19 juin, saint Romuald, abbé,

Classement par Catégories

19 juin, saint Romuald, abbé,

fondateur des Camaldules, une des branches de l’Ordre de Saint Benoît. (907- 1027)

Sergius III étant pape,

Léon VI empereur à Byzance,

Louis IV empereur d’Allemagne

et Charles III le Simple roi de France.

Après une jeunesse insouciante et molle, ce jeune homme plein d’avenir de la noblesse de Ravenne [d’une des plus illustres familles d’Italie], assiste à 20 ans à un duel provoqué par son père, le duc de Ravenne, qui tue son adversaire. Il ne supporte pas de se sentir complice de ce meurtre. Là commence une vie à la fois de pénitence et de solitude. Après une retraite de quarante jours à Ravenne, puis une existence d’ermite dans la lagune de Venise, il accompagne le doge de Venise en France et vit en solitaire près des monastères.

Accueil / culture / racines / 19 juin : Saint Romuald

Toujours insatisfait de sa conversion ou toujours chassé par ceux qui le trouvent trop rigoureux, Romuald passe sa vie en des pérégrinations incessantes.

En 978, avec quelques compagnons, il part pour le monastère de Saint Michel de Cuxa dans les Pyrénées où il vit en ermite une dizaine d’années. Lorsqu’il décide de regagner Ravenne pour des raisons familiales, sa réputation de sainteté est si bien établie que des paysans pyrénéens tentent de l’assassiner pour garder au moins ses reliques. Romuald parcourt alors l’Italie, ramenant nombre d’ermites à une vie régulière en adaptant la Règle de Saint Benoît aux exigences de la vie solitaire. Sa rigueur, effrayante parfois, est à la mesure de sa soif d’absolu toujours plus délirante.

Le pape l’appelle à Rome où il fonde des couvents aux abords de la Ville éternelle. Des miracles font sa renommée et bientôt Romuald devint le chef d’une foule de solitaires ; il réforma et fonda un grand nombre de monastères, et établit enfin l’Ordre des Camaldules.

Vers 1012, troublé dans sa solitude par tous ces visiteurs, et avec le don que lui fait un grand seigneur d’Arezzo, Maldolo, d’un domaine dans les Apennins, il quitte Rome pour la Toscane.

Il fonde un monastère isolé, avec une communauté qu’il désire depuis toujours, composée de cénobites, d’ermites et de reclus. Il donne le nom de Camaldule (champ de Maldule) à son Ordre.

Il faisait tant et de si grands miracles que toute la nature semblait lui être soumise. Cet illustre athlète de la pénitence, malgré ses austérités étonnantes, mourut à l’âge de cent vingt ans, dont quatre-vingt-treize ans dans la vie érémitique. Il mourut en reclus le 19 juin 1027 à Val del Castro, et son corps, retrouvé intact cinq ans plus tard, fut déposé dans l’église du monastère de Fabriano.

Jean XIX étant pape,

Lothaire II empereur d’Allemagne e

t Robert II le Pieux roi de France.

Toute sa vie Dieu éprouva sa vertu par les terribles assauts du démon, qui lui demandait à quoi servaient tant de prières et de pénitences. Les victoires du Saint rendaient son ennemi plus furieux, et plus d’une fois il fut battu et foulé aux pieds par des esprits malins revêtus des formes les plus fantastiques : « Quoi ! disait saint Romuald au démon, en se moquant de lui, tu as été chassé du Ciel et tu viens au désert montrer ta honte ! Va-t’en, bête immonde, vilain serpent ! »

Notre Saint jouit à un haut degré du don des larmes ; il ne pouvait célébrer la Messe sans pleurer, et, pendant son oraison, vaincu par l’émotion et ravi en extase, il s’écriait : « Jésus, mon cher Jésus ! ô doux miel, ineffable désir, délices des Saints, suavité des Anges ! »

Chez les Camaldules, on peut suivre la Règle de saint Benoît, adopter la vie recluse, ou opter pour une harmonisation des deux.

Les camaldules se distinguent visuellement des autres bénédictins en portant un habit blanc (et non noir) et la barbe pleine.

Les psaumes sont le seul chemin pour faire l’expérience d’une prière vraiment profonde.

Ne pleurez pas trop ! Les larmes troublent la vue et peuvent obscurcir l’intelligence.

Ô Jésus, mon bien-aimé, mon doux miel, mon ineffable désir,

douceur des saints, suavité des anges.

Messes du 28 septembre au 4 octobre 2020

Semaine 40

Lundi 28 septembreS. Venceslas, martyr ; S. Laurent Ruiz et ses compagnons, martyrs

Mardi 29 septembre – Saint Michel, Saint Gabriel et Saint Raphaël, Archanges

  • Patronage à partir de 16:00
  • Messe à l’église de Rugles à 18:30

Mercredi 30 septembre – S. Jérôme, prêtre et docteur de l’Eglise

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe à l’église de Bourth à 18:30

Jeudi 1 octobre – Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, vierge

  • Messe à l’église de Rugles à 18:30

Vendredi 2 octobre – Ss Anges Gardiens

  • Messe à l’église Notre-Dame à 18:30Premier vendredi du mois Adoration

Samedi 3 octobre – De la Férie

  • Messe à l’église Notre-Dame à 9:00Confrérie de la Vierge Marie
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 18:30

Dimanche 4 octobre – 27ème dimanche du Temps Ordinaire

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00