Mercredi 23 février, alors que l’offensive russe en Ukraine n’avait pas encore été lancée, le pape François avait appelé les croyants comme les non-croyants à participer à une « Journée de jeûne pour la paix » en Ukraine, le 2 mars. Ce dimanche, lors de l’Angélus, il a déclaré qu’il s’agirait d’« une journée pour être plus proche de tous ces personnes qui souffrent ».

« Que la Reine de la paix préserve le monde de la folie de la guerre », avait prié le pape François devant la foule présente à l’audience générale mercredi, alors que l’entrée des troupes russes dans le Donbass, quelques heures plus tard, marquait une nouvelle étape vers une guerre frontale entre la Russie et l’Ukraine. « À l’absurdité diabolique de la violence, on répond par les armes de Dieu, par la prière et le jeûne », a déclaré le Pape ce 23 février, en demandant particulièrement aux croyants de s’y engager « intensément » mercredi prochain…Suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.