Voilà l’histoire merveilleuse que je voulais vous raconter aujourd’hui. J’espère que vous l’aurez compris, c’est la grande histoire des baptisés. C’est celle que nous déployons amplement à la vigile pascale. C’est celle pour laquelle nous rendons grâce en toute eucharistie, et singulièrement celle d’aujourd’hui, en la solennité de la Ste Trinité. Frères et sœurs, c’est notre histoire !

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

Homélie de la Solennité de la Sainte Trinité du Père Jérôme PAYRE

Homélie sainte trinité 29 mai 2021 – Katorin

Au nom du Père, et du Fils et du saint Esprit ! (Mt 28)
Saint Matthieu mentionne les 3 personnes de la Trinité, en parlant du baptême et donc des sacrements. Nous sommes après la résurrection de Jésus, il a convoqué ses disciples en Galilée.
Comme les mages, les disciples se prosternent devant Jésus Ressuscité. C’est le geste de la prière, de l’adoration. Devant Dieu, l’homme est tout petit. Dans les sacrements, Dieu se donne à nous, pour nous conduire vers la sainteté, pour nous transformer progressivement, pour que nous devenions de vrais fils de Dieu. C’est dans la prière et la liturgie que nous vivons dans la Trinité !
Paul l’affirme tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit saint sont fils de Dieu… vous avez reçuun Esprit qui fait de vous des fils et c’est en lui que nous crions Abba, Père ! (Rm 8, 14).

(suite…)

Messes du 31 mai au 6 juin 2021

Semaine 22

Lundi 31 mai – La Visitation de la Vierge Marie

  • Eglise d’Ambenay à 15:00 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30

Mardi 1 juin – S. Justin, martyr

Mercredi 2 juin – S. Marcellin et S. Pierre, martyrs

Jeudi 3 juin – S. Charles Lwanga et ses compagnons, martyrs

Vendredi 4 juin – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30

Samedi 5 juin – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 18:30

Dimanche 6 juin – Solennité du Saint Sacrement

  • Messe à l’église de Bourth à 9:15
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Messes du 24 au 30 mai 2021

Semaine 21

Lundi 24 mai – Bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Église

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de St Victor / Avre à 15:00 – Chapelet
  • Messe à l’église de St Victor / Avre à 16:00

Mardi 25 mai – S. Bède le Vénérable, prêtre et docteur de l’Eglise . S. Grégoire VII, pape . Ste Marie-Madeleine de Pazzi, vierge

  • Messe à l’église de la Madeleine à 19:00

Mercredi 26 mai – S. Philippe Néri, prêtre

  • Messe à l’église de la Madeleine à 10:30

Jeudi 27 mai – S. Augustin de Cantorbéry, prêtre

Vendredi 28 mai – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 19:00

Samedi 29 mai – S. Paul VI, pape

  • Eglise de la Madeleine à 8:45 – Laudes
  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Abbaye St Nicolas à 15:30 – Animation Katorin
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30

Dimanche 30 mai – Solennité de la Trinité

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00 – Messe présidée par le Vicaire général

Messes du 17 au 23 mai 2021

Semaine 20

Lundi 17 mai – de la férie

  • Eglise de Balines à 15:00 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30 suivie des Vêpres

Mardi 18 mai – S. Jean Ier, pape et martyr

  • Eglise des Juignettes à 17:30 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30 suivie des Vêpres

Mercredi 19 mai – de la férie

  • Eglise de la Madeleine à 17:15 – Chapelet
  • Eglise de la Madeleine à 18:00 – Répétition des chants pour la Pentecôte
  • Eglise de la Madeleine de 19:00 à 20:30 – Vêpres, catéchèse sur l’Esprit saint avec homélies du pape François (P. Jérôme)

Jeudi 20 mai – S. Bernardin de Sienne, prêtre

  • Eglise de Bourth à 16:30 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30
  • Eglise de la Madeleine de 19:00 à 20:30 – Groupe de prière et de louange

Vendredi 21 mai – S. Christophe Magallanès, prêtre, et ses compagnons, martyrs

  • Messe à Korian (Le Doyenné-Rugles) à 15:00
  • Eglise de la Madeleine de 18:30 à 20:00 – Vêpres et adoration – confession

Samedi 22 mai – Ste Rita de Cascia, religieuse

  • Eglise de la Madeleine à 8:45 – Laudes et messe du jour
  • Messe de Vigile de Pentecôte à l’église de Rugles à 18:30 avec 2 baptêmes

Dimanche 23 mai – Pentecôte

  • Messe à l’église de Bourth à 9:15
  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00 (profession de foi)

Messes du 10 au 16 mai 2021

Semaine 19

Lundi 10 mai – S. Jean D’Avila, prêtre et docteur de l’Église

  • Eglise de Pullay à 15:00 – Chapelet

Mardi 11 mai – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30

Mercredi 12 mai – S. Nérée et S. Achille, martyrs ; S. Pancrace, martyr

  • Eglise de la Madeleine à 17:15 – Chapelet
  • Eglise Rugles à 17:00 – Procession mariale (Notre Dame de Fatima)
  • Messe anticipée de l’Ascension à l’église de Rugles à 17:30

Jeudi 13 mai – Ascension

  • Messe solennelle à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de Francheville à 16:30 – Chapelet

Vendredi 14 mai – S. Matthias, apôtre

  • Messe à l’église de la Madeleine à 17:30 suivie des Vêpres

Samedi 15 mai – de la férie

  • Eglise de la Madeleine à 8:45 – Laudes
  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 17:30

Dimanche 16 mai – 7ème Dimanche de Pâques

  • Messe à l’église de Chaise-Dieu à 9:15
  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00