« Le chrétien ne doit pas avoir peur d’aller à “contre-courant” pour vivre sa foi, en résistant à la tentation de s’”uniformiser”». C’est ce qu’a dit le Pape lors de l’Audience générale du mercredi matin, 23 janvier, en proposant le témoignage d’Abraham au début d’un nouveau cycle de réflexions consacrées au « Credo ».

Aux fidèles réunis dans la Salle Paul VI, le Souverain Pontife a présenté le patriarche comme « la première grande figure de référence pour parler de foi ». A lui Dieu « demande de partir en abandonnant sa terre ». Et à ce propos, Benoît XVI s’est demandé: « Comment aurions-nous répondu, nous, à une semblable invitation? ». Il s’agit, en effet, d’un « départ à l’aveugle », a-t-il expliqué: d’une « route qui demande une obéissance et une confiance radicales, auxquelles seule la foi permet d’accéder ».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.