365 millions de chrétiens persécutés dans le monde, soit un sur sept

Dans son index mondial publié ce mercredi 17 janvier, l’ONG Portes Ouvertes montre une augmentation de la persécution et de la violence contre les chrétiens. Un chrétien sur sept, soit 365 millions dans le monde, est persécuté. L’Afrique subsaharienne est la région la plus dangereuse pour les chrétiens.

Dans son index mondial publié ce mercredi 17 janvier, l’ONG Portes Ouvertes montre une augmentation de la persécution et de la violence contre les chrétiens. Un chrétien sur sept, soit 365 millions dans le monde, est persécuté. L’Afrique subsaharienne est la région la plus dangereuse pour les chrétiens.

Vatican News

«C’est une année marquée par des poussées de violence», constate d’emblée Guillaume Guennec, directeur plaidoyer de l’ONG Portes Ouvertes. 365 millions de chrétiens sont aujourd’hui fortement persécutés et discriminés dans le monde alors que le rapport annuel de l’an dernier en annonçait 360 millions. Cela représente un chrétien sur sept qui ne bénéficie pas de la liberté religieuse, peut-on lire dans le communiqué partagé le mercredi 17 janvier par l’ONG.

En 2023, 4 998 chrétiens ont été tués (soit plus de 13 par jour), 3 906 ont été kidnappés (dont 3 300 au Nigéria), et 4 125 sont détenus (dont plus de la moitié en Inde).

Parmi les principaux changements du classement de cette année, l’ONG recense plus de violences contre les chrétiens au Soudan, dans le contexte des affrontements militaires, l’expansion du djihadisme au Burkina Faso et les restrictions de liberté pour les chrétiens au Nicaragua.

Inde, le plus de chrétiens détenus

En 2023 en Inde, 2 228 églises ont été visées (contre 67 en 2022). La dimension religieuse a pris le dessus dans les émeutes dans l’État du Manipur, débutées au printemps, estime Guillaume Guennec, précisant que pour la troisième année de suite, l’Inde est le premier pays en terme de chrétiens détenus

Un chiffre qui s’explique par l’augmentation des lois anti-conversion maintenant mises en place dans onze États, des textes stipulant que personne ne peut être forcé à se convertir à une autre religion. «Les chrétiens sont accusés de conversions forcées, chargés de se défendre, de prouver qu’ils n’ont forcé personne à se convertir», détaille le directeur plaidoyer. «Si une personne se convertit, on va dire qu’elle a été convertie frauduleusement. Et donc les chrétiens sont accusés sur ce genre de motifs.» 

Sur le continent asiatique, l’ONG note également un regain de persécution au Laos où pour la première fois depuis des années, des chrétiens ont été tués en raison de leur foi; parmi eux, un pasteur tué au cours d’un voyage pastoral.  

La résilience en Corée du Nord

Depuis 2002, la Corée du Nord occupe la première place du classement (exception en 2022 où elle était deuxième): «Il n’y aucun espace de liberté pour les chrétiens, note le communiqué, ils sont donc contraints de vivre leur foi dans le secret le plus absolu».  

Le directeur plaidoyer de l’ONG tient cependant à nuancer, saluant la résilience des chrétiens de Corée du Nord. «D’après nos informations, les chrétiens de Corée du Nord demandent à être informés de la persécution des chrétiens dans les autres pays pour pouvoir prier pour eux. C’est une nouvelle formidable, de se rendre compte que là où les chrétiens sont le plus persécutés, malgré tout, ils n’oublient pas les autres.»

Un chrétien persécuté sur cinq vit en Afrique

La montée du djihadisme en Afrique subsaharienne rime avec l’augmentation des persécutions des chrétiens. «Il y a une intolérance religieuse qui prend de l’ampleur», regrette Illia Djadi, ancien journaliste, chercheur et travailleur humanitaire pendant plus de vingt ans sur le continent africain. «Les églises sont ciblées du fait de l’idéologie de ces groupes armés qui veulent établir un califat. Ils ciblent les non-musulmans, mais aussi les musulmans modérés».

Pour la dixième année d’affilée, le Nigeria est le premier pays où les chrétiens sont assassinés à cause de leur foi. Selon le classement de cette année, huit chrétiens sur dix tués dans le monde aujourd’hui le sont au Nigeria.

Autre pays dans le radar de l’ONG, la République démocratique du Congo, notamment le Nord-Kivu où la situation des chrétiens empire à cause de la présence de groupes armées.

À noter aussi la place particulière du Burkina Faso dans le classement: en 2023 au moins 31 chrétiens ont été tués et des dizaines d’églises détruites par les djihadistes, dans un pays qui quelques années en arrière était un modèle de tolérance religieuse.  

Vatican News

Actualités de la Paroisse - articles récents

Marche diocésaine : N°5

Grande joie pour notre diocèse avec la 5ème marche autour de notre Évêque, Monseigneur Olivier de Cagny. Toute une procession qui est partie de l’Église

Lire la suite »

Messes du 26 février au 3 mars 2024

Semaine 8

Lundi 26 février – de la férie

  • Messe à l’église de La Madeleine à 18:30

Mardi 27 février – S. Grégoire de Narek, abbé et docteur de l’Église

  • Centre Bethléem de 08:00 à 17:00 – Patronage

Mercredi 28 février – de la férie

Jeudi 29 février – de la férie

Vendredi 1 mars – de la férie

Abstinence

  • Eglise de La Madeleine à 11:15 – Chapelet de la confrérie
  • Eglise de La Madeleine à 12:30 – Chemin de Croix
  • Messe à l’Ehpad de Rugles à 15:00
  • Eglise de La Madeleine à 17:30 – Adoration
  • Messe à l’église de La Madeleine à 18:30

Samedi 2 mars – de la férie

  • Eglise de La Madeleine à 9:15 – Laudes
  • Messe à l’église de La Madeleine à 9:30
  • Messe à l’église de Bois-Arnault à 18:00

Dimanche 3 mars – 3ème Dimanche de Carême

  • Messe à l’église de La Madeleine à 11:00 – Installation de l’EAP suivi d’un repas partagé au Centre Bethléem
  • Eglise de La Madeleine à 16:00 – Vêpres et confession

Messes du 4 au 10 mars 2024

Semaine 9

Lundi 4 mars – S. Casimir

  • Messe à l’église de La Madeleine à 18:30

Mardi 5 mars – de la férie

  • Centre Bethléem de 08:00 à 17:00 – Patronage
  • Messe à l’église de La Madeleine à 18:30

Mercredi 6 mars – de la férie

  • Eglise de Francheville à 17:00 – Chemin de Croix
  • Messe à l’église de Francheville à 18:00

Jeudi 7 mars – Ste Perpétue et Ste Félicité, martyres

  • Messe à l’Ehpad La Vannerie à 15:00
  • Eglise de Chéronvilliers à 17:00 – Chemin de Croix
  • Messe à l’église de Chéronvilliers à 18:00

Vendredi 8 mars – S. Jean de Dieu

Abstinence

  • Eglise de La Madeleine à 11:15 – Chapelet de la confrérie
  • Eglise de La Madeleine à 12:30 – Chemin de Croix
  • Eglise de La Madeleine à 17:30 – Adoration
  • Messe à l’église de La Madeleine à 18:30

Samedi 9 mars – Ste Françoise Romaine

  • Eglise de La Madeleine à 9:15 – Laudes
  • Messe à l’église de La Madeleine à 9:30
  • Centre Bethléem de 10:00 à 11:00 – Rencontre catéchumène
  • Messe à l’église des Juignettes à 18:00

Dimanche 10 mars – 4ème Dimanche de Carême

  • Centre Bethléem de 9:00 à 13:00 – Préparation mariage
  • Messe à l’église St Germain de Rugles à 9:15
  • Messe à l’église de La Madeleine à 11:00
  • Eglise de La Madeleine à 16:00 – Vêpres et confession