Homélie du 10ème Dimanche du temps ordinaire du Père Julien PALCOUX

Messes du 3 au 9 mai 2021

Semaine 18

Lundi 3 mai – S. Philippe et S. Jacques, Apôtres

  • Eglise de Courteilles à 15:00 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30

Mardi 4 mai – de la férie

  • Eglise des Bottereaux à 17:30 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30

Mercredi 5 mai – de la férie

  • Eglise de la Madeleine à 17:15 – Chapelet
  • Réunion des parents du catéchisme pour la profession de foi et la première communion (la Madeleine) à 17:45
  • Messe chez les soeurs à 19:00

Jeudi 6 mai – de la férie

  • Réunion de l’équipe liturgique, ouvert à tout personne qui veut s’investir et louer le Seigneur à la Madeleine à 9:00
  • Eglise de Mandres à 16:30 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 17:00
  • Conseil de paroisse à Bourth à 17:45

Vendredi 7 mai – de la férie

  • Messe à l’Ehpad de Rugles à 15:00
  • Eglise de la Madeleine à 18:00 – Adoration du saint Sacrement et confession (Premier vendredi du mois)

Samedi 8 mai – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 8:30 (armistice)
  • Confirmation des jeunes du doyenné à Ivry la bataille à 10:30
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 17:30

Dimanche 9 mai – 6ème Dimanche de Pâques

  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Messes du 10 au 16 mai 2021

Semaine 19

Lundi 10 mai – S. Jean D’Avila, prêtre et docteur de l’Église

  • Eglise de Pullay à 15:00 – Chapelet

Mardi 11 mai – de la férie

  • Eglise des Bois-Arnault à 17:30 – Chapelet

Mercredi 12 mai – S. Nérée et S. Achille, martyrs ; S. Pancrace, martyr

  • Eglise de la Madeleine à 17:15 – Chapelet
  • Eglise Rugles à 17:00 – Procession mariale (Notre Dame de Fatima)
  • Messe anticipée de l’Ascension à l’église de Rugles à 17:30

Jeudi 13 mai – Ascension

  • Messe solennelle à l’église de la Madeleine à 11:00
  • Eglise de Francheville à 16:30 – Chapelet

Vendredi 14 mai – S. Matthias, apôtre

  • Messe à l’église de la Madeleine à 17:30 suivie des Vêpres

Samedi 15 mai – de la férie

  • Eglise de la Madeleine à 8:45 – Laudes
  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 17:30

Dimanche 16 mai – 7ème Dimanche de Pâques

  • Messe à l’église de Chaise-Dieu à 9:15
  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Homélie du 10ème Dimanche du temps ordinaire du Père Julien PALCOUX

+

10ème Dimanche du temps ordinaire

Frères et sœurs,

Les textes que nous entendons en ce jour nous amènent à réfléchir sur le péché, sur la nature du péché et sur ses conséquences. A l’origine, le péché tire son existence de l’orgueil. On pourrait dire que l’orgueil est le terreau dans lequel naît tout péché. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique dit au sujet de la nature du péché (387) : « Le péché est un abus de la liberté que Dieu donne aux personnes créées pour qu’elles puissent L’aimer et s’aimer mutuellement. »

En regardant les textes du jour, nous pouvons distinguer trois sortes de péchés.

La première lecture évoque le péché comme la désobéissance à Dieu. « Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » demande Dieu à Adam. Cette désobéissance originelle entraine une perturbation de la relation entre l’homme et Dieu ainsi qu’une rupture de l’harmonie existant entre les êtres humains entre eux et avec la nature. Le récit nous apprend que l’homme désormais se cache de Dieu, qu’il a peur de Dieu et qu’il rejette la faute sur Eve, qui, elle, la rejette sur le serpent. Tout l’ordre harmonieux de la création se défait et on entre dans le désordre. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique dit : « Tout péché, par la suite, sera une désobéissance à Dieu et un manque de confiance en sa bonté. » (397)

Ce péché de désobéissance que nous l’appelons péché originel a été commis par nos premiers parents. Si la désobéissance à Dieu est la cause de l’entrée du péché dans le monde, le remède est dans l’obéissance à Dieu que nous apporte Jésus. Par son obéissance inconditionnelle, et surtout au cours de sa Passion, Jésus répare la transgression initiale et permet que le salut entre dans le monde. Bien sûr, le Salut nous vient par Jésus-Christ, mais, tous, qui que nous soyons, quoi que nous fassions, nous pouvons aussi participer au mystère de la Rédemption et du Salut du monde par notre propre obéissance. L’obéissance appelle de notre part une attitude d’humilité, de soumission, antidote à l’attitude d’orgueil dans laquelle s’enracine le péché.

L’Evangile, quant à lui, évoque 3 formes de péché dont les 3 ont en commun la tentation, la tentative, la prétention de mettre la main sur Dieu. Encore une fois, le Catéchisme de l’Eglise Catholique dit : « L’homme a voulu être comme Dieu, mais sans Dieu et avant Dieu, et non pas selon Dieu. » (398) Alors, regardons ces 3 mainmises sur Dieu. Les Juifs essayaient de se préserver du péché qui consistait à mettre la main sur Dieu en donnant à Dieu un nom imprononçable que l’on traduit par YAHVE.

La première vient des gens de l’entourage de Jésus, « les gens de chez Lui », dit l’Evangile. On imagine, des voisins, la parenté. Ils viennent « se saisir » de Lui car « il a perdu la tête. » On voit bien le péché qui est derrière. Ce que dit Jésus, ce que fait Jésus ne correspond pas à l’homme que l’on connaît. Donc, Il est fou. Le péché est là : on absolutise son propre point de vue sur Jésus pour en faire la norme ; et la personne sera « lue », « interprétée » à la lumière de mon propre point de vue. Mon point de vue est fondamental et détermine mon rapport à la personne. Eh bien, nous sommes ici dans une attitude fondamentalement intégriste. L’intégrisme, ce n’est pas aimer, défendre ou promouvoir la tradition, c’est l’absolutisation de son propre point de vue en norme et qui, de fait, exclut tous ceux qui ne pensent pas comme la norme. Il y a beaucoup plus d’intégristes qu’on ne le croit ; mais ils ne sont pas forcément là où on les croit…L’antidote est ici la vie en Eglise. Vivre en Eglise, dans une église composée de gens différents, de sociologie différente, est le remède à de telles dérives. L’existence de l’autre, d’autres points de vue, nous conduira toujours à relativiser les nôtres.

La deuxième est dans l’attitude des scribes qui accusent Jésus d’opérer ses guérisons par l’œuvre du diable. Là aussi, nous retrouvons à l’origine l’absolutisation d’un point de vue qui est forcément juste, qui ne se remet pas en cause, jamais, qui est sûr d’avoir raison. On entre alors dans le déni de la réalité, dans le mensonge, la perversion de la réalité que l’on tord pour la faire entrer dans mon propre point de vue. Les scribes perdent de vue que les gens sont guéris, que l’action de Jésus est réellement un Bien. La manœuvre du diable est à son comble : attribuer à Béelzéboul ce qui revient à Dieu tout en déniant l’œuvre de Dieu. Ici, l’antidote est l’usage de la raison. C’est le raisonnement logique qu’adopte Jésus face aux scribes. Souvenons-nous que l’exercice de la raison est toujours du côté de Dieu puisque Dieu est le  initial, la raison créatrice. Quand on se rend compte que la raison ne fonctionne pas ou plus, il y a toujours une manipulation du démon derrière.

La troisième est dans l’attitude de la famille de Jésus : « Voici que ta mère et tes frères sont là dehors : ils te cherchent. » Tentation de mettre la main sur Jésus : Il nous appartient, Il est à nous. Réponse de Jésus : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu est pour moi un frère, une sœur, une mère. » Jésus dépasse les liens du sang pour ouvrir la famille à tous ceux qui accomplissent la volonté de Dieu. Une nouvelle fois, l’antidote contre ce péché réside dans la vie en Eglise, en paroisse, qui nous conduit à ouvrir nos relations et à ouvrir les familles à l’Eglise.

Alors, il reste la question du péché contre l’Esprit-Saint dont Jésus dit qu’il ne peut être pardonné. Y a-t-il une limite au pardon de Dieu ? En fait, tout s’éclaire dès que l’on précise ce que l’on entend par « péché contre l’Esprit-Saint ». Certains Pères de l’Eglise (Athanase, Hilaire, Ambroise, Jérôme, Chrysostome) disent qu’il y a péché contre l’Esprit-Saint dès l’instant que l’on blasphème contre l’Esprit-Saint, l’Esprit-Saint désignant ou bien Dieu ou bien la personne de la Trinité appelée l’Esprit-saint. St Augustin, et St Thomas d’Aquin à sa suite, expliquent le péché contre l’Esprit-Saint comme l’impénitence finale, c’est-à-dire, comme le fait de persévérer dans le péché et dans le refus de demander pardon et de se convertir. En fait, il s’agit du refus du salut. Dès lors, il est logique que ce péché ne puisse être pardonné, parce qu’il consiste justement dans le refus du pardon. Du reste le Catéchisme de l’Eglise Catholique confirme cette interprétation : « Il n’y a pas de limites à la miséricorde de Dieu, mais qui refuse délibérément d’accueillir la miséricorde de Dieu par le repentir, rejette le pardon de ses péchés et le salut offert par l’Esprit-Saint. Un tel endurcissement peut conduire à l’impénitence finale et à la perte éternelle. » (1864) et d’autre part : « Il n’y a aucune faute, aussi grave soit-elle, que la Sainte Eglise ne puisse remettre. ‘Il n’est personne, si méchant et si coupable qu’il soit qui ne doive espérer avec assurance son pardon, pourvu que son repentir soit sincère.’ Le Christ qui est mort pour tous les hommes, veut que, dans son Eglise, les portes du pardon soient toujours ouvertes à quiconque revient du péché. » (982)

Alors, que retenir au terme de cette méditation sur le péché ? Que beaucoup d’antidotes se trouvent dans la pratique de l’obéissance, de l’exercice de la raison et dans la qualité de la vie en Eglise. Demandons la grâce au Seigneur de mieux L’approcher, de mieux Le connaître, par tout ce que nos frères et sœurs nous apportent de Lui. Amen !

Actualités de la Paroisse - articles récents

Par un Motu proprio, le catéchisme va devenir un ministère de l’Église

Le Motu proprio “Antiquum ministerium” sera rendu public mardi 11 mai, a annoncé ce 5 mai la Salle de presse du Saint-Siège. Il confère au catéchisme une dimension ministérielle.

En 2018 déjà, le Pape François avait évoqué la nécessité de donner au service catéchétique une dimension institutionnelle dans l’Église. Dans un message vidéo aux participants d’une conférence internationale sur le sujet, le Souverain pontife affirmait clairement que le «catéchiste est une vocation»: «’’Être’’ catéchiste, voilà la vocation, pas ‘’travailler’’ comme catéchiste».Suite

Vidéo du Pape en mai: le monde de la finance

L’intention de prière du Pape François en ce mois de mai 2021 porte sur le monde de la finance

«Alors que l’économie réelle, celle qui crée des emplois, est en crise, et que beaucoup sont au chômage, les marchés financiers eux n’ont jamais été aussi hypertrophiés qu’aujourd’hui. Que le monde de la finance est loin de la vie de la plupart des gens !..

suite

Neuvaine à l’Esprit saint

Chers paroissiens,
au coeur du marathon de prière par l’intercession de la Vierge Marie, voici une proposition pour vivre encore plus unis par l’attente de l’Esprit saint, amour du Père et du Fils ! belle journée

Père Jérôme PAYRE

Dimanche 9 mai – Une Journée de solidarité avec les chrétiens d’Orient

Faire un Don

L’œuvre d’Orient organise la 4e édition de la Journée des chrétiens d’Orient. Une journée internationale en communion de prière entre chrétiens des différentes Églises catholiques. Cette journée de rencontre permet de mettre en lumière les différentes communautés orientales : syriaques, coptes, maronites, grec-melkites, gréco-catholiques, roumains et ukrainiens, éthiopiens, érythréens, syro-malabares, chaldéens, arméniens… et latins rassemblés dans la prière.

En savoir +

30 sanctuaires du monde entier unis contre la pandémie

Une chaine de prière reliant trente sanctuaires à travers le monde pour invoquer la fin de la pandémie et la reprise des activités économiques et sociales se déroulera en mai à l’initiative du Pape François. À l’image du verset “De toute l’Église montait sans cesse la prière vers Dieu” (Ac 12, 5), ces trente sanctuaires relaieront la prière du Pape et de toute l’Eglise pour que les fidèles catholiques de toutes les régions du monde se joignent à cette prière…

Suite

Comment préparer l’arrivée de la nouvelle traduction du missel romain ?

Accueillir la nouvelle traduction, une opportunité pastorale

La sortie prochaine d’une nouvelle traduction du Missel Romain représente une opportunité pastorale pour nos églises diocésaines. Elle est l’occasion de déployer la richesse et le sens de la célébration de l’Eucharistie selon l’ordo missae de 1970 promulgué par le saint Pape Paul VI. Il importe d’accompagner la réception des nouveautés accompagnant cette traduction mais peut-être surtout de l’inscrire dans un projet plus vaste au service de l’édification d’un peuple de louange et d’adoration. Cette édification s’opère de manière privilégiée dans la liturgie « par laquelle, surtout dans le divin sacrifice de l’Eucharistie, “s’exerce l’œuvre de notre rédemption”, (ce qui) contribue au plus haut point à ce que les fidèles, en la vivant, expriment et manifestent aux autres le mystère du Christ et la nature authentique de la véritable Église » (SC 2).

Mgr Guy de Kérimel
Président de la Commission Épiscopale pour la Liturgie et la Pastorale Sacramentelle

En savoir +

Intention de prière du Pape pour mai 2021

Intention de prière du Pape – Le monde de la finance

Prions pour que les responsables de la finance collaborent avec les gouvernements afin de réglementer les marchés financiers et protéger les citoyens de leurs dangers.

Prière

Messes du 26 avril au 2 mai 2021

Semaine 17

Lundi 26 avril – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 15:00

Mardi 27 avril – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 15:00

Mercredi 28 avril – S. Pierre Chanel, prêtre et martyr. S. Louis-Marie Grignon de Montfort, prêtre.

  • Messe à l’église de la Madeleine à 15:00

Jeudi 29 avril – Ste Catherine de Sienne, vierge et docteur de l’Eglise

  • Eglise de la Madeleine à 11:15 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 12:15

Vendredi 30 avril – S. Pie V, pape

  • Messe à l’église de la Madeleine à 16:30

Samedi 1 mai – S. Joseph, travailleur

  • Eglise de la Madeleine à 10:30 – Chapelet
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:30
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 17:30

Dimanche 2 mai – 5ème Dimanche de Pâques

  • Messe à l’église de Bourth à 9:15
  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00 avec les familles qui demandent le baptême pour leur enfant.

Messes du 19 au 25 avril 2021

Semaine 16

Lundi 19 avril – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:15 (anniversaire de l’élection de Benoit XVI)

Mardi 20 avril – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:15

Mercredi 21 avril – S. Anselme, évêque et docteur de l’Eglise

  • Messe à l’église de la Madeleine à 15:00

Jeudi 22 avril – de la férie

  • Eglise de la Madeleine à 17:30 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:30

Vendredi 23 avril – S. Georges, martyr ; S. Adalbert, évêque et martyr

  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00 (fête du pape François)

Samedi 24 avril – S. Fidèle de Sigmaringen, prêtre et martyr

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 17:30

Dimanche 25 avril – 4ème Dimanche de Pâques – Dimanche des vocations

  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Messes du 12 au 18 avril 2021

Semaine 15

Lundi 12 avril – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00

Mardi 13 avril – S. Martin Ier, pape, martyr

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00

Mercredi 14 avril – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00

Jeudi 15 avril – de la férie

  • Eglise de la Madeleine à 17:00 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00

Vendredi 16 avril – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00

Samedi 17 avril – de la férie

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Eglise de Francheville à 11:00 – Baptême
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 17:30

Dimanche 18 avril – 3ème Dimanche de Pâques

  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Messes du 5 au 11 avril 2021

Semaine 14

Lundi 5 avril – Lundi dans l’Octave de Pâques

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00

Mardi 6 avril – Mardi dans l’Octave de Pâques

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:15

Mercredi 7 avril – Mercredi dans l’Octave de Pâques

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:15

Jeudi 8 avril – Jeudi dans l’Octave de Pâques

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00

Vendredi 9 avril – Vendredi dans l’Octave de Pâques

  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:30
  • Eglise de la Madeleine de 17:45 à 18:45 – Adoration

Samedi 10 avril – Samedi dans l’Octave de Pâques

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe anticipée de la divine Miséricorde à l’église de Rugles à 17:30

Dimanche 11 avril – Dimanche de la divine Miséricorde

  • Eglise de la Madeleine à 9:45 – Adoration
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00