5 février, sainte Agathe, vierge et martyre à Catane en Sicile, sous l’empereur Dèce, le 5 février 251

Messes du 25 au 31 janvier 2021

Semaine 4

Lundi 25 janvierConversion de st Paul, Apôtre

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00 – Fête pour les Soeurs de saint Paul de Chartres

Mardi 26 janvier – S. Thimothée et S. Tite, évêques

  • Messe à l’oratoire st Gabriel (centre Bethléem) à 17:00

Mercredi 27 janvier – Ste Angèle Merici, vierge

  • Messe à l’église de la Madeleine à 10:30 avec les enfants du catéchisme

Jeudi 28 janvier – S. Thomas d’Aquin, prêtre et docteur de l’Eglise

  • Messe à l’oratoire st Gabriel (centre Bethléem) à 17:00

Vendredi 29 janvier – de la férie

  • Messe à 15:00 à Korian – le Doyenné.

Samedi 30 janvierde la férie

  • à préciser

Dimanche 31 janvier – 4ème Semaine du Temps Ordinaire

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Messes du 18 au 24 janvier 2021

Semaine 3

Lundi 18 janvierde la férie

  • (retraite des prêtres à l’abbaye de Mondaye)

Mardi 19 janvier – de la férie

  • (retraite des prêtres à l’abbaye de Mondaye)

Mercredi 20 janvier – S. Fabien, pape et martyr. Saint Sébastien, martyr

  • (retraite des prêtres à l’abbaye de Mondaye)

Jeudi 21 janvier – Ste Agnès, Vierge et martyre

  • (retraite des prêtres à l’abbaye de Mondaye)

Vendredi 22 janvier – S. Vincent, diacre et martyr

  • (retraite des prêtres à l’abbaye de Mondaye)

Samedi 23 janvierde la férie

  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 16:30

Dimanche 24 janvier – 3ème Semaine du Temps Ordinaire

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

5 février, sainte Agathe, vierge et martyre à Catane en Sicile, sous l’empereur Dèce, le 5 février 251

Sainte Agathe, vierge et martyre à Catane en Sicile, sous l’empereur Dèce, le 5 février 251.

 

Agathe appartenait à une noble famille de Sicile : elle naquit à Ca­tane. D’une beauté remarquable, elle brillait également par sa chasteté. Le consulaire Quintien, un personnage cruel, voulut l’épouser ; exaspéré par le refus de la jeune fille, il la fit arrêter comme chrétienne, tenta de la pervertir en la livrant à une femme de mauvaise vie, nommée Aphrodise. Tant d’efforts demeu­rant inutiles, il la fit souffleter, renfermer dans un cachot obscur, éten­dre sur le chevalet et ordonna de lui couper les seins.

 

Ce fut alors que la vierge dit au monstre : « Homme cruel, ne te souvient-il plus de ta mère et des seins qui t’ont nourri, pour me mutiler de la sorte ? » Ramenée dans son cachot, Agathe y reçut la visite de l’a­pôtre saint Pierre qui guérit ses blessures. On la reconduisit au tri­bunal où, cette fois, elle fut traînée sur des charbons ardents jusqu’à ce qu’elle expirât. Elle mourut le 5 février 251 en poussant un grand cri de joie ; elle remerciait Dieu de l’appeler à lui et de l’avoir assistée dans son com­bat.

 

Telle est la légende de sainte Agathe.

Une seule chose est sûre : elle garda jusqu’à la mort la pureté qu’elle avait vouée au seul Christ. Elle y gagna sa place dans le canon romain de la Prière Eucharistique avec sainte Lucie, sainte Agnès et sainte Cécile. 

 Le corps d’Agathe fut déposé dans un sarcophage tout neuf, et de nombreux prodiges rendirent célèbre la jeune martyre. Plus d’une fois la ville de Catane fut protégée contre les violentes éruptions de l’Etna. Aussi invoque-t-on cette sainte contre l’incendie, la foudre, les tempê­tes. On la prie aussi pour guérir les maux de seins à cause du supplice qu’elle eut à subir.

 

Les artistes l’ont souvent représentée portant ses seins sur un plateau.

Actualités de la Paroisse - articles récents

Tout est lié, cinquième numéro

Découvrez le cinquième numéro de « Tout est lié », le webzine de la Conférence des évêques de France consacré à l’écologie intégrale et la vie religieuse, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Vie Consacrée.
Le magazine s’enrichira en permanence de ce qui se vit partout dans l’Église et dans la société, à travers quatre rubriques, reprenant les grands axes de Laudato Si’ : constater, enraciner, comprendre et agir.
L’écologie intégrale est un chemin pour « faire Église » : ce magazine en est le reflet.

Lire la suite

Annonces

Vendredi 15 janvier,
Fête de saint Rémi

Chers paroissiens,
Nous voici une nouvelle fois bousculés dans nos habitudes… même si plusieurs d’entre nous arrivent avec courage à s’adapter à ces annonces du gouvernement et aux restrictions pour combattre ce virus et ses variants !
L’annonce d’un couvre-feu à 18 h impacte surtout la messe anticipée du samedi soir à Rugles.
Nous la proposons pour les 2 samedis à venir (16 et 23 janvier) à 16 h 30.
Qui sait, certains pourront peut-être plus facilement sortir qu’à 18 h 30, les journées commencent à rallonger.
Cela a aussi une incidence sur les messes en semaine.
Etant en retraite sacerdotale à l’abbaye de Juaye-Mondaye cette semaine, je vous porte dans ma prière. La semaine suivante, du 25 au 30 janvier, je célèbrerai en journée, en donnant priorité aux soeurs de saint Paul de Chartres.
Samedi 23 janvier : 16 h 30 messe anticipée du dimanche à Rugles
Dimanche 24 janvier : 11 h messe à la Madeleine
Lundi 25 janvier, fête de la conversion de saint Paul (fête pour les Soeurs de saint Paul de Chartres), messe à 11 h à l’église de la Madeleine
Mardi 26 janvier : 17 h oratoire saint Gabriel (centre Bethléem)
Mercredi 27 janvier, messe à 10 h 30 avec les enfants du catéchisme à Verneuil
Jeudi 28 janvier : 17 h oratoire saint Gabriel (centre Bethléem)
Vendredi 29 janvier, messe à 15 h à Korian – le Doyenné.
Samedi 30 janvier : à préciser
Dimanche 31 janvier : messe à 11 h à la Madeleine (profitons pour venir prier avec les fiancés qui se préparent au mariage et les jeunes qui démarrent leur formation pour la première communion et la profession de foi).
Le rythme de la paroisse semble ralenti, comme beaucoup d’activités dans notre pays.
Sachons profiter des temps possibles et proposés, sans nous lamenter sur un passé dépassé et sur ce que nous aurions pu vivre… l’aujourd’hui du Seigneur est riche !
Saint Joseph, que notre pape nous propose de découvrir ou redécouvrir, a connu, lui aussi, des changements de direction dans ses projets.
Que le Seigneur vous garde dans sa paix et vous donne la joie de prier comme Lui : Père, que tous soient un ! (Jn 17).
Père Jérôme, votre curé

Consignes sanitaires

Rappel des gestes barrières lors des cérémonies dans les églises

– Port du masque par les fidèles,

– Distribution effective à l’entrée des églises de gel hydro-alcoolique,

– Placement des fidèles avec 2 chaises vides entre elles (sauf pour les familles) et 1 rang neutralisé entre 2 rangées de chaises/bancs utilisés

– Eviter les regroupements à la sortie de messe sur le parvis

Les normes gouvernementales n’imposent aucune limite en nombre de personnes.

Révision de la loi bioéthique : invitation à 4 vendredis de jeûn et de prière

Cette démarche spirituelle pourra se vivre chacun chez soi, seul ou en famille, ou, si les normes sanitaires le permettent, en communauté.

Le projet de loi relatif à la bioéthique sera débattu en seconde lecture au Sénat en ce début d’année 2021. Les enjeux en sont capitaux pour notre pays.

Au-delà de cette loi, le Groupe bioéthique de la Conférence des Évêques de France invite à quatre journées de prière et de jeûne, les vendredis 15, 22, 29 janvier et 5 février.

Lire la suite

Une année 2021 plus riche que la simple trame des évènements de notre vie

Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Président de la Conférence des évêques de France, formule le vœu qu’en 2021 nous prenions soin de Dieu dans nos vies : de Dieu en lui-même, de Dieu en nous-mêmes, de Dieu en les autres.
Nous serons alors de ceux qui montrent que la vie humaine est plus riche que la simple trame des évènements heureux ou malheureux qui la composent, de ceux qui veillent à nourrir leur vie spirituelle pour ne pas redevenir prisonniers du rythme frénétique de nos vies contemporaines.
Bonne et sainte année à tous !