Lancement de la confrérie de Charité Notre-Dame du pays de Verneuil

Classement par Catégories

Pour terminer cette homélie, je souhaiterais vous redire deux mots de la mission que vont assumer nos frères de charité à partir d’aujourd’hui où notre confrérie paroissiale va renaître après plus d’un siècle de sommeil : 108 ans pour la confrérie de Bourth, 132 ans pour la confrérie de Verneuil. Cela n’est pas rien ! Certes, ils vont rendre de précieux services ; je vais y revenir. Mais, je souhaiterais qu’on ne mette pas de côté, les qualités spirituelles requises pour ce service. Les textes que nous avons entendus aujourd’hui nous mettaient en avant la fidélité absolue de Dieu qui va jusqu’au bout et pour libérer l’homme et pour lui donner une dernière chance. Les frères de charité s’enracinent dans une profonde tradition de fidélité : fidélité à la vie de l’homme, qui passe par la mort, par le soutien et l’accompagnement des familles endeuillées, mais qui s’ouvre aussi sur la perspective de la vie éternelle fondée sur notre foi en la Résurrection de Jésus. Ce dévouement absolu des frères de charité s’est toujours vérifié, même lors des grandes épidémies de peste où les frères risquaient leur vie.

Dans un monde où le scandale du mal injuste frappe continuellement bon nombre de nos frères et sœurs, je pense aux maladies, mais aussi aux derniers enterrements de jeunes que nous avons célébrés dans notre paroisse, les frères de charité sont par leur présence d’abord, par leur action ensuite, le signe de la gratuité de Dieu, le signe de Dieu qui se rend présent de chaque souffrance. Dieu se rend présent ; il ne fait pas de grands discours, mais Il est là. Et puis, lorsque l’homme souffre, il a besoin de soutien et de réconfort : de paroles bienveillantes, d’attitudes gentilles. C’est un des rôles des frères de charité.

Alors, oui, frères et sœurs, vous allez les voir progressivement reprendre leur place dans les célébrations d’obsèques, dans les convois au cimetière. Vous les verrez en habit lors des fêtes paroissiales et des processions. Nous vivons aujourd’hui, excusez-moi mais c’est vrai, un évènement historique : car dans plusieurs siècles on reparlera du « réveil » de cette confrérie dans une partie du diocèse qui n’en a plus depuis longtemps ! plus de 100 ans ! Alors au-delà de l’aspect quelque peu évènementiel de ce que nous vivons aujourd’hui à Verneuil ce dimanche 3 Mars 2013, confions tout ce service au Seigneur afin qu’Il veille sur chacun de nos frères qui vont s’engager officiellement dans quelques instants et sur la fécondité du service qu’ils vont rendre dans l’humilité et la discrétion. Amen !

Homêlie de la messe du 3ème dimanche de Carême du Père Julien PALCOUX – Lancement de la confrérie de Charité Notre-Dame du pays de Verneuil

Messes du 21 au 27 septembre 2020

Semaine 39

Lundi 21 septembreSaint Matthieu, apôtre et évangéliste

  • Messe à l’église de la Madeleine à 18:00 – Avec l’école St Nicolas

Mardi 22 septembre – De la Férie

  • Rentrée pastorale des prêtres et diacres
  • Patronage à partir de 16:00

Mercredi 23 septembre – S. Pio de Pietrelcina (Padre Pio), prêtre

  • Messe à l’église de la Madeleine à 9:00
  • Messe à l’église de Francheville à 18:30

Jeudi 24 septembre – De la Férie

  • Messe à l’église de Rugles à 18:30

Vendredi 25 septembre – De la Férie

  • Messe à l’église Notre-Dame à 18:30

Samedi 26 septembre – S. Côme et S. Damien, martyrs

  • Messe à l’église Notre-Dame à 9:00
  • Messe anticipée à l’église de Rugles à 18:30
  • Messe anticipée à l’église Notre-Dame à 18:30

Dimanche 27 septembre – 26ème dimanche du Temps Ordinaire

  • Messe à l’église de Bourth à 9:15
  • Messe à l’église de la Madeleine à 11:00