13 décembre – Sainte Lucie, vierge et martyre à Syracuse, 1ers siècles (P, O, T)

13 décembre – Sainte Lucie, vierge et martyre à Syracuse, 1ers siècles (P, O, T)

– Sainte Lucie, vierge et martyre à Syracuse, 1ers siècles (P, O, T)

Lucie est une vierge martyre de Syracuse, qui dut périr dans les années sanglantes de la persécution de Dioclétien (304). Les Siciliens ont porté à travers le monde le culte de la sainte au nom de lumière.

La popularité dont jouit sainte Lucie dans l’Eglise date des premiers siècles : dès le quatrième siècle on trouve des preuves du culte fervent qui lui était rendu, auxquelles s’ajoutent les inscriptions de son nom au Canon de la messe et dans les Litanies des Saints. Cette popularité s’est perpétuée jusqu’à nos jours et dans tous les pays chrétiens.

Luce, ou Lucie, naquit à Syracuse, en Sicile, vers la fin du troisième siècle, d’une famille noble et riche. Privée de bonne heure de son père, elle fut élevée par sa mère Eutychie dans les sentiments de la plus grande piété, et fiancée par elle à un jeune homme encore payen. Mais la jeune fille nourrissait dans son âme le désir d’autres noces. Sur ces entrefaites il arriva que sa mère fut atteinte d’un flux de sang qui la tourmentai quatre années durant. Lucie lui proposa un pèlerinage au tombeau dei sainte Agathe pour y demander sa guérison. La malade y consentit. Dès qu’elles furent arrivées à Catane, elles se rendirent au tombeau de la Sainte, y firent leur prière, et leur confiance fut récompensée : Eutychie fut guérie.

Le profond sentiment de’ reconnaissance éprouvé à la suite de cette faveur enhardit Lucie: elle avoua alors à sa mère sa volonté bien arrêtée de garder la virginité, lui demanda et obtint la rupture de ses fiançailles. Elle sollicita de plus que dès maintenant les biens représentant sa dot fus­sent vendus, et le produit distribué aux pauvres. Il fut ainsi fait.

Lorsque le fiancé apprit ce qui venait de se passer, il en fut extrê­mement irrité, et résolut de se venger de l’affront et de la déception reçus, en dénonçant Lucie comme chrétienne. C’était précisément au mo­ment où sévissait la cruelle persécution de Dioclétien. Le gouverneur fit donc comparaître Lucie à son tribunal, et essaya par promesses et menaces de l’amener à adorer les idoles. Tous ses efforts n’aboutirent qu’à provoquer une ardente profession de foi chrétienne. « Cessabunt verba, cum ventum erit ad verbera ! Les paroles cesseront quand on en viendra aux coups », dit alors le juge. Et comme Lucie avait cité le mot de l’évangile : « C’est l’Esprit-Saint qui parlera en vous », il lui posa cette question :

  • Est-ce que tu portes en toi le Saint-Esprit ?

– Tous ceux qui vivent dans la chasteté et la piété sont le temple du Saint-Esprit.

  • Je te ferai conduire dans un mauvais lieu, afin que le Saint-Esprit t’abandonne.

  • Si je suis déshonorée malgré moi, cette violence dou­blera le prix et le mérite de ma virginité.

Le juge commanda, en effet, de faire conduire cette innocente victime dans un lieu infâme ; mais, au témoignage des Actes du martyre, grâce à une intervention divine, la jeune fille se trouva si lourde, qu’au­cun effort ne fut capable de la détacher du sol. Enragé de dépit, tou­jours suivant les Actes, le juge la fit entourer d’un bûcher de bois rési­neux, arrosé de poix fondue et d’huile bouillante. Le bûcher flamba, sans causer aucun mal à la Sainte. De guerre lasse le tyran ordonna de lui traverser la gorge d’un glaive. C’est ainsi que Lucie termina sa passion en prophétisant à l’Eglise la tranquillité dont elle jouit l’année suivante, à la mort de Dioclétien et de Maximin.

* * *

– Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu ? (Saint Paul.)

– L’âme pure est une belle rose, et les Trois Personnes divines descendent du ciel pour en respirer le parfum … Le Saint-Esprit repose dans les âmes pures comme la colombe dans son nid. Il couve les bons désirs dans une âme pure comme la colombe couve ses petits. (Le Curé d’Ars.)

Voir aussi :  13 décembre – Ste Odile, patronne de l’Alsace, † 13 décembre 722

Actualités de la Paroisse - articles récents

Annonces

Chers paroissiens

Dans l’attente des nouvelles mesures gouvernementales et épiscopales, voici quelques soutiens de notre prière !

Père Jérôme PAYRE

Semaine du 22 au 28 novembre
Afin de rester unis dans la prière, la messe est célébrée cette semaine à 18 h 30, sauf jeudi à 10 heures.

Chapelet
15 h à la Madeleine
Mercredi 25 novembre
Samedi 28 novembre

Pour laisser le Christ régner sur nous
et préparer le temps de l’Avent

Adoration du saint Sacrement et
permanence pour le sacrement du
pardon et les Confessions
14 h église Notre Dame
Mardi 24 novembre
‘ Jeudi 26 novembre
‘ Vendredi 27 novembre

Dans l’attente des orientations du gouvernement et de nos évêques…

Homélie de la Solennité du Christ Roi de l’Univers du Père Jérôme PAYRE

Homélie Solennité du Christ Roi – 22 Novembre 2020

Venez les bénis de mon Père. Recevez en héritage le royaume préparé pour vous (Mt 25)
C’est l’ultime enseignement de Jésus, avant d’entrer dans la Passion et de vivre la Résurrection.
Au début de son ministère, Jésus, dans les Béatitudes, avait proclamé heureux ceux qui voulaient le suivre, le recevoir et l’imiter, Lui, le pauvre, le doux, l’affamé, le miséricordieux, le coeur pur, le persécuté ! Dans cet enseignement, Notre Seigneur juge, rassemble, lance un appel : “Venez !”

(suite…)

Messe en direct de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l’Univers

En raison du coronavirus Covid-19 et du reconfinement, la messe de ce dimanche est célébrée en direct depuis la cathédrale par Mgr Nourrichard, notre Évêque.

Les Services de la Communication et de la PLS poursuivent leurs efforts pour alimenter notre vie de prière. Grand merci à Mme Jacotte Faivre du Paigre et au P. Jérôme Payre pour leurs contributions, sans oublier l’équipe technique de la Cathédrale pour la diffusion de la messe dimanche !

Vous trouverez donc ci-joint, pour cette 4ème semaine de confinement (en priant pour que ce soit la dernière !), la proposition de célébration pour la fête du Christ Roi de l’Univers. Par ailleurs, je vous rappelle le lien pour participer à la célébration eucharistique à la Cathédrale d’Evreux : https://evreux.catholique.fr/agenda/fetes-et-celebrations/messe-en-direct-du-Christ-Roi

D’autre part, comme pour les semaines précédentes, différentes propositions nous sont faites par le P. Jérôme Payre. Pour ne pas encombrer nos boites mails, vous les trouverez directement sur le site internet diocésain, par le lien suivant : https://evreux.catholique.fr/actualites/Covid-19-et-diocese/prier-pendant-ce-temps-de-retraite-forcee Il s’agit :

  • d’un message du P. Jérôme Payre intitulé « SDPLS 18 novembre »,
  • d’une méditation de la Parole de Dieu du Christ Roi effectuée par les Sœurs Passionnistes de Croisy,
  • d’une proposition de prière d’adoration ainsi que des Complies de ce jeudi soir,
  • d’une invitation du Pape François à participer à l’adoration eucharistique mondiale du samedi 21 novembre
  • d’une lectio divina pour le Christ Roi.

Restons unis dans la prière et l’attention fraternelle. Et bonne fête du Christ Roi de l’Univers !

P. Michel DAUBANES
Vicaire Général

« Opération fromages de Noël 2020″

L’Association Notre-Dame d’Évreux vous propose à nouveau cette année, le délicieux Comté fruité d’été, affinage 15/ 18 mois, de fabrication artisanale dans un des plus hauts villages du Jura, par paquets de 500 g ou de 1 kg, ( 24,50 € le kg), que vous pourrez partager en famille ou entre amis au moment des fêtes de Noël et de fin d’année. Qualité assurée par le producteur.

Cette vente participera au financement de personnes âgées, malades, handicapées ainsi qu’à de jeunes collégiens, lycéens et étudiants qui se mettront à leur service au prochain pèlerinage diocésain à Lourdes, du mardi 20 Juillet au lundi 26 Juillet 2021.

De nouveaux protocoles d’accueil tenant compte du contexte sanitaire sont en cours d’élaboration.

La crise sanitaire implique aussi d’assurer de notre soutien, les lieux d’hébergement « Marie Saint Frai » qui accueillent les Personnes malades ou handicapées à Lourdes.

Nous comptons sur votre aide et votre solidarité sans lesquelles rien n’est possible.

N’hésitez-pas à faire profiter vos familles, voisins, proches, collègues et amis de cette belle action solidaire.

Nous proposons des morceaux d’environ 500 g ou 1 kg qui seront facturés au poids, sur la base de 24,50 euros/kg

Règlement à réception, par chèque à l’ordre de HNDE. Ne pas les rédiger avant la livraison. De coupe artisanale, les morceaux ne font pas exactement 500 g ou 1kg.

Date limite de commande : 06/12/2020 midi – Date de livraison : à partir du 20.12.2020

(suite…)

Propositions pour la semaine

Chers paroissiens,

Cela n’exclût pas les initiatives que vous pouvez prendre, j’en ai des échos et je me réjouis !

Père Jérôme PAYRE

Chapelet
15 h à l’église de la Madeleine
Mercredi 18 novembre

Adoration du saint Sacrement et confession
15 h église notre Dame
Jeudi 19 novembre
Vendredi 20 novembre


9 h 30 : église notre Dame
Samedi 21 novembre, présentation de Notre Dame au Temple

Suite à la rencontre avec le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur du 16 novembre 2020

Ce lundi 16 novembre 2020, Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France (CEF) et le Père Hugues de Woillemont, Secrétaire général de la CEF ont rencontré, avec les autres représentants des cultes, le Premier Ministre Monsieur Jean Castex et Monsieur Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur, afin d’étudier les éventuelles évolutions des modalités d’exercice du culte dans le contexte sanitaire présent.
Cette concertation s’inscrivait dans le calendrier rappelé par le Conseil d’État dans sa décision rendue le 7 novembre 2020.

Le Premier Ministre a fermement redit que les conditions sanitaires ne permettaient pas aujourd’hui une reprise des célébrations publiques. Il a chargé le ministre de l’Intérieur de préparer sans tarder, en lien avec les représentants des cultes, les protocoles nécessaires à une reprise maîtrisée à partir du 1er décembre selon ce que les conditions sanitaires permettraient.

(suite…)

Homélie de la messe du 33ème dimanche du Temps Ordinaire du Père Jérôme PAYRE

Homélie 33ème Dimanche – A – 15 Novembre 2020

“Entre dans la joie de ton Seigneur” (Mt 25, 13)
Jésus nous appelle à la joie (cf. Toussaint : “Heureux…” (Mt 5). La joie promise aux pauvres, doux, aux miséricordieux, coeurs purs, artisans de paix, persécutés est la joie qui habite le coeur de Dieu, joie qui est le fruit de l’Esprit Saint (Ga 5). La joie de Dieu habite l’Évangile (Lc 15 ;2 ; 19 ;24 ; Mt 2…). La joie de Dieu nous déborde, nous enveloppe, nous envahit.

(suite…)

État de la pauvreté en France

Dans son rapport 2020 sur l'”État de la pauvreté en France”, le Secours Catholique analyse en détail le budget des foyers les plus modestes et pointe les arbitrages impossibles auxquels ils doivent faire face. L’alerte est donnée sur la dégradation du niveau de vie des ménages en situation de précarité, de plus en plus de ménages ne percevant même aucune ressource.

https://bit.ly/32D5vMe

Quête annuelle pour le Secours catholiquehttps://bit.ly/3kuNea5

Mgr Aupetit aux étudiants : quand humour et courage sont présents !

Chers paroissiens,
Mardi dernier, nous avons pu lire et méditer les textes de la parole de Dieu, que l’Eglise nous donne, comme une mère.

Des étudiants confinés dans la paroisse m’ont fait suivre ce lien, l’homélie de Mgr Aupetit, archevêque de Paris, sur ces textes (https://youtu.be/PLjQILPs2UI)Je vous invite à relire les textes et à écouter son homélie. Il nous invite à prendre de la hauteur sur les événements actuels et à nous enraciner dans l’unique Sauveur.

Saint Dimanche.

Père Jérôme PAYRE