Homélie de la Solennité de l’Assomption de la Sainte Vierge du Père Julien PALCOUX

Messes du 29 mai au 4 juin 2023

Semaine 22

Lundi 29 mai – Bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Église

  • Pèlerinage des enfants de Marie à Lisieux

Mardi 30 mai – de la férie

  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage

Mercredi 31 mai – Bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Église

  • Réunion de l’EAP à 18:00 avec Père Élie et Père Charles-Hector de Souancé 

Jeudi 1 juin – S. Justin, martyr

Vendredi 2 juin – S. Marcellin et S. Pierre, martyrs

  • Messe à Korian Rugles à 15:00
  • Centre Bethléem à 17:30 – Rencontre de l’aumônerie pour les 6ème
  • Eglise de la Madeleine de 18:15 à 19:15 – Adoration

Samedi 3 juin – S. Charles Lwanga et ses compagnons, martyrs

  • Eglise de la Madeleine à 10:00 – Chapelet de la confrérie de la sainte Vierge
  • Centre Bethléem à 10:00 – Rencontre de l’aumônerie (pour les 5ème ,4ème , 3ème )
  • Messe anticipée à l’église de Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 4 juin – Sainte Trinité

  • Eglise de la Madeleine à 9:30 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00 – La première Communion
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres et chapelet

Messes du 22 au 28 mai 2023

Semaine 21

Lundi 22 mai – Ste Rita de Cascia, religieuse

Mardi 23 mai – de la férie

  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage
  • Eglise de la Madeleine de 18:00 à 19:30 – Confession

Mercredi 24 mai – Vierge Marie secours des chrétiens

75 ans de notre évêque Mgr Christian Nourrichard

Jeudi 25 mai – Sts Mauxe et Vénérand

Vendredi 26 mai – S. Philippe Néri, prêtre

  • Eglise Saint Germain de Rugles à 9:00 – Chapelet médité
  • Messe à l’église de la Madeleine à 15:00
  • Centre Bethléem à 17:30 – Rencontre de l’aumônerie pour les 6ème

Samedi 27 mai – S. Augustin de Cantorbéry, prêtre

  • Eglise de la Madeleine à 10:00 – Répétition pour les enfants de 1ère Communion
  • Messe anticipée à l’église de Bois-Arnault à 18:30

Dimanche 28 mai – Pentecôte

  • Eglise de la Madeleine à 9:30 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00 – La première Communion
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres et chapelet

Homélie de la Solennité de l’Assomption de la Sainte Vierge du Père Julien PALCOUX

Assomption de la Sainte Vierge Marie

Mercredi 15 Août 2018

Eglise Notre-Dame

+

Frères et sœurs,

En cette belle solennité de l’Assomption, l’Eglise contemple la beauté particulière de la Vierge Marie en même temps qu’elle accomplit la mission que Jésus lui a confiée au pied de la croix, lorsqu’Il disait à son disciple bien-aimé : « Mon fils, voici ta Mère ». Lorsque Jésus prononçait ces paroles, Il confiait sa Mère à l’Eglise pour que l’Eglise la prie, la vénère et l’honore comme il faut ; et c’est ce que nous faisons en cette belle fête.

Je voudrais vous proposer de contempler aujourd’hui 3 visages de Notre-Dame. Nous pouvons admirer Marie, dans la gloire du Ciel; nous pouvons admirer Marie, femme de Dieu ; nous pouvons admirer Marie, Mère qui combat pour protéger ses enfants.

L’Assomption de la Sainte Vierge nous donne à voir en Marie l’image de la création réconciliée, telle que Dieu l’avait créée. La femme dans l’Apocalypse a « le soleil pour manteau, la lune sous les pieds et sur la tête une couronne de 12 étoiles. » Cette femme est unie à la Création, et particulièrement à tous les astres de lumière : le soleil, la lune, les étoiles. Cette femme, image de la Vierge Marie, est en communion parfaite avec la création. Nous retrouvons ici l’unité originelle parfaite voulue et mise par Dieu au seuil de la Création, avant que le péché ne fasse son apparition. Si Marie a une telle unité, une telle communion avec la Création, c’est parce que le péché n’a jamais eu aucune prise sur elle. Par la grâce de l’Immaculée Conception, la Vierge Marie est préservée de tout péché : du péché originel et de tout péché actuel. Sa liberté n’a pas été abîmée par le péché : elle n’est qu’ouverture à Dieu, que « oui » à Dieu. Préservée du péché, Marie l’est également des conséquences du péché et particulièrement de la mort. Avant le péché, la mort n’existe pas. Ce que nous redit la fête de l’Assomption, c’est que l’absence de péché conduit à la Vie. Et Marie en est non seulement le signe mais aussi la preuve, la réalité. La fête de l’Assomption est une réponse et une conséquence à la fête de l’Immaculée Conception : c’est parce que la Sainte Vierge n’est pas marquée du péché originel, qu’elle n’est pas marquée par la mort ! C’est la raison pour laquelle elle entre « corps et âme au Ciel » comme le dit la proclamation dogmatique.

Préservée de tout péché, Marie a une intercession extrêmement puissante pour nous. Préservée de tout péché, Marie vit une communion parfaite avec la création qu’elle ne craint pas, qu’elle ne subit pas, mais qu’elle gouverne. Souvenez-vous du grand miracle annoncé lors des apparitions de Fatima ! Le soleil tournait, dansait dans le Ciel. Ainsi, en contemplant Marie, image de l’humanité telle que Dieu la voulait, nous reprenons courage. Dans nos combats contre notre propre péché qui parfois peut nous faire désespérer, nous voyons en Marie l’aide victorieuse que Dieu nous donne; bien plus, nous voyons en Marie une sœur, une Mère qui vient nous aider à rejeter le péché, à nous convertir, et à retrouver le sens d’une unité et communion profonde avec la Création et avec Dieu.

La deuxième image que nous pouvons contempler est celle de Marie, femme de Dieu. Marie est toute entière dans le projet de Dieu, dans celui de la Trinité. Elle dit « oui » au Père en accueillant l’Esprit-Saint pour donner le Fils ! Marie est au cœur de la Trinité : oui au Père, oui au Fils et oui à l’Esprit-Saint ! Elle est tout en Dieu et Dieu est tout en elle : oui, Dieu est tout en elle, puisqu’Il va venir l’habiter en Jésus.

Marie est profondément liée, intimement liée à Dieu, tout en gardant sa propre personne. Il n’y a ni absorption, ni confusion. Du reste, lorsque Marie ouvre son cœur, quelle prière fait-elle ? « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon Esprit en Dieu mon Sauveur ; Il s’est penché sur son humble servante, désormais tous les âges me diront bienheureuse… » Elle loue Dieu, elle rend grâce à Dieu. Sa prière est une action de grâce pour l’œuvre de Dieu. La personne de la Vierge Marie est fondamentalement unie à celle de Dieu. Elle prie avec les mots de Dieu, les mots de l’Ecriture Sainte en reprenant les mots mêmes d’action de grâce d’une autre femme de l’Ancien Testament qui avait imploré des siècles auparavant de la miséricorde divine la grâce d’un enfant. Marie est femme de Dieu parce qu’elle vit une communion parfaite avec Dieu, communion que nul péché n’a altérée.

La dernière image que je reprends est celle de Marie qui combat : Marie qui est attaquée par le dragon et qui protège l’enfant qu’elle met au monde. Cette image est très éloquente : au Ciel, avec une création réconciliée, règne la paix de Dieu ; sur terre, règne le combat entre le bien et le mal, entre Dieu et le démon. Cette image exprime bien ce que nous vivons. Non seulement ce combat entre Dieu et le diable a lieu au plus profond de chacun de nos cœurs, mais il se déploie aussi dans nos sociétés. Nous voyons aujourd’hui apparaître et se multiplier des législations mortifères qui s’appuient sur les instincts les plus égoïstes de l’homme : la volonté de posséder, de maîtriser : maitriser la conception de la vie, maitriser et décider de sa fin de vie, programmer et acheter un enfant comme un bien que l’on acquiert. L’enfant n’est plus un don à accueillir, mais un produit que l’on commande. On va fabriquer des êtres vivants, des enfants, qui n’auront pas la chance de connaître leurs parents biologiques ! Et plus le temps passe, plus on a l’impression que les choses deviennent de pire en pire…Où se situe l’origine de cette chaine mortifère ? Dans l’éviction et le rejet de Dieu ! Dans le fait qu’on ne bâtie plus nos législations, chargées de promouvoir le bien commun de toute personne et de nos sociétés sur Dieu ! Et l’on s’étonne que nos sociétés deviennent de plus en plus malades.

Marie nous apprend à ne pas nous tromper de combat et à bien combattre. Ne pas nous tromper de combat, en ne nous laissant pas enfermer dans les combats artificiels que l’on nous met en scène et qui nous donnent l’illusion d’un combat vrai, alors qu’ils nous sont créés de toute pièce ! A bien combattre, c’est-à-dire, à s’attaquer aux causes et non pas seulement aux conséquences ! La cause originelle se situe dans le refus de Dieu. Alors, remettons Dieu à la première place dans nos vies, dans nos pensées, dans nos actes, dans nos paroles, dans nos villages et dans notre société ! En remettant Dieu à la première place, nous retrouverons notre identité originelle, nous goûterons une communion plus profonde et plus solide avec les autres. Nous retrouverons une paix et une harmonie plus profonde avec la création. Que Marie veille sur les combats que ses enfants ont à mener ici-bas sur terre ! Que ces combats soient enracinés en Dieu, cherchant le bien de tous et en particulier des plus petits et des plus pauvres. Que les Fils de l’Eglise que nous sommes sachent aussi se reposer et se ressourcer en Dieu pour ne pas se laisser dévorer par le monde et ses appétits.

Que Marie veille sur tous ceux qui lui sont consacrés, sur tous les instituts religieux, sur toutes les paroisses et les églises dont elle est la sainte patronne, sur toutes les familles et sur notre cher pays la France dont elle est la sainte patronne. Amen !

Actualités de la Paroisse - articles récents

Mgr Matthieu Rougé : « Prévenir la décivilisation »

Dans le souffle de la Pentecôte fêtée ce week-end et en miroir de la déclaration du Président de la République, retrouvez ici la tribune de Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre le samedi 27 mai 2023 à propos de la fin de vie.

Impressionné par la violence croissante de notre société et plusieurs drames récents, le Président de la République a déclaré avec force mercredi dernier : « Aucune violence n’est légitime, qu’elle soit verbale ou contre les personnes. Il faut travailler en profondeur pour contrer ce processus de décivilisation ». Le choix de ce terme, particulièrement fort et solennel, est plus que suggestif. Car ce qui rassemble les personnes contribue à en faire des citoyens, « cives », à les civiliser. Mais ce qui les oppose, ce qui s’oppose à leur inaliénable dignité, décivilise.

Lire la suite

François lance le Pacte mondial de la famille, «espérance de la société»

Le Family Global Compact, pacte visant «à faire dialoguer la pastorale familiale avec les centres d’études et de recherches sur la famille», a été présenté dans un message ce mardi 30 mai par le Pape François. Il s’agit de soutenir ce qui est l’«espérance de la société», mais qui rencontre souvent des vents contraires à son bon développement.

Le premier objectif de ce Family Global Compact (Pacte mondial de la famille) est «la synergie». Le «travail pastoral avec les familles dans les Églises particulières» est en effet appelé à utiliser «plus efficacement les résultats de la recherche et de l’engagement didactique et éducatif qui ont lieu dans les Universités» catholiques….

Lire la suite

Le bon samaritain, source d’inspiration pour ceux qui “habitent” les réseaux sociaux

“Vers une présence totale” est le document du Dicastère pour la communication qui propose une réflexion pastorale sur l’implication des personnes dans la sphère numérique. Il cherche à initier un dialogue sur la manière de rendre cet écosystème plus humain.

Vers une présence totale est le titre du document du Dicastère pour la communication publié lundi 29 mai. Il vise à promouvoir une réflexion commune sur l’implication des chrétiens dans les réseaux sociaux, qui font de plus en plus partie de la vie des gens. Inspiré par la parabole du bon samaritain, le texte entend initier une réflexion partagée pour promouvoir une culture du «prochain aimant» jusque dans la sphère numérique.

Lire la suite

Prières pour la Pentecôte

Viens à nous, Esprit Saint

Viens à nous, Esprit-Saint, et pénètre dans nos coeurs.
Console-nous par ta présence, nous qui déplorons notre faiblesse
et fortifie en Toi ceux que tu vois défaillants.
Allume en nous le feu de ton amour.
Que la vérité soit dans notre bouche, la louange dans notre coeur,
l’humilité vraie dans nos renoncements.

Lire la suite

Un nouveau curé doit arriver début septembre

Par décision de l’Évêque, le Père Charles-Hector de Souancé est nommé, à compter de début septembre 2023, nouveau curé de la paroisse du pays de Verneuil pour trois ans.

Charles-Hector de Souancé doit arriver à Verneuil début septembre ©L’Eveil de Pont-Audemer.

Privée de curé depuis la mise en examen de Jérôme Payre pour tentatives d’agressions sexuelles sur mineurs, la paroisse du pays de Verneuil-sur-Avre (Eure) connaît maintenant le nom de son successeur.

Par décision de l’Évêque d’Évreux, Monseigneur Christian Nourrichard, c’est le Père Charles-Hector de Souancé qui est nommé nouveau curé de la paroisse Sainte-Marie du Pays de Verneuil pour un mandat de trois ans, à compter du 1er septembre.

(suite…)

Messes du 15 au 21 mai 2023

Semaine 20

Lundi 15 mai – de la férie

Mardi 16 mai- de la férie

  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage

Mercredi 17 mai – de la férie

  • Retraite 1ère communion à la Brardière (départ avec les catéchistes à 8h15 au centre Bethléem et retour à 17h à Bethléem)

Jeudi 18 mai – Ascension de Notre Seigneur

  • Retraite 1ère communion au centre Bethléem (9h-16h30)
  • Eglise de la Madeleine à 10:00 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Vendredi 19 mai – de la férie

  • Eglise Saint Germain de Rugles à 9:00 – Chapelet médité
  • Messe à l’Ehpad de Rugles à 15:00
  • Centre Bethléem à 17:30 – Rencontre de l’aumônerie pour les 6ème

Samedi 20 mai – S. Bernardin de Sienne, prêtre

  • Confirmation à l’église de Damville à 10:00 et à l’église de Saint André-de-l’Eure à 15:00 par Mgr Nourrichard
  • Centre Bethléem à 10:00 – Rencontre de l’aumônerie (pour les 5ème ,4ème , 3ème )
  • Messe anticipée à l’église Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 21 mai – 7ème Dimanche de Pâques

  • Eglise de la Madeleine à 9:30 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres et chapelet

Messes du 8 au 14 mai 2023

Semaine 19

Lundi 8 mai – de la férie

  • Messe à l’église de Francheville à 9:00

Mardi 9 mai- de la férie

  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage

Mercredi 10 mai – S. Jean de Avila, prêtre et docteur de l’Église

Jeudi 11 mai – de la férie

Vendredi 12 mai – S. Nérée et S. Achille, martyrs. S. Pancrace, martyr.

  • Eglise Saint Germain de Rugles à 9:00 – Chapelet médité
  • Messe à la maison de retraite Korian à Rugles à 15:00
  • Centre Bethléem à 17:30 – Rencontre de l’aumônerie pour les 6ème

Samedi 13 mai – Bienheureuse Vierge Marie de Fatima

  • Messe à l’église de Francheville à 9:00 à l’intention des défunts des médaillés du mérite nationale
  • Messe anticipée à l’église Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 14 mai – 6ème Dimanche de Pâques

  • Eglise de la Madeleine à 9:30 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres et chapelet

Messes du 1 au 7 mai 2023

Semaine 18

Lundi 1 mai – S. Joseph, travailleur

Mardi 2 mai- S. Athanase, évêque et docteur de l’Eglise

  • Centre Bethléem de 16:30 à 18:30 – Patronage
  • Eglise de la Madeleine à 20:00 – Groupe de prière

Mercredi 3 mai – S. Philippe et S. Jacques, Apôtres

  • Centre Bethléem de 9:00 à 14:00 – Retraite de la 1ère Confession
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Centre Bethléem de 15:15 à 16:15 – Rencontre des enfants de Marie
  • Centre Bethléem à 20:00 – Formation parcours saint Taurin : Dieu convoque, le mystère de l’Eglise

Jeudi 4 mai – de la férie

Vendredi 5 mai – de la férie

  • Messe à l’EHPAD de La Vannerie à 15:00
  • Centre Bethléem à 17:30 – Rencontre de l’aumônerie pour les 6ème
  • Eglise de la Madeleine à 18:00 – Adoration – Prière pour les vocations

Samedi 6 mai – de la férie

  • Eglise de la Madeleine à 10:00 – Chapelet de la confrérie de la sainte Vierge (1er samedi du mois)
  • Messe anticipée à l’église Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 7 mai – 5ème Dimanche de Pâques

  • Centre Bethléem à 9:30 – Préparation de la 1ère communion
  • Eglise de la Madeleine à 9:30 – Adoration
  • Messe à l’église de Bourth à 10:00
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres et chapelet

Messes du 24 au 30 avril 2023

Semaine 17

Lundi 24 avril – S. Fidèle de Sigmaringen, prêtre et martyr

Mardi 25 avril – S. Marc, évangéliste

  • Centre Bethléem de 08:00 à 17:00 – Patronage

Mercredi 26 avril – de la férie

Jeudi 27 avril – de la férie

  • Partage sur la vie communautaire après le départ de notre curé, Temps de rencontre, d’écoute, d’échange au Centre Bethléem à 18h30, vous êtes tous invités!

Vendredi 28 avril – S. Pierre Chanel, prêtre et martyr.
S. Louis-Marie Grignon de Montfort, prêtre.

  • Messe à l’EHPAD de Rugles à 15:00

Samedi 29 avril – Ste Catherine de Sienne, vierge et docteur de l’Eglise

  • Messe anticipée à l’église Saint Germain de Rugles à 18:30

Dimanche 30 avril – 4ème Dimanche de Pâques

  • Eglise de la Madeleine 9:30 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Vêpres solennelles